claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

759 Billets

1 Éditions

Billet de blog 23 juin 2020

claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

Blanquer: accès d'autoritarisme et affaissement d'autorité

Il est sans précédent historique que les deux principaux syndicats de chefs d''établissement du public et du privé s'adressent publiquement à leur ministre - chacun de son côté mais en même temps - pour mettre en cause la gouvernance ministérielle et mettre en évidence la défiance qui s'installe.

claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

C'est pourtant ce qu'ils viennent de faire; et ils n'ont pas mâchés leurs mots, en toute connaissance de cause et ''sans réserve''.

Extraits de la lettre adressé à Jean-Michel Blanquer par le SNCEEL ( Syndicat National des Chefs d'Etablissement d'Enseignement Libre); ""Monsieur le Ministre, vous ne semblez pas , au final, manifester beaucoup de respect pour notre mission de chef d'établissement. Pourtant cette crise aurait dû vous démontrer combien l'engagement de chacun de nous était nécessaire à l'efficience du système éducatif dans son ensemble. Si l'Ecole a survécu à cette crise, c'est bien par la somme des actions remarquables déployées par les acteurs de terrain [...]. Peut-être trouverez-vous ces propos un peu vifs. Pourtant ils ne traduisent pas encore le degré d'exaspération de l'ensemble des quelques 2300 collègues que représente le SNCEEL. Nous espérons qu'ils auront la vertu de vous alerter sur l'érosion de la confiance que nous avions placée en vous lors de votre prise de fonction"

Extraits de la lettre adressée à Jean-Michel Blanquer par le SNPDEN (Syndicat National des Personnels de Direction de l'Education Nationale). ''"Sur la base d'un bilan unanime fait par nos représentants académiques, nous constatons aujourd'hui, dans un contexte toujours incertain, que la profession est dans un état de fatigue, de démotivation, d'exaspération rarement atteint. Cette situation d'épuisement professionnel s'accompagne maintenant, ce qui est plus grave à nos yeux, d'un sentiment majoritaire de défiance vis à vis de notre institution, responsable pour beaucoup de nos mandants, d'accroitre, par des modes de gouvernance injonctifs et coercitifs,la difficulté d'exercice au quotidien de notre métier, là où devraient se mettre en place confiance, accompagnement et soutien''

Les deux syndicats de chefs d'établissement pointent bien les ''accès d'autoritarisme'' du ministère et du ministre qui ont finalement pour effet un ''affaissement d'autorité"; et même, ce qui est effectivement ""plus grave" comme l'écrit la direction du SNPDEN, "un sentiment majoritaire de défiance vis à vis de notre institution"

Et cela dans un contexte où chacun se souvient que le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a pu être démenti dans la journée même par le Chef de l'Etat lorsque le confinement a été décidé, ou une nouvelle fois encore lorsque les modalités du déconfinement prévus par le ministre de l'Education nationale ont été immédiatement recadrées par le Premier ministre. Deux épisodes qui ont montré à l'évidence que Jean-Michel Blanquer ne compte guère (c'est le moins que l'on puisse dire) dans un contexte de décisions pressantes pour les chefs de l'exécutif (voire que le ministre de l'Education nationale - et sans doute l'Ecole elle -même - sont d'une certaine façon la "cinquième roue du carrosse" pour les têtes de l'exécutif ).

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

À la Une de Mediapart

Journal — International
Opération « Sauver Sarko » : un diplomate libyen rattrapé par la justice
Un diplomate libyen en lien avec les services secrets français a été mis en examen pour « corruption de personnels judiciaires étrangers ». Il a reconnu avoir servi d’intermédiaire pour essayer d’obtenir la libération d’un des fils de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi dans le but de servir les intérêts de Nicolas Sarkozy.
par Fabrice Arfi, Karl Laske et Antton Rouget
Journal — Gauche(s)
Congrès du PS : l’union avec les Insoumis en pomme de discorde
Derrière Olivier Faure, Hélène Geoffroy et Nicolas Mayer-Rossignol, trois équipes se disputent la direction du Parti socialiste. Mi-janvier, les adhérents les départageront sur la base de « textes d’orientation » aux stratégies bien distinctes.
par Fabien Escalona
Journal — Gauche(s)
Au PCF, l’opposition à Fabien Roussel fait entendre sa voix
Après un Conseil national tendu, le projet de la direction du parti communiste pour le prochain congrès n’a obtenu que 58 % des suffrages exprimés. Un appel signé par trente-cinq cadres critique une perte de boussole idéologique. Un événement, dans un parti aux habitudes légitimistes. 
par Mathieu Dejean
Journal
Drones, « exosquelettes » et nouvelles brigades : comment Darmanin va dépenser ses milliards
Les députés ont adopté mardi la version sans doute définitive de la Lopmi, ce texte qui fixe les objectifs et moyens des forces de l’ordre pour les cinq prochaines années. Elle prévoit une augmentation de leur budget de 15 milliards d’euros, dont la moitié sera consacrée à la numérisation de l’ensemble de leurs activités.
par Jérôme Hourdeaux

La sélection du Club

Billet de blog
Sans couronne se relever
Au cours de sa formation théâtrale, Suzanne de Baecque répond à un travail d’immersion en s’inscrivant au concours de Miss Poitou-Charentes. Avec Raphaëlle Rousseau pour complice, elle narre son expérience à partir des coulisses, observant ses concurrentes, les racontant pour mieux donner naissance à « Tenir debout », docu-fiction entre rire et larmes, premier spectacle magnifique.
par guillaume lasserre
Billet de blog
Dominique Blanc porte haut « La douleur » de Marguerite Duras
L’actrice dit vouloir jouer encore et encore ce spectacle, « jusqu’ au bout ». Elle a raison. Ce qu’elle fait, seule en scène, est indescriptible. Thierry Thieû Niang l’accompagne dans ce texte extrême de Marguerite Duras créé sous le direction de Patrice Chéreau il y a bientôt dix ans.
par jean-pierre thibaudat
Billet de blog
L’art nous empêche-t-il de construire un monde meilleur ?
L'art peut-il être un outil politique pour surmonter les crises environnementales et sociales que nos sociétés traversent ? A-t-il vraiment le pouvoir de créer de nouveaux récits pour amener une mutation profonde et nécessaire ? Non. Car dans un monde profondément individualiste, l'art est fondamentalement du côté des forces réactionnaires.
par Sébastien Piquemal
Billet de blog
Avec Francesca Woodman et Vivian Maier, « Traverser l’invisible »
Chacune à sa façon, les deux photographes, comme l'écrit Marion Grébert, « ont mené leur existence en échappant à la moindre possibilité d’être saisies. »
par Jean-Claude Leroy