Club Droits, Justice et Sécurités
Abonné·e de Mediapart

31 Billets

1 Éditions

Billet de blog 2 mars 2017

Affaiblir la Justice, c’est affaiblir la Démocratie

Le Club Droits, Justice et Sécurités s’élève avec la plus grande vigueur contre les propos de Monsieur François Fillon et de Madame Marine Le Pen sur les magistrats et la justice dans notre pays.

Club Droits, Justice et Sécurités
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Par leurs propos antirépublicains sur les magistrats et la justice, Monsieur François Fillon et Madame Marine Le Pen montrent qu’ils n’admettent pas l’existence d’une justice indépendante du pouvoir politique. Adeptes de la « tolérance zéro » quand d’autres qu’eux sont poursuivis, toute décision de la justice qui les concerne et leur déplait passe pour une usurpation ou une conspiration. Ils voudraient voir les magistrats aux ordres, aux ordres du pouvoir, rappelés à leur statut d’autorité, pour mieux faire ressortir les seuls pouvoirs légitimes, à leurs yeux, que confère l’élection.
Non, les magistrats n’inventent pas la loi, ils appliquent les textes votés par le législateur, et notamment ceux qui punissent l’abus de bien social et le détournement de fonds publics. Non, ils ne se substituent pas au Législateur ni à la loi. Ils poursuivent et jugent les infractions qu’elle a instituées par souci de l’intérêt général et du maintien de la démocratie. La loi est la même pour tous, soit qu’elle protège soit qu’elle punisse.
Ces irresponsables politiques, qui hurlent aujourd’hui à « l’assassinat politique », revendiquent des privilèges de caste en voulant se soustraire à la loi commune. Ils brandissent même des menaces contre les magistrats et fonctionnaires qui exercent leurs fonctions ! Le pouvoir semble pour eux rimer avec l’abus de pouvoir ! Or, les élections ne peuvent pas entraver le fonctionnement régulier de la justice. Une démocratie moderne a besoin des contre-pouvoirs des magistrats, des hautes autorités pour la transparence de la vie politique, d’une presse libre, d’une opinion informée, des lanceurs d’alerte protégés.
Ce qui se passe actuellement aux Etats-Unis devrait inciter tous les responsables politiques français à respecter la justice et ceux qui la rendent. La justice fédérale américaine, en s’opposant aux actions illégales de Donald Trump le montre avec acuité : seule une justice et des magistrats respectés peuvent s’opposer à l’arbitraire de l’exécutif. Affaiblir la justice, c’est affaiblir la démocratie.
Les élections approchent. Tous ceux qui sont attachés à la séparation des pouvoirs, à l’indépendance de la justice et à une démocratie vivante sauront se rappeler, au moment du choix, que « Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n'est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution. » (Article 16 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
À LR, des alertes jamais vraiment prises au sérieux
L’affaire Damien Abad concerne d’abord la majorité d’Emmanuel Macron qui l’a promu ministre. Mais elle interpelle aussi son ancien parti, Les Républicains, alors que plusieurs élus affirment avoir été alertés de longue date.
par Lénaïg Bredoux et Ilyes Ramdani
Journal — Politique
Le « parachutage », révélateur des dilemmes de la représentation
Les élections législatives fourmillent de cas de « parachutages ». Volontiers dénoncés, sont-ils si choquants ? La pratique, parfois assumée, n’a pas toujours été mal vue par le passé. Si elle reste sulfureuse, c’est à cause des failles de la représentation dont elle est le symptôme. 
par Fabien Escalona et Ilyes Ramdani
Journal — International
Au Pakistan, la température frôle les 50 °C et accable les plus pauvres
Classé en 8e position parmi les pays les plus à risques face au changement climatique, le Pakistan vient de subir une vague de chaleur quasi inédite. D’Islamabad à Karachi, des millions de personnes ont fait leur possible pour assurer le quotidien dans des conditions extrêmement difficiles.
par Marc Tamat
Journal — Écologie
Planification écologique : un gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
Raphaël Boutin Kuhlmann : « Les coopératives locales portent l'intérêt général »
Parti s’installer dans la Drôme en 2016, où il a fondé la coopérative foncière « Villages Vivants », Raphaël Boutin Kuhlmann est devenu une figure des nouvelles manières de faire territoire. Dans cet entretien, il revient sur la nécessité de penser autrement l’intérêt général et sur les espoirs qu’il place, face aux crises contemporaines, dans l’innovation et le lien dans les villages.
par Archipel des Alizées
Billet de blog
L'espace public, un concept « vide » ?
Comme le souligne Thierry Paquot dès l’introduction de son ouvrage, « l’espace public est un singulier dont le pluriel – les espaces publics – ne lui correspond pas. » Alors que le premier désigne grossièrement la scène du débat politique, les seconds renvoient à une multiplicité de lieux (rues, places, jardins, etc.) accessibles à tous et la plupart du temps relevant d’une propriété collective.
par Samuel PELRAS
Billet de blog
Quartier libre des Lentillères : construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale
« Si nous nous positionnons aux côtés des Lentillères et de la ZEC, c’est pour ce qu’elles augurent de vraies bifurcations, loin des récits biaisés d’une transformation urbaine encore incapable de s’émanciper des logiques délétères de croissance, d’extractivisme et de marchandisation. » Des architectes, urbanistes, batisseurs, batisseuses publient une tribune de soutien aux habitants et habitantes du Quartier libre des Lentillères à Dijon.
par Défendre.Habiter
Billet de blog
Habiter
Les humains ne sont pas les seuls à « habiter » : pour les animaux aussi, c'est une préoccupation. Sous la pression économique, les humains n'abandonneraient-ils pas la nécessité d'«habiter » pour se résigner à « loger » ?
par Virginie Lou-Nony