claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

750 Billets

1 Éditions

Billet de blog 26 janv. 2009

claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

On n'arrête pas le progrès

Des inspecteurs d’académie ont demandé que des étudiants en IUFM ou des enseignants retraités participent aux services d’accueil mis en place par les communes pour la grève du 29 janvier. Mais on peut encore aller plus loin.

claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Des inspecteurs d’académie ont demandé que des étudiants en IUFM ou des enseignants retraités participent aux services d’accueil mis en place par les communes pour la grève du 29 janvier. Mais on peut encore aller plus loin.

L’inspectrice d’académie du Maine-et-Loire a écrit au Directeur de l’IUFM ( Institut universitaire de formation des maîtres ) afin de solliciter son " concours pour la mise en œuvre du droit d’accueil dans certaines petites communes qui n’ont pu constituer la liste des personnes susceptibles d’être mobilisées pour assurer sous l’autorité des maires l’accueil des enfants lorsque cela s’avère nécessaire les jours de grève " en lui demandant de faire connaître sa requête à " ses étudiants : sont-ils disponibles pour un travail d’accueil en cas de grève ? ", la réponse ( nominative dans les cas positifs ) étant souhaitée pour le 23 janvier .

L’inspecteur d’académie de Loire-Atlantique a envoyé la lettre suivante aux enseignants du premier degré partis en retraite en 2006, 2007 et 2008. " Les communes éprouvent des difficultés à trouver suffisamment de personnel compétent pour l’encadrement des enfants [ lorsque des enseignants sont absents à l’occasion d’une grève ]. , et Monsieur le ministre de l’Education nationale a demandé aux inspecteurs d’académie de leur apporter leur aide en ce domaine. Je m’adresse à vous pour vous demander si, compte tenu de votre expérience personnelle, vous accepteriez de participer à l’organisation du service d’accueil, dans votre commune ou dans une autre, dans les conditions définies par la commune. Si c’est le cas, je vous remercie de me répondre au moyen du coupon réponse ci-dessous. Votre nom et votre adresse seront portés à la connaissance des mairies qui rechercheront des personnes compétentes pour le service d’accueil ".

Mais on peut aller plus loin encore, comme l’a remarqué – non sans humour noir – le site " Désir de revanche ". " Depuis la Toussaint, nos députés ont voté une disposition permettant à nos concitoyens de travailler jusqu’à l’âge de 70 ans. Il est temps d’aller plus loin. Faisons sauter les derniers barrages et proposons aux retraités de travailler le dimanche et uniquement le dimanche, à la place des actifs plus jeunes qui ont charge d’âme. Ainsi nos seniors garderont un lien avec le monde du travail, garderont la forme et compléteront leurs retraites […]. Hausse de la consommation, amélioration de la balance des caisses de retraite ( car tout travail mérite cotisation ) et du trou de la Sécu ( car tout travail mérite cotisation, bis ). Bref, un nouveau pacte social plein de bon sens. C’est ça Désir de revanche ".

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni
Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff