La réforme est suspendue, la lutte continue !

Dans son allocution du mois dernier, Emmanuel Macron a annoncé que toutes les réformes en cours, à commencer par celle des retraites, étaient suspendues jusqu’à nouvel ordre. Nous avons néanmoins plus que jamais besoin de faire de la politique ensemble. Le collectif “Nos Retraites” se dissout et se transforme donc : le "monde d'après" commence maintenant.

Dans son allocution du 16 mars dernier, Emmanuel Macron a annoncé que toutes les réformes en cours, à commencer par celle des retraites, étaient suspendues jusqu’à nouvel ordre. Cette “mise entre parenthèse” est loin d'être anodine, et elle a été rendue possible grâce aux mobilisations historiques menées l'hiver dernier. Les déclarations récentes de parlementaires de la majorité vont largement en ce sens. Il nous incombe cependant de rester très vigilant.e.s : ce qui n'est pas encore une victoire pourrait bien nous laisser un goût amer en bouche.

Depuis un mois, on ne compte plus les textes de loi ou de décrets qui s’attaquent à de nombreux acquis sociaux, en prenant pour prétexte la pandémie qui frappe durement le monde entier. Atteintes aux congés payés, remise en cause des 35 heures, série d’ordonnances qui s’en prennent au droit du travail… Les raisons de lutter et de s’organiser ne vont pas manquer. La crise sanitaire que le pays connaît ne fait que précéder une crise économique dont il n’est pas encore possible de prévoir l’ampleur. Sans riposte collective, les dégâts risquent d'être très nombreux.

Étant donnée la situation inédite et très incertaine que nous connaissons, rester focalisé·e·s sur la question des retraites ne nous apparaît plus à la hauteur des enjeux. C’est pourquoi nous avons décidé ensemble le déménagement du collectif, donc de le dissoudre pour mieux le transformer et l'adapter aux enjeux de la période. Nous allons donc changer le nom de cette page et vous pourrez continuer l’aventure avec nous : nous avons plus que jamais besoin de faire de la politique ensemble.

Une partie des personnes qui ont fait vivre “Nos Retraites” vont ainsi continuer à militer ensemble et à proposer des analyses, des outils, des espaces de discussion et de débat comme nous l’avons fait jusqu'ici. Les autres continueront à militer dans leurs syndicats, leurs collectifs et structures locales et poursuivront la lutte par plein d’autres moyens. Et tou.te.s, nous nous retrouverons dans les mobilisations futures qui ne manqueront pas. La réforme est suspendue, mais nos combats continuent : l’après commence maintenant !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.