Le Monopoly de GRIGNON : version PSG ou version COP 21 ?

Alors que le PSG s'intéresse de près au domaine de GRIGNON à THIVERVAL-GRIGNON (78) pour y construire son nouveau centre d'entraînement et de formation ou une résidence de prestige pour ses joueurs, l'éditeur HASBRO serait bien inspiré de lancer le "Monopoly de GRIGNON". Un jeu original, qui serait disponible en deux versions : version PSG et version COP 21 !

Le Monopoly de GRIGNON : version PSG ou version COP 21 ?

psg

Tout le monde connaît le célèbre jeu de société édité par HASBRO, dont le succès ne s’est jamais démenti depuis son lancement en 1935 avec plus de 80 versions différentes, près de 300 millions d’exemplaires vendus et plus d’un milliard de joueurs. 

La description du jeu sur le site internet de l’éditeur évoque pour beaucoup de savoureux … ou douloureux souvenirs d’enfance :

« Vous aimez faire des folies avec votre argent ?Laissez-vous aller à des achats frénétiques de propriétés (…) !

Achetez des rues, des maisons et des hôtels et devenez le magnat de l'immobilier dont vous avez toujours rêvé.

Négociez et marchandez votre course vers le sommet. Vous allez posséder cette ville en un rien de temps ! » 

Depuis plus de 80 ans, on ne compte plus le nombre de villes que les joueurs se sont arrachées au cours de parties endiablées, qui virent, sur un coup de dé, se faire et se défaire de colossales fortunes de papier.

Alors, après PARIS, NEW YORK,  GENEVE ou CHARLEROI, à quand le « Monopoly de GRIGNON » ?

La perspective devient envisageable depuis que le PSG et son propriétaire QATAR SPORT INVESTMENT s’intéressent à ce petit village des YVELINES, à 20 kilomètres à l’ouest de VERSAILLES. Un intérêt qui se concentre plus particulièrement sur le domaine du château de GRIGNON, vaste propriété de près de 300 hectares clos de mûrs où se niche, dans un écrin naturel, un joyau environnemental, architectural, scientifique et mémoriel.

thiverval-grignon-20150518-08373

Sur ce site d’exception, le PSG et le QATAR pourraient installer le nouveau centre d’entraînement du club (12 à 18 terrains de football, des infrastructures rivalisant avec celles de MANCHESTER ou de MADRID, un ou deux stades, une académie de formation, un « centre de la performance », un « centre de remise en forme », un ou plusieurs hôtels, des boutiques pour supporters etc …) ou bien transformer GRIGNON en Olympe des dieux du stade, en en faisant leur résidence de prestige.

Le Centre d’entraînement du Real Madrid Le Centre d’entraînement du Real Madrid

La règle du jeu du « Monopoly de GRIGNON » version PSG serait donc simple : à grand renfort de billets de banque (euros, dollars, pétrodollars …), les joueurs tenteraient d’acquérir la forêt, les prairies, l’arboretum, la Falunière, la Halle Polonceau, les laboratoires, la vieille maison du directeur et, but ultime, le château Louis XIII, la « rue de la Paix » de GRIGNON !

le-chateau-de-grignon

Les plus chanceux pourraient alors édifier sur leur propriété une académie de formation, un centre de remise en forme, un spa avec bains à bulles et bien entendu des terrains de football  …

L’idée pourrait être plaisante.

A défaut d’être originale. Car, après tout, acheter les propriétés les plus recherchées et les plus chères, y bétonner, y artificialiser, c’est un plaisir qui n’a qu’un temps.

Parfois, l’envie se fait sentir de passer à autre chose. 

C'est pourquoi le "Monopoly de GRIGNON" pourrait également se décliner en une version différente, le « Monopoly Vert de GRIGNON ».

Un jeu bien plus passionnant que le précédent, s’inscrivant dans le prolongement direct de la COP 21.

Le but du jeu serait toujours d’acquérir le plus grand nombre de parcelles du domaine pour y construire le nouveau centre d’entraînement du PSG ou sa résidence de luxe mais cette fois sans porter atteinte à l’environnement !

Matériel requis :

-         1 plateau de jeu dont les cases représentent les zones de végétation du domaine de GRIGNON-    

arbres-grignon-p17-carte-1

 -        11 pions (figurant, en miniature, une pelleteuse, une grue, une bétonnière, un bulldozer, une pelle mécanique, une décapeuse, une niveleuse etc ….)

25801-700x320

-         2 dés (de préférence non pipés)

des-pipes

Règle du jeu : 

Chacun à son tour, le joueur lance les deux dés et avance d'autant de cases que le nombre de points indiqués.

Il peut alors acheter la parcelle sur laquelle il s’est arrêté, afin d’y construire un terrain de football ou un des bâtiments du centre d’entrainement du PSG.

Mais attention, les règles sont strictes !

Par exemple, s’il s’arrête sur la case J, le joueur malchanceux ne pourra pas acheter la parcelle et devra retourner à la case départ sans percevoir d’indemnité : c’est en effet la parcelle du Jardin Anglais ! Impossible naturellement, d’y construire quoi que ce soit !

Même chose avec les cases SH (Surface en herbe, Prairie), TL (Terres labourables), V (Verger et parcelles expérimentales) ou Z (Zone des bâtiments historiques). Ou encore avec la case « Rû de GALLY »)

Eh oui ! Chacune a ses désespérantes contraintes, excluant toute réalisation du projet du PSG : on ne construit pas l’académie de formation de jeunes footballers sous les fenêtres à châssis d’un château classé ! Ni des terrains de football sur des prairies servant à des expérimentations agronomiques ou sur des terres labourables exploitées par une Ferme à la pointe de l’agro-écologie !

thiverval-grignon-20130421-02233

Le joueur n’aura pas davantage de chance s’il s’arrête sur les cases 1 à 21 !

Elles correspondant en effet à des zones herbacées, arbustives et arborées, peuplées de lauréoles, de fusains, d’ormes, d’aubépines, de charmes, de chênes, de graminées, de mercuriales, de viornes, de mousses, de cornouillers, de pins sylvestres, de buis, d’églantiers, de clématites, de bouleaux, d’érables, de sureaux, de prunelliers, de noisetiers, de frênes, de châtaigniers, de tilleuls …

Là encore, impossible pour les footballers de s’entraîner ou de se prélasser. Même s’il s’agit de sportifs en herbe …

L'Arbre de fer - Photo Association L'Arbre de fer L'Arbre de fer - Photo Association L'Arbre de fer

D’autant qu’à chaque case numérotée, correspond un lot de contraintes supplémentaires, liées à la présence d’une riche faune, dont l’habitat et le mode de vie doivent être préservés.

Toutefois, par bonheur pour le joueur que toutes ces pesanteurs pourraient éprouver, le « Monopoly Vert de GRIGNON » comporte une règle spécifique : après trois retours consécutifs à la case départ, il est automatiquement éliminé !

Sauf s’il choisit de tirer une carte « Chance ». 

Mais attention : toutes comportent la même mention : « Adhérez au Collectif pour le Futur du Site de GRIGNON et soutenez le projet de création d’un grand centre international post COP 21 respectueux du domaine et de son histoire  »

Alors : à vos marques ! Prêts ? Jouez !!

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.