L’appel pour la défense de GRIGNON accueilli à l’ONU

L’appel lancé par le CFSG le 22 mai dernier à l’occasion de la Journée Internationale pour la Biodiversité a été entendu par l’ONU. Le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique, organe de la Convention, a en effet accueilli cet appel qui attire l’attention sur le risque majeur pour la biodiversité que constitue le projet de vente par l’Etat au PSG et au QATAR du site de GRIGNON.

L’appel pour la défense de GRIGNON accueilli à l’ONU

 

un-logo

L’appel lancé par le Collectif pour le futur du Site de GRIGNON le 22 mai dernier à l’occasion de la Journée Internationale pour la Biodiversité a été entendu par l’ONU. 

Le Secrétariat de la Convention sur la diversité biologique (SCDB), attaché au Programme  des Nations Unies pour l’Environnement, a en effet accueilli cet appel lancé aux autorités nationales, internationales, gouvernementales et non gouvernementales par le CFSG, afin d’attirer leur attention sur le risque majeur pour la biodiversité que constitue le projet de vente par l’Etat au PSG et au QATAR du site exceptionnel de GRIGNON, près de VERSAILLES. 

idb-2016-logo-en

Notre appel, rappelant l’importance et la valeur de l’écosystème complexe de GRIGNON et les graves menaces que font peser sur sa riche biodiversité les projets de l’Etat, est désormais en ligne sur le site de la Convention sur la Diversité Biologique.

Nous sommes heureux et fiers de cette prestigieuse reconnaissance dont nous remercions chaleureusement les responsables de la Convention.

Chacun connait et mesure l’importance de la Convention sur la Diversité Biologique, adoptée à l’issue du Sommet de la Terre organisé à RIO DE JANEIRO en 1992 sous l’égide de l’ONU.

A ce jour, 193 pays ont signé cette convention.

La France pour sa part l’a ratifiée dès le 1er juillet 1994.

Ses objectifs, définis par son article premier sont au nombre de trois :

- la conservation de la diversité biologique

- l'utilisation durable de ses éléments

- le partage juste et équitable des avantages découlant de 1'exploitation des ressources génétiques

Son préambule affirme solennellement un certain nombre de principes fondamentaux, exprimés pour la première fois dans un traité international et portant notamment sur :

- la valeur intrinsèque de la diversité biologique et la valeur de la diversité comme de ses éléments constitutifs sur les plans environnemental, génétique, social, économique, scientifique, éducatif, culturel, récréatif et esthétique,

- l'importance de la diversité biologique pour l'évolution et pour la préservation des systèmes qui entretiennent la biosphère,

- la responsabilité des Etats à l’égard de la conservation de leur diversité biologique, « préoccupation commune à 1'humanité » et de l'utilisation durable de leurs ressources biologiques,

on-international-day-for-biological-diversity-un-highlights-biodiversitys-role-in-underpinning-development

Face à l’appauvrissement constant de la diversité biologique imputable à certaines activités humaines, la Convention a mis en place un certain nombre d’outils visant à développer les moyens scientifiques, techniques et institutionnels propres à en assurer la protection. 

Son objectif est de développer des stratégies nationales pour la conservation et l'utilisation durable de la diversité biologique.

L’article 23 a instauré une Conférence des Parties chargée de suivre l’application de la Convention et de prendre toutes mesures nécessaires à la poursuite de ses objectifs en fonction des enseignements tirés de son application.

Parmi les mesures fortes prises par ce « gouvernement mondial de la biodiversité », figure l’instauration en 2000 de la Journée Internationale pour la Biodiversité, fixée au 22 mai.

A l’occasion de la journée du 22 mai 2016, le Secrétariat de la Convention sur la Diversité Biologique a encouragé toutes les parties à la Convention et toutes les organisations traitant d'une façon ou d'une autre de cette question, à organiser des activités et des événements pour célébrer la Journée internationale de la Biodiversité et à saisir cette occasion pour sensibiliser le public et mettre en évidence leurs travaux menés sur cet enjeu.

Le Collectif pour le Futur du Site de GRIGNON a décidé de répondre à cet appel et redit sa fierté de la reconnaissance apportée à son combat par la prestigieuse institution.

C’est pour lui un encouragement majeur à poursuivre notre combat pour la défense de GRIGNON.

Le WTC de Montréal (Canada) - Siège du Secrétariat de la CIB Le WTC de Montréal (Canada) - Siège du Secrétariat de la CIB

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.