Cotes d'ivoire : une autre vue dialogue avec soi même

Ci après vous lirez le texte d'un ami de la bas, blanc marié à une ivoirienne qui n'est ni pour Gbagbo et pas plus pour Ouatarra et qui nous alerte sur les "crimes à venir de notre armée" perpétré en notre nom. Son idéal est celui de de beaucoup vivre en paix dans un monde libre.

A lui...maintenant

""Uneélection démocratique a clairement désigné Alassane dramaneOuatarra (ADO), président de la cote d’Ivoire avec 54% dessuffrages. La communauté internationale somme Laurent Gbagbo dequitter le pouvoir et de respecter le verdict des urnes. Voila engrosce que l’on entend en boucle depuis 15 jours.

 

D’abordc’est quoi une élection démocratique ?

Uneélectiondémocratique est une élection organisée, grâce àl’interventiondu facilitateur le Présidentburkinabé Blaise Compaorépar l’ONUdans un pays dont 60% du territoire est sous contrôled’unerébellion armée.

 

C’estquoiun facilitateur ?

C’estunmonsieur, choisi par la communauté internationale qui est aupouvoirdepuis le 15 octobre 1987 après le meurtre de sonprédécesseur etdont le pays reste un des plus pauvres du mondesous sa présidence etqui va expliquer a son voisin qu’il fautfaire des électionsdémocratiques, car c’est un spécialiste quivient de se faireréélire avec 80,15% des voix le 21 novembre 2010.

 

C’estquoicette rébellion ?

Bonjevais voir sur Wikipedia à « crise politico militaire encoted’ivoire »

« Lesrebellessont des soldats qui ont été exclus de l'armée ivoirienneàl'époque de Gueï et qui se sont entraînés au camp dePôau BurkinaFaso ainsiqu'au Mali.Équipésd'armes neuves, appuyés par des combattants provenant deplusieurspays de la région et disposant d'une importante mannefinancièred'origine inconnue, ils se replient sur Bouaké ettententdans un premier temps de se faire passer pour des soldatsmutinés.Devant le succès de leur opération, les populations duNordsoutiennent leur rébellion. Leur principale revendication estledépart de Laurent Gbagbo, l'obtention de la nationalitéivoirienne àtous les habitants du pays, le droit de vote et leurreprésentation àAbidjan. »

 

Siles rebelles venaient de l’étranger l’armée française quiavaitune base permanente aurait du intervenir d’après lesaccords ?

Larébellionn’a jamais été reconnue comme venant de l’extérieur.A l’époqueaucun journaliste français ne l’a dit, au contraire,ils ont tousdit que c’était un problème interne. Aujourd’huiplus personnen’ose soutenir cette thèse absurde et on voit lesmêmes guignolsdire l’inverse.

 

Alorscomme ça les rebelles se sont entraînés chez le facilitateur ?

Benouitu ne te rappelles pas quand nous avons traversé les zonesrebellesen octobre 2008 avec Marie Chantal et les enfants, certainsrebellesparlaient Moré (ils étaient donc Burkinabé). Ils étaientsiloqueteux qu’on leur donnait des sachets de thé et du sucreetquelques cigarettes.

 

Benalorspourquoi l’armée ivoirienne n’a pas pu les déloger ?

Al’époquel’armée ivoirienne n’existait quasiment pas puisque HouphèteBoigny n’en voulait pas pour éviter les coups d’état.Malgrécela, les rebelles ont été repoussés d’Abidjan et sesontréfugiés au Nord du pays. Ils ont réussis a prendre pied aBouakéou ils avaient massacrés tous les gendarmes et leursfamilles. Etpuis l’armée devait laisser les français évacuerlesressortissants étrangers. Ces rebelles n’avaient «rien àenvieraux stratèges français», d’un point de vue «purementstratégique»(si l’on en croit les confidences faites à Agnèsdu Parge, auteurdu livre «Parmi les rebelles», par des officiersde Licorne basés àBouaké) ? ».

Onn’ensait rien vu que les batailles ont été très rares. Ce quiestcertain c’est que la communauté internationale a vite imposéuneligne de démarcation et que l’armée ivoirienne n’a pluseul’autorisation de reprendre le nord du pays.

