Le PSG à POISSY, GRIGNON retrouve sa place dans le projet SACLAY

Depuis des mois, la vente du domaine de GRIGNON au PSG est présentée comme conditionnant la réussite du projet d'implantation à SACLAY de l'institut AgroParisTech et de l'INRA, dont elle devait financer les nouveaux locaux. L'hypothèque PSG étant désormais levée, une nouvelle relation doit être construite entre GRIGNON et SACLAY. Leurs projets ne s’opposent pas : ils s’enrichissent !

Le PSG à POISSY, GRIGNON retrouve sa place dans le projet SACLAY

saclay

Le spectre de terrains d’entraînement de foot dans l’école d’agronomie bicentenaire de Grignon est passé ! L’écriture de l'avenir du site est à nouveau possible.

Mais pourquoi chercher midi à 14 heures ?

Grignon est si près de Saclay …

Il pourrait être l’antenne des sciences et entreprises du Vivant du cluster de Saclay, dans le cadre naturel et agricole de la Plaine de Versailles.

Des millions ont été investis à Grignon depuis 20 ans pour construire des laboratoires de haute technologie, ainsi que pour les résidences et terrains de sport des étudiants. Des partenariats se sont noués entre les centres de recherche, la ferme expérimentale et les agriculteurs de la Plaine de Versailles, pour une vraie recherche appliquée.

La Plaine de Versailles est en effet le lieu d’une gouvernance innovante mise elle-même en place par AgroParisTech depuis 15 ans. Une association est formée de plusieurs collèges (élus, agriculteurs et société civile) qui font des propositions pour le développement durable du territoire. Grâce à un projet européen LEADER, une dynamique d’innovation s’est mise en place sur le sujet de l’agroécologie. Agricutures bios, de conservation, de précision, raisonnée, toutes dialoguent et s’enrichissent mutuellement avec le concours de la ferme expérimentale et de l’INRA.

Des projets de longue haleine concernent par exemple le recyclage des matières organiques dans les sols, véritable pilier de l’économie circulaire dans les territoires. Démarrés par l’INRA en 2007 sur la Plaine de Versailles, ils se poursuivent aujourd’hui en partenariat avec les agriculteurs du plateau de Saclay (projet PROLEG 2015-2020 – voir encadré ci-dessous)

L’ensemble du campus de Grignon, sa ferme expérimentale et sa plaine agricole dynamique sont donc un atout pour compléter le cluster de Saclay.

Les projets ne s’opposent pas, ils s’enrichissent !

Et ainsi, l’Etat fera l’économie de devoir investir une deuxième fois dans des bâtiments et laboratoire du dernier cri !

De plus, le campus pourrait s’ouvrir à de nouvelles activités orientées post COP21, car le terrain est immense et possède un potentiel non encore exploité. L’agroécologie est une nouvelle révolution et de nouveaux cursus de formation et terrains d’expérimentation sont à développer. Les crises climatiques obligent à de nouveaux processus de prise en charge multiacteurs et sont aussi sources de nouvelles économies.

Une réflexion stratégique pourrait ainsi s’orienter sur l’antenne de Saclay à Grignon !

Elle a déjà commencé avec l’étude portée par Grignon 2000 et l’Association de la Plaine de Versailles en 2011. Il est temps de la reprendre !

Article de Sabine Houot, de l’INRA Ecosys de Grignon

capture

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.