L'"affaire Benalla'', une «affaire d'Etat» sans «hommes d'Etat» ?

Le chef de l'Etat a tardé à s'exprimer sur «l'affaire Benalla». Et on se demande si les anciens Premiers ministres et les anciens ministres de l'Intérieur se sont exprimés là-dessus eux aussi

Si oui, qui et quand ? En disant quoi ?

Et pourtant la liste des anciens premiers ministres est longue (13 noms) : Jacques Chirac, Laurent Fabius, Edith Cresson, Edouard Balladur, Alain Juppé, Lionel Jospin, Jean-Pierre Raffarin, Dominique de Villepin, François Fillon, Jean-Marc Ayrault, Manuel Valls, Bernard Cazeneuve.

Celle des anciens ministres de l'Intérieur aussi (11 noms, même en ne comptant pas ceux qui ont été aussi premiers ministres) : Pierre Joxe, Paul Quilès, Jean-Louis Debré, Jean-Pierre Chevènement, Daniel Vaillant, Nicolas Sarkozy, François Baroin, Michèle Alliot-Marie, Brice Hortefeux, Claude Guéant, Mathias Féki.

Sans compter la cohorte des ministres actuels.

Une ''affaire d'Etat'' sans quasiment l'intervention d'''hommes d'Etat'' serait un cas d'école, à faire figurer en bonne place dans les programmes d'EMC (enseignement moral et civique) qui viennent d'être remaniés. Le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer ne devrait pas bouder son plaisir et nous le faire savoir urbi et orbi, à son habitude.

PS: Il m'avait échappé que Manuel Valls, dès lundi dernier, sur tweeter,  avait estimé que l'affaire Benalla n'était pas une "affaire d'Etat"  "Des actes graves qui méritent des sanctions exemplaires et une véritable réorganisation de la protection du président de la République. Plus que jamais le ministère de l'Intérieur doit en être le chef de file. Mais il ne s'agit pas d'une affaire d'Etat. Gardons la mesure des mots. Le Parlement joue son rôle à travers ses commission d'enquête et la justice agit en toute indépendance. Mais la mise en cause du président de la République est irresponsable. Nos institutions doivent être préservées et la fonction présidentielle défendue" selon Manuel Valls, député apparenté à La République en marche (LREM), ancien ministre de l'Intérieur et ancien Premier ministre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.