claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

728 Billets

1 Éditions

Billet de blog 13 janv. 2021

«Le fiasco Blanquer»: le commencement de la fin?

C'est le titre d'un court ouvrage qui vient après celui de Pascal Bouchard intitulé « JM Blanquer : l'Attila des écoles ». Comme lui, ce n'est pas un pamphlet, dans la mesure où il est fondé sur des données clairement référencées, même s'il est très incisif.

claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Serait-on proche de la fin, en tout cas du bilan, pour que le moment soit venu de tels livres écrits par de bons connaisseurs de l'Ecole, du ministère de l'Education nationale et du ministre actuel ?

L'auteur de l'ouvrage de 94 pages qui vient de paraître aux éditions « Les petits matins » considère en tout cas qu'après quelque quatre années passées à la tête du ministère (presque un record de durée), Jean-Michel Blanquer peut et doit être confronté à son bilan : un ''fiasco''.

Saïd Benmouffok, agrégé de philosophie, a enseigné une dizaine d'années en banlieue parisienne, à Mantes-la-Jolie et à Aulnay-sous-Bois. Il a été auparavant délégué national à la vie lycéenne au ministère de l'Education nationale. Il ne s'agit nullement pour lui de tenter un bilan exhaustif de l'activité du ministre, mais d '« offrir une grille de lecture politique permettant de déchiffrer les ambitions réelles » de Jean-Michel Blanquer pour qui « l'école doit se conformer au nouveau monde hypercompétitif dans lequel nous sommes entrés » : « De quoi profondément dégrader l'école de la République », ajoute-t-il.

L'agrégé de philosophie Saïd Benmouffock n'hésite pas à citer des philosophes dans ce court ouvrage (Kant et Bergson, en opposition au « scientisme neurobéat ») et multiplie les références de bas de pages à l'appui de ses analyses.

Selon Saïd Benmouffock, deux causes majeures doivent être examinées pour expliquer le ''fiasco''.
« D'abord, la méthode Blanquer, c'est à dire sa façon de gouverner […]. Avant toute chose, le blanquérisme est un autoritarisme. Il se caractérise par une prise de décision ultracentralisée, l'effacement de la délibération collective, l'affaiblissement des contre-pouvoirs institutionnels et l'élimination des opposants en interne ».

« Le logiciel idéologique du ministre est le deuxième facteur […].En stratège, le ministre préfère ''la politique du puzzle'', ouvrant sur tous les fronts des chantiers sans lien apparent dont la cohérence n'est perceptible qu'au moment d'ajouter la dernière pièce au tableau […] Mais l'illusion ne saurait durer, tant la démarche signe le retour du sarkozisme à l'éducation. La même veine idéologique, les mêmes acteurs sont à la manœuvre. Derrière les discours lénifiants, il s'agit toujours de faire gagner la logique du marché sur celle du service public. Et , les mêmes causes produisant les mêmes effets, ce qui a abîmé l'école de la République il y a dix ans l'abîme de nouveau aujourd'hui »

En conclusion, Saïd Benmouffock propose « l'esquisse d'une action possible pour un futur gouvernement de gauche »
On ne sera pas autrement surpris que ''démocratisation'' et surtout ''démocratie'' devraient être alors les maîtres mots : « Après l'hiver du mépris blanquérien, un vent de démocratie devra souffler sur l'école. Il faudra construire un cadre délibératif pour corriger les effets délétères des réformes engagées depuis 2017 ».
Mais le dire est une chose. Et le faire une autre...

Chapitre 1 : Un techno de droite
Chapitre2 : Ministre de la défiance
Chapitre 3 : Les inégalités en marche
Chapitre 4 : La mise au pas de l'institution
Chapitre 5 : Un ministre neurobéat
Chapitre 6 Une laïcité autoritaire

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a suscité la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Nucléaire et transition climatique : les éléments clés du débat
Le nucléaire peut-il être une énergie de transition climatique ? Alors que les candidats à l’élection présidentielle ont tous un avis tranché sur la question, nous tentons ce soir de dépassionner le débat avec nos deux invités, Cyrille Cormier, ingénieur, spécialiste des politiques énergétiques et climatiques, et Nicolas Goldberg, senior manager énergie chez Colombus Consulting.
par à l’air libre
Journal
Zemmour et CNews condamnés pour injure raciste et provocation à la haine
Lundi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Éric Zemmour, désormais candidat à l’élection présidentielle, à 10 000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs étrangers non accompagnés, qui visaient à « susciter un élan de rejet et de violence » contre l’ensemble des personnes immigrées, d’après le jugement. Le directeur de la publication de CNews écope de 3 000 euros d’amende.
par Camille Polloni
Journal — France
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel

La sélection du Club

Billet de blog
De la nécessité d'une parole antivalidiste
Exclusion politique, culte de la performance, refus de l'autonomie, enfermement, confiscation de la parole... Yohann Lossouarn nous explique pourquoi les luttes antivalidistes sont aujourd'hui plus que nécessaires.
par dièses
Billet de blog
Handicap 2022, libérer les miraculés français
La personne handicapée qui ne peut pas vivre « avec nous », permet la fiction utile d’un monde peuplé de « normaux ». Entre grands sportifs et artistes, une population est priée de demander le droit de circuler, de travailler, d’exister. L’observatoire des politiques du handicap appelle à une métamorphose normative urgente des institutions françaises appuyées par une politiques publique pour tous.
par Capucine Lemaire
Billet de blog
Aujourd'hui les enfants handicapés, et qui demain ?
Comment résister au dégoût qu'inspire la dernière sortie en date de Zemmour concernant les enfants handicapés ? Réaliser exactement où nous en sommes d'un point de basculement collectif.
par Loïc Céry
Billet de blog
Un tri dans la nuit : nos corps dissidents, entre validisme et Covid-19
Un entretien initialement publié par Corps Dissidents, dans le blog d'Élise Thiébaut, et toujours actuel. Le validisme est une question cruciale pendant le Covid19. Il l’a été dans les réactions – solidaires ou pas – des gens face aux discours selon lesquels seuls les vieux et les handicapés mouraient du Covid-19. Il l’est pour la question du triage : est-ce qu’uniquement les corps productifs méritent d’être sauvés ? 
par Elena Chamorro