claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

750 Billets

1 Éditions

Billet de blog 28 juin 2010

claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

Le football, un cas d'école?

Les interprètes privilégiés de la partition toujours renouvelée du déclin scolaire et éducatif n’ont pas manqué de donner de la voix en l’occurrence , au premier rang desquels Alain Finkielkraut et Jean-Paul Brighelli.

claude lelièvre
Historien de l'éducation
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les interprètes privilégiés de la partition toujours renouvelée du déclin scolaire et éducatif n’ont pas manqué de donner de la voix en l’occurrence , au premier rang desquels Alain Finkielkraut et Jean-Paul Brighelli.

Je crois pour ma part que l’on peut d’abord souscrire aux propos du professeur Christian Bromberger ( auteur du livre " Le football, la bagatelle la plus sérieuse du monde " ) qui soutient que " ce sport est un objet très plastique où chacun peut retrouver ses obsessions particulières, ses modèles d’identification, y projeter ses conceptions de la société, du vivre ou du non-vivre ensemble. Ainsi – ajoute-t-il - les remarques sur l’ethnicisation à propos des joueurs sont à rattacher aux débats récurrents sur le communautarisme en France ".

A ce sujet et au plus haut niveau – si l’on peut dire – il est possible de prendre pour exemples – mais certainement pas pour modèles – les dernières et multiples déclarations d’Alain Finkielkraut, malheureusement des plus ordinaires, accompagnées de sa petite musique élitiste habituelle présentant la mise à l’écart de Yoann Gourcuff comme " la persécution du premier de la classe " et concluant à la nécessité de " sélectionner maintenant des gentlemen ".

Ou les propos de Jean-Paul Brighelli sur son blog, renchérissant encore là dessus avec le sens de la nuance et de la précision qui le caractérise. " Ces joueurs ont entre 20 et 30 ans. Ils sortent d’un système scolaire qui a failli, lui aussi – failli à leur enseigner les rudiments d’une culture, les rudiments d’une langue, les rudiments d’une civilisation. Les Huns sont de retour [ …]. Ce n’est pas une équipe qui a été envoyée en Afrique du Sud, ce sont trente barbares. Moins un peut-être. Au milieu de ces va-de-la-gueule s’était apparemment infiltré un bon élève, qui a été traité comme tel par ses camarades. Un garçon issu d’un autre milieu, dont le père fut prof de maths avant d’être entraîneur. Qui sort avec la fille de Villepin, au lieu de se taper une radasse décolorée - Ribery serait-il du genre à croire qu’une pipe est meilleure en diamants qu’en bruyère ? Bref, Yohann Gorcuff ne se contente pas d’avoir une belle gueule et de bien jouer : il parle français. Performance inexcusable ".

Dans ce contexte qui interroge plus ou moins directement le monde de l’Ecole , je ne peux m’empêcher de songer ( allez savoir pourquoi ? ) à la façon dont on pourrait progresser dans les difficiles questions de formation à la fois individuelle et collective, tout en n‘ éludant pas – par ailleurs - les questions d’autorité et de pouvoir.

Et une indication me revient actuellement de façon obsédante à l’esprit, une indication audacieuse qui avait fait quelque bruit à l’époque où elle avait été formulée, mais qui n’a guère été mise en œuvre depuis. Elle figure dans le Plan Langevin-Wallon de 1947, qui a longtemps été une référence pour les syndicats et les partis de gauche : " En régime démocratique, chaque citoyen est placé dans la vie civique et professionnelle en face d’une double responsabilité, celle du dirigeant et celle de l’exécutant. Il sera donc nécessaire que les activités scolaires s’organisent de telle sorte que tous aient alternativement des responsabilités de direction et d’exécution développant conjointement l’initiative, la décision, l’intégration volontaire à une activité réglée et collective. Il importe en effet d’éviter de cultiver en certains l’absolutisme du chef prédestiné, et en d’autres l’habitude paresseuse d’une aveugle soumission ".

Tout est dit ; et ce devrait être, dans notre contexte délétère, l’affaire d’Etat à traiter de toute urgence dans un Etat républicain et démocratique ; au lieu d’entériner, sans mot dire, les énièmes Etats généraux ( de ‘’football’’ ! ) de ces deux dernières années, et les anathèmes ou imprécations de tous acabits.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal
La Cnil saisie d’un recours collectif contre la « technopolice »
La Quadrature du Net a recueilli les mandats de 15 248 personnes pour déposer trois plaintes contre les principaux outils de surveillance policière déployés un peu partout en France. Elle demande notamment le démantèlement de la vidéosurveillance et l’interdiction de la reconnaissance faciale. 
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Santé
Soins non conventionnels : « Les patients ont une spiritualité, une part d’irrationnel »
Parmi les soins non conventionnels, au très large public, il y a de tout : certains ont trouvé une place auprès de la médecine traditionnelle, d’autres relèvent de la dérive sectaire. Le chercheur Bruno Falissard, qui a évalué certaines de ces pratiques, donne quelques clés pour s’y retrouver. 
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez