Collectif ICARE
Collectif de salariés de l'aéronautique
Abonné·e de Mediapart

6 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 févr. 2021

Pour une éthique de la responsabilité du secteur aérien face aux crises systémiques

En soutien aux militants écologistes en procès pour avoir exprimé le besoin de réduire le trafic aérien, de reconvertir les salariés et de développer des transports alternatifs

Collectif ICARE
Collectif de salariés de l'aéronautique
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le collectif ICARE, constitué de salariés du secteur aéronautique, demande de revoir le modèle de développement du secteur aérien compte tenu de sa part de responsabilité dans les crises systémiques en cours, réchauffement climatique, pandémies, pollutions locales, ultra-consumérisme et inégalités sociales.

Ce principe de responsabilité, que ne prend pas en compte ce secteur (augmentation continue du trafic et donc de son impact carbone), a amené certains de ses salariés à se regrouper pour faire entendre publiquement leur expression de ce qu’ils estiment être un minimum d’éthique pour des actions en faveur d’une réduction des impacts environnementaux et sociaux du secteur.

Nous pensons que cette éthique se décline autour d’une stratégie de diminution du trafic aérien, ainsi qu’en trois axes opérationnels, la diversification des activités du secteur (vers des domaines à moindre empreinte écologique et plus utiles à la transition), la reconversion des salariés qui le souhaitent ou qui n’ont pas le choix (licenciements), et la recherche scientifique et technique pour diminuer fortement l’empreinte carbone du secteur.

L’action du 3 octobre 2020 dite « Marchons sur les aéroports » a consisté à ce que des citoyens, scientifiques, étudiants, salariés et syndicats du secteur aérien se soient mobilisés sans violence ni dégradation sur 18 aéroports pour exiger la réduction du trafic aérien, la reconversion des emplois du secteur et le développement des transports alternatifs.

Ces citoyens, qui ont agi dans le cadre de la désobéissance civile non-violente et qui sont aujourd’hui poursuivis pour avoir constitué une « entrave à la circulation d’un aéronef »,  ont exprimé eux aussi une vision éthique et un principe de responsabilité des générations présentes vis-à-vis des générations futures, principe fondateur du développement durable défini en 1987 par l'Organisation des Nations unies.

Nous espérons que la justice saura prendre en compte le caractère éthique et responsable de ces actions au service de l’intérêt général au moment du jugement.

Le collectif ICARE

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi
Journal
La réplique implacable de Laurent Joly aux « falsifications » sur Vichy
En amont du procès en appel ce jeudi du candidat d’extrême droite pour contestation de crime contre l’humanité, l’historien Laurent Joly a publié un livre dévastateur. Il pointe ses mensonges sur le régime de Vichy, et analyse les raisons politiques de cette banalisation des crimes de l’époque.
par Fabien Escalona
Journal
Le parti républicain poursuit son offensive contre le système électoral
Un an après l’investiture de Joe Biden, le 20 janvier 2021, ses adversaires cherchent à faire pencher les prochaines élections en leur faveur en modifiant, avec une ingéniosité machiavélique, les rouages des scrutins. En ligne de mire, le vote de mi-mandat de novembre, grâce auquel une grande partie du Congrès sera renouvelée.
par Alexis Buisson
Journal — Europe
Le double « je » de Macron au Parlement européen
Mercredi, à Strasbourg, Emmanuel Macron et ses adversaires politiques ont mené campagne pour la présidentielle française dans l’hémicycle du Parlement européen, sous l’œil médusé des eurodéputés étrangers. Le double discours du chef de l’État a éclipsé son discours sur l’Europe.
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
On a mis Molière dans un atlas !
Un auteur de théâtre dans un atlas ? Certes, Molière est génial. Parce qu'il n'a laissé quasiment aucune correspondance, un trio éditorial imagine comment Jean-Baptiste Poquelin a enfanté "Molière" dans un atlas aussi génial que son objet. (Par Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Molière et François Morel m’ont fait pleurer
En novembre 2012, François Morel et ses camarades de scène jouaient Le Bourgeois gentilhomme de Molière au théâtre Odyssud de Blagnac, près de Toulouse. Et j’ai pleuré – à chaudes larmes même.
par Alexandra Sippel
Billet de blog
Quoi de neuf ? Molière, insurpassable ! (1/2)
400e anniversaire de la naissance de Molière. La vie sociale est un jeu et il faut prendre le parti d’en rire. « Châtier les mœurs par le rire ». La comédie d’intrigue repose forcément sur le conflit entre la norme et l’aberration, la mesure et la démesure (pas de comique sans exagération), il reste problématique de lire une idéologie précise dans le rire du dramaturge le plus joué dans le monde.
par Ph. Pichon
Billet de blog
Molière porte des oripeaux « arabes »
Le 15 janvier 2022, Molière aurait eu 400 ans. Ce grand auteur a conquis le monde, a été traduit et adapté partout. Molière n'est désormais plus français, dans les pays arabes, les auteurs de théâtre en ont fait leur "frère", il est joué partout. Une lecture
par Ahmed Chenikii