Maintenant ça suffit !

Le coup de gueule des citoyens à l'égard des responsables politiques des Alpes-Maritimes qui ont laissé dériver le système, et par conséquent, leur sécurité sanitaire, environnementale, climatique, sociale, alimentaire, énergétique, démocratique, économique ...

Maintenant ça suffit !  Faisons des Alpes-Maritimes un territoire non vulnérable et durable !

Destinataires :  Messieurs les Président de la Région Sud, Préfet de la Région PACA, Président du Département des Alpes-Maritimes, Préfet des Alpes-Maritimes, Présidents de métropole et de communautés d’agglomérations et de communes des Alpes Maritimes

Pour information : Madame et Messieurs les Directeurs ARS PACA, MRAe PACA, DREAL PACA, ADEME PACA

 

Après les déluges qui se sont abattus sur notre territoire en 2015, puis à l’automne dernier, l’effondrement dû au Covid-19 est un signal d’alarme supplémentaire, une alerte majeure, comme une répétition générale de futures catastrophes systémiques, pandémiques et autres. Cette crise révèle notre vulnérabilité, à l’opposé de notre prétendue performance et de notre sentiment de toute puissance.

L’heure est à l’examen de conscience. De tous, mais surtout du vôtre, en tant que responsables publics, chargés de conduire les politiques locales de protection des citoyens et de mettre en place ce qui est nécessaire.

Or, contrairement à ce que vous affichez dans vos discours, interviews et plaquettes promotionnelles, vos plans (schéma régional de développement durable SRADDET, plans climat PCAET, plans de protection atmosphérique PPA, etc.) sont inefficaces ou simplement non respectés : les bilans parlent d’eux-mêmes.

Car le compte n’y est pas ! Que ce soit en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour lutter contre le réchauffement climatique, d’éradication du nombre de morts prématurées dues à la pollution atmosphérique, de réduction de notre extrême dépendance alimentaire et énergétique aux autres territoires, de protection de notre environnement et de sa biodiversité (ce vivant qui est notre assurance vie), de la mise en place d’une économie sobre, locale et circulaire (à l’opposé de l’actuel surtourisme), d’un fonctionnement véritablement démocratique, de la lutte contre le chômage et la pauvreté … non, le compte n’y est décidemment pas.

Il est donc exclu de reconduire et de relancer les affaires comme hier !

Il en va désormais de votre responsabilité de mettre en place des politiques de rupture les plus ambitieuses qui soient, écologiques, climatiques, sociales, démocratiques, économiques, vers une véritable résilience, pour agir sur les causes profondes de nos vulnérabilités. Faute de quoi, nous entrerons de plain-pied dans l’âge des catastrophes irréversibles et systémiques. Et vous en serez comptables aux yeux des générations actuelles et futures.

Aujourd’hui, touchés dans leur sécurité fondamentale, les citoyens jugent qu’ils sont en position d’exiger :

- que vous fixiez des objectifs stratégiques chiffrés d’intérêt commun et conformes à la réglementation et à la loi,

- que vous coordonniez réellement - sur l’ensemble des Alpes-Maritimes - vos politiques et vos actions,

- que vous incluiez systématiquement et sincèrement les citoyens dans vos prises de décisions,

pour faire  des Alpes-Maritimes – ensemble – un territoire non vulnérable et authentiquement durable !

Nous tenant à votre disposition, veuillez agréer, Messieurs les Préfets et Présidents, l’expression de nos salutations distinguées.                              

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.