Blanquer : Atilla es-tu là ?

C'est la question que l'on se pose après avoir lu le dernier ouvrage de Pascal Bouchard qui vient de paraître aux « Editions du croquant » sous le titre « Jean-Michel Blanquer . L'Attila des écoles ». Car, en dépit de formules qui peuvent être vives, cet ouvrage n'est pas un pamphlet de plus comme il en existe tant sur l'Ecole

Ce n'est d'ailleurs pas le genre de Pascal Bouchard, un agrégé de lettres classiques qui a été co-directeur de la rédaction de l'AEF ( ''Agence Education Formation'') et le créateur de TouEduc.fr (une agence de presse spécialisée aussi dans l'éducation) dont il est toujours la cheville ouvrière. Un bon connaisseur des questions d'éducation qu'il suit depuis bientôt 40 ans, avec déjà au compteur une quinzaine d'ouvrages plutôt pointus mais pas dans le sens du pamphlet.

Alors que lui arrive-t-il ? Le titre qui fait flèche est à la mesure de son inquiétude.  Dans son avant-propos, Pascal Bouchard indique d'entrée de jeu : «  Ceci n'est pas un pamphlet, encore moins le portrait d'un ministre qui, comme tous ses prédécesseurs, aura connu le pouvoir avant de sombrer dans l'oubli. Ceci est une analyse documentée du système scolaire tel que la politique de Jean-Michel Blanquer en révêle la nature et tel qu'il tente d'en modifier le sens même »

Cette analyse effectivement documentée et argumentée est développée selon deux axes : un « examen systématique des réformes concernant le premier degré » ( pages 34 à 82) et un « examen systématique des réformes concernant le second degré » (pages 109 à 146) . Et cette analyse vaut le détour par son caractère précisément « systématique »

Conclusion de Pascal Bouchard «  Jean-Michel Blanquer est celui derrière qui l'herbe ne repoussera que par touffes éparses, tandis que la la facture sera salée »

« L'Attila des écoles ». Est-ce si sûr, car l'Histoire réserve souvent bien des surprises ? Mais Pascal Bouchard a des arguments qui ne peuvent pas être pris à la légère, et le mieux est de le lire en ''lanceur d'alerte'' averti .

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.