Leméchantprésident a voulu passer par les airs et a acheté desavions pilotéspar des mercenaires. Ils ont mis la pagaille dansl’armée rebelleen trois bombardements mais malheureusement le 6novembre 2004, ilsont bombardés l’école française de Bouaké et ils ont tués 9militaires français et un américain et fait 38bléssés.

 

Quefaisait l’armée française dans le fief des rebelles ?

Bença c’est les accords internationaux faut pas chercher.

 

Quefaisaitun civil américain dans une base militaire française ?

Iltravaillaitpour une ONG. Je ne sais rien de plus. Peut être est cenormal qu’entemps de guerre des civils américains travaillantpour des ONG setrouvent dans nos casernes.

 

Legouvernementfrançais a du être énervé et a du arrêter lesmercenaires ?

Ouiils’est fâché et il a détruit tous les avions de l’arméeivoirienne(2) ainsi que l’hélico présidentiel. Les mercenairesont étéarrêtés au Togo mais malgré des demandes réitéréesdes autoritéstogolaises le gouvernement français n’en voulaitpas.

« Le5 septembredernier, le procureur du tribunal aux armées a émis un avisdéfavorable à la délivrance de mandats d'arrêts internationauxcontre deux ressortissants biélorusses soupçonnés de s'être, cejour-là, trouvés aux commandes des deux Sukhoi25. »Le figarodu 06 /11/2006.

 

Lesfamilles des victimes doivent être tristes, elles doivent être enprocès avec le gouvernement ivoirien ?

Ellessont en procès avec le gouvernement français : « Devantla juge, Mme Alliot-Marie a souligné que l'audition des huitmercenaires biélorusses arrêtés à la frontière togolaisequelques jours après avait été impossible pour des motifsjuridiques, ce que conteste l'avocat de familles de victimes dubombardement, Me Jean Balan. Selon l'avocat, deux d'entre eux étaientles pilotes des avions » AFP 11/06/2010

 

Bonmais qui serait vraiment derrière cette rébellion de paille?

Ecoutej’en sais rien, les journaux de Gbagbo sont bien trop partisanspour pouvoir en tirer quelque chose d’objectif. Ecoutons plutôtles rebelles eux-mêmes (http://www.youtube.com/watch?v=XQiFp6qx6_E).

C’estKoné Zakaria le chef rebelle de Vavoua qui parle, aujourd’hui enexil au Burkina. Tiens comme tu n’as peut être pas envie de touttélécharger je t’en donne quelques morceau de la traduction :

« …ceuxquitrahiront la politique d'Alassane Ouattara auront une fintragique…..Si vous supportez le MPCI, ne le faites pas pourZakariani pour IB ni pour quelqu'un d'autre, sinon pour celui qui aacheté nos armes, c'est-à-dire Alassane Dramane Ouattara….Nousavons juré sur le Coran et nul n'avait donc le droit de trahir, quece soit les civils, les militaires et même les dozos. C'est moi quiles ai recrutés. Je sais donc de quoi je parle. Je vous demande denous soutenir car c'est pour Alassane que nous avons pris lesarmes… »

Pourceux qui ne connaissent pas le MPCI est le mouvement rebelle. Lesdozos sont des chasseurs traditionnels du nord qui auraient lepouvoir de résister aux balles. Utilisés comme milice par le partid’Houphouet ils étaient envoyés dans toute la côte d’ivoirepour impressionner les gens pendant les élections. Une fois y en amême un qui m’a demandé mes papiers, il a vite compris que sesgris-gris et sa vieille pétoire ne m’impressionnaient pas et jel’ai copieusement insulté.

 

Canous ramène à l’élection, alors qui est ADO, le présidentdémocratiquement élu de la Côte d’Ivoire ?

Unancien du FMI, il y a travaillé en 1984 en tant que Burkinabé. D’oùle concept d’ivoirité qui a été introduit pour l’empêcher dese présenter aux élections par le parti censé lui avoir donné sesvoix. Quand j’étais en Côte d’Ivoire au moment des électionsaprès la mort du vieux Houphouët on l’appelait le candidat desaméricains, celui de la France étant Bédié (du partid’Houphouët).

