Le Collectif pour le Futur du Site de GRIGNON soutient Amnesty International

Amnesty International lance une grande pétition demandant à la Fédération Internationale de Football (FIFA) et à ses sponsors de mettre fin à l'exploitation des travailleurs migrants sur les chantiers de la Coupe du monde de football au QATAR. Le Collectif pour le Futur du Site de GRIGNON apporte son soutien à cette démarche.

Le Collectif pour le Futur du Site de GRIGNON soutient Amnesty International

ban-qatar-0

Le QATAR, qui voudrait acquérir le domaine de GRIGNON pour y installer le centre d’entrainement sportif ou la résidence de luxe de son club de football, le PSG, a été désigné comme organisateur de la coupe du monde de football  de 2022.

Nul ne sait encore si cette organisation sera remise en cause par les poursuites judiciaires qui pourraient être prochainement engagées par le parquet national financier français, dont la cheffe, Eliane HOULETTE, a récemment indiqué lors d’une intervention sur Europe 1,  qu’elle réfléchissait à l’ouverture d’une enquête en raison des graves soupçons de corruption qui pèse sur son attribution à l’Emirat. 

Pour l’heure, les travaux se poursuivent à DOHA, afin que le QATAR dispose, lors de la compétition, d’infrastructures gigantesques, dûment climatisées pour permettre aux matchs de se dérouler dans la fraicheur, malgré la canicule extérieure …

Sur les chantiers, les travailleurs migrants, essentiellement asiatiques, sont confrontés à des conditions de travail qu’Amnesty International dénonce depuis longtemps.

L’Organisation a mis en lumière l’accablante litanie des abus subis par la  plupart des travailleurs au QATAR (logements sordides surpeuplés, tromperie quant à la rémunération ou au type de travail offerts ; non-versement ou paiement en retard des salaires ; non délivrance de permis de séjour par des employeurs ;  confiscation des passeports des travailleurs etc …)

Face à une situation qui n’évolue pas malgré les protestations, Amnesty International a décidé d’interpeller directement la FIFA, à laquelle elle reproche de ne faire pas grand-chose pour y remédier. 

qatar-migrants-morts-720x377

 Son interpellation est ainsi rédigée :

« Malgré ses promesses, le Qatar n'a toujours pas réformé son système de travail des migrants qui relève de l'exploitation. Les travailleurs migrants ont besoin de l'autorisation de leur employeur pour quitter le pays et pour changer de travail. Le contrôle excessif des employeurs sur la vie de leurs travailleurs les rend vulnérables à l'exploitation, voire au travail forcé.

Les travaux de construction des nouveaux stades de la Coupe du monde vont continuer d'augmenter de façon spectaculaire sur les deux prochaines années, pour atteindre leur apogée à la mi-2017.

Si la FIFA n'agit pas, c’est qu’elle choisit de fermer les yeux sur les violations des droits humains endurés par de nombreux travailleurs migrants œuvrant  sur les sites de la  Coupe du monde 2022. Toute personne souhaitant se rendre voir des  matches de cette compétition doit pouvoir le faire sans cautionner de tels abus.

Signez pour dire à la FIFA et ses sponsors :

Il incombe à la FIFA de s'assurer que la Coupe du monde 2022 ne se prépare pas sur le dos des travailleurs migrants. Lorsqu'elle a attribué la Coupe au Qatar, la FIFA savait, ou aurait dû savoir, que la majorité du travail de construction impliquerait des travailleurs migrants, et que ces derniers seraient susceptibles d’être soumis à une exploitation grave et systématique.

La FIFA doit

●    pousser le Qatar à rendre public un plan de réformes exhaustif avant que les travaux réalisés en vue de la Coupe du monde n'atteignent leur point culminant mi-2017.

●    mener de manière régulière et indépendante ses propres inspections des conditions de travail au Qatar, et en rendre publics les résultats.

Les entreprises qui sponsorisent l’évènement, telles que Adidas, Coca Cola ou Mc Donald’s, ont les moyens d’influencer la FIFA afin qu’elle s'attaque à ce problème. Cette pétition leur sera également adressée, pour leur demander d’exercer la pression nécessaire sur la FIFA. »

topelement

Le Collectif pour le Futur du Site de GRIGNON apporte son entier soutien à cette initiative capitale et invite ses adhérents et ses sympathisants à signer la pétition lancée par Amnesty International.

L’ambition du Collectif est de lutter contre les atteintes à l’environnement et au patrimoine dont GRIGNON est menacé au nom d’une certaine conception du sport.

Elle rejoint pleinement celle de l’organisation internationale qui lutte contre les atteintes portées aux droits de l’homme, pour les mêmes motifs.

Soyons donc nombreux à signer la pétition !  http://www.amnesty.fr/Nos-campagnes/Entreprises-et-droits-humains/Actions/Dites-la-FIFA-et-ses-sponsors-de-mettre-fin-exploitation-sur-les-chantiers-de-la-Coupe-du-monde-18040

Et à lire et faire lire le dossier consacré à ce scandale par Amnesty International : http://m.amnesty.fr/qatar

L'Emir du QATAR, son épouse et le Président de la FIFA ... L'Emir du QATAR, son épouse et le Président de la FIFA ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.