Lang: seul contre tous?

Après avoir été le seul parlementaire du PS à avoir voté pour la récente modification de la Constitution, Jack Lang vient de publier chez Calmann-Lévy un vif réquisitoire intitulé L’école abandonnée; lettre à Xavier Darcos.

Après avoir été le seul parlementaire du PS à avoir voté pour la récente modification de la Constitution, Jack Lang vient de publier chez Calmann-Lévy un vif réquisitoire intitulé L’école abandonnée; lettre à Xavier Darcos. Il fustige par ailleurs les autres dirigeants du PS "apathiques" dans ce domaine traditionnellement cher à la gauche.

Il s’agit, selon Jack Lang, de démasquer " l’imposture " de l’action du ministre. Et il reprend la plupart des grandes questions qui ont défrayé la chronique ces derniers mois, comme en témoignent d’ailleurs nombre de billets publiés dans ce blog et au moins trois pétitions lancées depuis mars ou juin ( et toujours en cours ) .

Les suppressions de postes d’enseignants ( cf le billet du 13 avril ). La carte scolaire ( cf le billet du 17 juin ). Les réductions d’horaire ( cf le billet du 7 juin 2008 et l’appel à pétition du 7 juin : " Evitons la catastrophe " www.cahiers-pedagogiques.com , 6600 signatures à ce jour ). Les nouveaux programmes du primaire ( cf les billets du 18 mars, 30 mars, 3 avril, 17 avril, et l’appel à pétition du 30 mars " Programmes de l’école primaire ; copie à revoir ", www.programmesecoleprimairecopiearevoir.org , 36200 signatures à ce jour).

Sans compter un thème apparu juste avant les grandes vacances scolaires : une nouvelle formation des maîtres décidée dans l’urgence ( cf les billets du 4 juin et surtout du 10 juin, et l’appel à pétition du 19 juin " Pour une formation des enseignants dans des IUFM rénovés ", www.former-des-enseignants.org/ , 4900 signatures à ce jour ).

Bien qu’il ait signé cette pétition, Jack Lang est resté très discret sur cette dernière question. Il est vrai que " l’opinion " n’est pas très mobilisée dans ce sens ( et même vraisemblablement au contraire, à l’instar de nombre de professeurs dans l’enseignement secondaire en particulier )…Alors, un Jack Lang seul contre tous ? Un Lang ‘’ courageux’’ mais pas ‘’téméraire’’ en tout cas.

 

 

Il reste à rappeler que la mobilisation s’organise pour la rentrée sur le problème de la formation des maîtres et qu’un grand nombre de syndicats d’enseignants, de lycéens ainsi que de mouvements pédagogiques ou éducatifs appellent à la tenue d’Etats généraux : " Conscients de l’enjeu de la formation pour l’avenir des jeunes, ils proposent d’organiser des Etats Généraux de la formation des enseignants le samedi 4 octobre à la Sorbonne. Les actions organisées par les différentes organisations dans les IUFM et les universités tout au long du mois de septembre contribueraient à la préparation des Etats Généraux, qui devraient rassembler personnalités, personnels, étudiants, stagiaires, jeunes et parents. Une prochaine réunion fin août définira plus précisément les thèmes à débattre, qui tiendront compte de l’état des projets ministériels ". A suivre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.