 

Quandmême si le libéral Sarko et le socialiste Strauss-khan disentqu’ADO est le président c’est sûrement vrai, on ne peut pas lesaccuser de connivences ?

Misesà part des ascendances juives on peut aussi leurs trouver quelquesrapport avec la CIA. Au journal de 20h de France

2du23/04/2008 il a été dit que Sarkozy et Fillon ont bénéficiésd’un stage de la CIA et Strauss-khan pour mener sa campagne pour laprésidence du Fonds monétaire international (FMI), a fait appel auxservices d’un ancien de la CIA, William Green. Ce dernier atravaillé à la direction de la CIA durant dix ans, de 1986 à1996.Il a été en poste à Genève et à Paris, avant de se faireexpulser en janvier 1995 par le Ministre de l’Intérieur del’époque, Charles Pasqua, avec quatre autres membres de laCIA….Interrogé par marianne2.fr, l’un des membres du staff deDSK semblait « étonné » par le passé de William Green:« En fait, nous n’avons fait appel que ponctuellement à TDInternational, dans le cadre du premier voyage américain deDominique Strauss-Kahn, qui devait rencontrer le board du FMI àWashinton. Notre contact parisien était Camille Servan-Schreiber,quia organisé une rencontre de DSK avec des journalistes du NewYorkTimes et le Wall Street Journal. »

TiensServant-Schreiber encore une famille juive, le nom Servant a étérajouté devant Schreiber pour franciser ce nom juif allemand, je lesais pour avoir vu un film sur cette grande famille sur TV5 Monde.

 

Etalors quel rapport avec ADO ?

Etbien Alassane Ouatarra ce musulman du nord de la Côte d’Ivoiretravaillant au FMI estmarié à une françaisejuive.Bon rien de très étonnant et je ne suis pas adepte du complotmondial juif,mais quand on sait qu’il y a 36 000 communes enFrance et qu’ils ont réussi à être mariés en octobre 1990 parSarkozy,un mois avant de devenir le premier ministre ivoirien, on se dit quele hasard fait des choses que les probabilités rendaientquasi-impossibles.

 

Doncd’après toi, il est le chef d’une rébellion organisée parl’étranger, soutenue par la France, la CIA et l’ONU ?Vraimenttu es paranoïaque et puis les électeurs ont votés pour lui non ?

Tousdes arguments que j’ai donnés sont vérifiables et ont été prisdans des journaux hostiles à Gbagbo. (Marianne/AFP/France 2/Lefigaro etc..). Je vais donc continuer. Dépèches de l’AFP :

-Letaux de participation au second tour de la présidentielle dimanchese situe autour de 70%, en baisse par rapport au premier tour le31octobre où elle avait atteint 83%, a annoncé lundi la Commissionélectorale indépendante (CEI).

-YJChoi: Malgré mon appel à la CEI [Commission Electorale Indépendante]pour qu’elle proclame promptement les résultats provisoires du 28novembre 2010, la CEI a été incapable de le faire sans tarder, enraison de divisions internes. Ces divisions internes ont étéexacerbées lorsque les forces de sécurité ivoiriennes ont renforcé« leur protection » au siège de la CEI à partir du 30 novembre aumatin. Ceci a conduit, à la fin, le Président de la CEI, YoussoufBakayoko, à annoncer les résultats provisoires du second tour dansl’après-midi du 2 décembre 2010 à l’Hôtel du Golf: le taux departicipation a dépassé la barre des 81 pour cent ; le candidatAlassane Ouattara a obtenu 54.10 pour cent ; le candidat LaurentGbagbo obtenant 45.90 pour cent.

 

-DominiqueStrauss-Kahn, a souligné samedi 4 décembre 2010 que son institutionne travaillerait pas avec un gouvernement de la Côte d'Ivoire nonreconnu par les Nations unies, comme celui de Laurent Gbagbo

 

Questions :

Commentle taux de participation augmente d’environ 11% après l’élection ?

 

Siles gens de la CEI ne se sont pas mis d’accord et que le présidentest sorti pour donner des résultats provisoires, pourquoi l’a-t-ilfait au siège des rebelles et de ADO et non au siège de l’ONUCI ?

