claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

725 Billets

1 Éditions

Billet de blog 23 mai 2016

Rythmes scolaires: entre girondins et jacobins!

Certains soutiennent que la récente réforme des rythmes scolaires dans l'enseignement primaire a souffert d'une'' gouvernance'' par trop ''jacobine''. A voir. Et à comparer avec la séquence ''girondine'' qui a eu lieu durant les dernières années du siècle précédent.

claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

De juin à octobre 1994, quarante mille conseils d’école (sur 55000) répondent à une consultation lancée par le ministre de l'Education nationale François Bayrou. Le maintien du statu quo, avec samedi matin travaillé, ne remporte que 15% des suffrages, tandis que le report simple du samedi matin au mercredi fait le plus mauvais score (4%). En revanche, la libération du samedi matin, avec son nécessaire corollaire du raccourcissement des vacances scolaires, connaît un franc succès (39%). Les scénarios « autres » (ou « divers ») sont choisis par 22% des conseils d’école. Mais le plus remarquable (et le plus préoccupant pour ceux qui se situent résolument dans une prise en compte des « rythmes scolaires » et donc de la réduction de la journée de classe), c’est que 20% des conseils n’ont pas hésité à jeter leur dévolu sur le scénario 4, qui prévoit 4 jours de classe de 6h30…Ce qui est plébiscité en fait, c’est ce qui est le plus éloigné de ce que préconisent les spécialistes des « rythmes scolaires », à savoir la semaine de quatre jours pleins avec rattrapage sur les vacances ou, pis, l’augmentation du temps de travail journalier de l’écolier.

Lors de sa déclaration de politique générale devant l’Assemblée nationale, le 23 mai 1995, le Premier ministre Alain Juppé insiste sur « la question de l'aménagement des rythmes scolaires » : « Il nous faut d’abord imaginer des pédagogies et des rythmes scolaires qui préservent au mieux l’équilibre des enfants. Je propose deux réponses : une plus grande autonomie des établissements d’une part, qui doit permettre à chacun de trouver des solutions appropriées aux besoins des élèves qu’il accueille et offrir des parcours individualisés aux enfants en difficulté ; l’aménagement des rythmes scolaires d’autre part, pour une prise en compte globale du temps des enfants. En partenariat avec les collectivités locales, toutes les expériences en ce sens devront être encouragées dès lors qu’elles iront dans l’intérêt des enfants, surtout lorsqu’elles proposent des activités sportives ou culturelles en complément du temps scolaire. Et je tiens à rendre hommage au président de l’Assemblée nationale Philippe Seguin, qui, dans sa ville d’Epinal, nous a montré la voie ».

Finalement, où en est « l’état de la question de l’aménagement des rythmes scolaires » selon un rapport de l’Inspection générale de l’Education nationale en date du 7 mars 2000, cinq ans plus tard ?

« Environ 70% des écoles n’ont mis en place aucun aménagement particulier ; 4% des écoles pratiquent la semaine de 5 jours avec des aménagements des rythmes scolaires alors que 26% des écoles pratiquent la semaine de 4 jours […]. La semaine de 4 jours (choisie par 26% des écoles) favorise la vie familiale en fin de semaine ; mais elle laisse certains enfants désoeuvrés pendant trois jours par semaine quand il n’y a aucun accompagnement de cette mesure ; elle occasionne souvent une réduction du temps effectif d’enseignement (surtout dans les secteurs où les jours de rattrapage sur les vacances connaissent un absentéisme certain) ; elle favorise moins les rencontres entre parents et enseignants ; elle est parfois source de fatigue supplémentaire (effets chrono-biologiques maximaux au cycle II, s’estompant au cycle III ). La semaine de 5 jours (choisie par 4%des écoles) est considérée comme plus favorable à la continuité éducative, à la répartition équilibrée des charges de travail et au respect des rythmes biologiques ; elle est donnée comme la meilleure formule quand il y a réel aménagement du temps (horaires quotidiens) et des rythmes (variété des modalités de travail, alternance des activités) ».

On conviendra que ce bilan laisse pour le moins perplexe…

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Violences sexuelles

À la Une de Mediapart

Journal — Économie
Leroy Merlin, des bénéfices records et des salariés en lutte pour 80 euros
Depuis le 17 novembre, une cinquantaine de salariés de Leroy Merlin bloquent l’entrepôt de Valence, dans le cadre d’une grève inédite sur plusieurs sites de l’enseigne de bricolage. Salariés des magasins et des entrepôts réclament des augmentations et un meilleur partage des bénéfices.
par Khedidja Zerouali
Journal — International
Russie : pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial
L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.
par Antoine Perraud
Journal — France
Mosquée « pro-djihad » : au Conseil d’État, le ministère de l’intérieur se débat dans ses notes blanches
Vendredi 26 novembre, le Conseil d’État a examiné le référé de la mosquée d’Allonnes, qui conteste sa fermeture pour six mois ordonnée par arrêté préfectoral le 25 octobre. Devant les magistrats, la valeur de feuilles volantes sans en-tête, date ni signature, a semblé s’imposer face aux arguments étayés de la défense. Compte-rendu.
par Lou Syrah
Journal — France
Affaire Hulot : Yannick Jadot met « en retrait » un pilier de sa campagne
Proche de Nicolas Hulot, Matthieu Orphelin a été mis « en retrait » de la campagne de Yannick Jadot, en raison d’interrogations sur la connaissance qu’il aurait pu avoir des agissements de l’ancien ministre, accusé de violences sexuelles et sexistes. Une « décision courageuse » de la part du candidat écologiste à la présidentielle, salue Sandrine Rousseau.
par Mathieu Dejean

La sélection du Club

Billet de blog
« L’Héroïque Lande - La Frontière brûle » : des vies électriques
[Archive] «L'Héroïque Lande. La Frontière brûle», réalisé par Elisabeth Perceval et Nicolas Klotz, renverse les attendus d'un film «sur» La Jungle de Calais, pour sonder les puissances politiques et sensibles du cinéma, avec des images qui s'imaginent depuis une Zone et avec ses fugitifs.
par Robert Bonamy
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Avec le poids des morts
« Chaque famille, en Côte d'Ivoire, par exemple, est touchée. Tu vois le désastre, dans la mienne ? On assiste à une tragédie impensable ». C. témoigne : après un frère perdu en Libye, un neveu disparu en mer, il est allé reconnaître le corps de sa belle-sœur, dont le bateau a fait naufrage le 17 juin 2021 aux abords de Lanzarote, à Orzola.
par marie cosnay
Billet de blog
« Murs de papiers »
[Archive] Olivier Cousin, dans son dernier film, nous donne à voir ce qu’est la vie des sans-papiers à travers une permanence d’accueil de la Cimade : des chemins de l’exil aux mille dangers, des parcours du combattant face à une administration française kafkaïenne, la fin de la peur et l'espérance en une vie meilleure, apaisée.
par YVES FAUCOUP