 

Pourobtenir 54% des voix il fallait un report des votes du PDCI de plusde 80%. Comment est ce possible alors que ce parti avait interdit àAlassane de se présenter et que son chef a écrit un livre pour direqu’il était étranger et ne pourrait jamais être président ?

 

Pourquoisi peu de gens sont sorti a l’appel d’ADO pour réclamer lepouvoir si les ivoiriens ont voté pour lui (vendredi 17 aucunmanifestant alors qu’une marche était prévue)? La peur des ballesne les avaient pas empêcher de manifester quand ils ont du prendrele pouvoir au Général Guéï, ou manifester contre l’arméefrançaise, alors pourquoi ?

 

Pourquoicette rébellion invincible depuis 8 ans ne prend pas le pouvoir parla force, maintenant que l’ONU lui en reconnaît le droit ?

 

PourquoiStrauss-Khan intervient-il si rapidement ?

 

Maisl’ensembledes journalistes français ne peuvent pas raconter n’importe quoi al’unisson.

Siils peuvent, rappeler vous du Rwanda. Le journal le Monde a ditpendant plusieurs jours (trois semaines je crois) que les Tutsimassacraient les Hutus celaa donné lieu en France à un procès entre l'auteur d'un livre(d’uncoopérant, que j’ai lu il y a longtemps) sur le génocide et lejournal, conclu en appel après cassation en 2006. Le journal a étédébouté face à la dénonciation des connivences entre sondirecteur et l'Etat français à propos du génocide au Rwanda. Lemaintien des émissions de la radio des mille collines dans la « zonehumanitaire sûre », installée par l’opération militairefrançaise turquoise est particulièrement révoltante. (wikipedia)

 

Lacommunautéinternationale ne peut pas dire n’importe quoi a l’unisson.

Sicar elle représente en fait très peu de personne cette« communauté internationale ». La CEDEAO par exemple reconnaît ADO, caraucun je dis bien aucun, de ses membres n’a été élu de manièredémocratique et tous doivent allégeance, mais aucun chef d’étatn’a fait de déclaration.

 

 

Pourquoias-tucompilé tous ces documents ?

Parcequele gouvernement français utilise l’argent de mes impôts pourmassacrer des innocents et qu’une partie de ma famille se retrouvesous les balles. Depuis 8 ans l’ONU entretien une fausse rébellionqui empêche tout développement de la Côte d’Ivoire et fait parla même des centaines de mort par jours. J’ai traversé les zonesrebelles et j’ai vu moi-même que tout est du bidon.

EnCôted’Ivoire en 2004 les militaires français, assiégés par la foule,ont ouvert le feu sur elle (déclaration duchefd'état-major Bentégeat,lesoir du 7 novembre). Ces tirs font 67 morts et plus d'un milliers deblessés parmi les manifestants, renforçant la propagandeanti-Français. (wikipedia)

Lestalibans n’ont tués que 52 français en 9 ans, on se dit que notrearmée peut faire beaucoup mieux en une heure et il est apparu lanotion sympathique de « légitime défense élargie ».

Side nouveau, comme cela semble se préparer, l’armée française etl’ONU , installe dans le sang le gouvernement illégitime d’unpion du FMI que les gens n’applaudissent pas bêtement.

Bientôtla cour pénale internationale pour les soit disant crimes deGbagbo(ce qui sera illégale car la Côte d’Ivoire n’est passignataire de cette parodie de justice), mais rien pour les crimesavérés des autorités françaises et de cette fausse rébellion.Quand je vivais à Man je voyais souvent Charles Taylor, le rebellelibérien soutenu par la Cote d’Ivoire et donc la France,il estmaintenant accusé de crime de guerre, tout comme Jean pierre Bembace salop qui a aidé le président élu Patassé contre la rébelliondu nord pendant que l’ONU qui était sur place a laissé leprésident se faire renverser et a reconnu Bozizé. On se moque dumonde et nous sommes complices malgré nous. On peut, peut être pasfaire grand-chose mais je voudrais au moins ne pas entendre les gensapplaudir à n’importe quoi après avoir lu sans rien comprendreles articles immondes des journalistes français."

 

A vous..à présent

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.