Covid : les très bonnes raisons d'être optimistes (France)

Pour ceux qui préfèrent regarder les chiffres plutôt que d'écouter la radio ou de regarder la télé.

Il y a un mois, j'affirmais dans un billet de ce blog qu'il n'y aurait pas de deuxième vague. Depuis les gens ont courru se faire dépister et il y a furie médiatique mais en regardant les chiffres officiels, je me réjouis sincérement de la situation : 

- en Mayenne, la mortalité covid ces deux derniers mois représente moins de 0.5 % de la mortalité générale (2 morts), pas de rebond important de la mortalité (https://info.spatcontrol.net/covid19/depIncid.html, dep 53)

- aucun mort du Covid dans les Yvelines, l'un des départements les plus touchés (et le mien) depuis 10 jours c'est la première fois depuis le début de la crise (https://info.spatcontrol.net/covid19/depIncid.html, dep 78)

- aucun signe de rebond sérieux de la mortalité covid en France : la courbe nationale ressemble autant qu'il y a 1 mois à une longue descente exponentielle assez irrégulière  (https://info.spatcontrol.net/covid19/#chiffres_hospitaliers). Il n'y a eu aucun effet du déconfinement et la mortalité covid représente actuellement moins de 1% de la mortalité nationale. 

- plusieurs départements ont bien vu une mini deuxième vagne fin juillet/début août suite aux départs en vacances de juillet mais elle s'est finie en 2 semaines et a été très limitée (Alpes Maritimes, 2 morts, Ardèche 2 morts, ...)

- le rebond actuel des hospitalisations s'accompagne surtout de retours à domicile, les décès continuent de baisser et la pente des entrée en réanimation monte bien depuis un mois mais tellement lentement qu'il n'y a dans ces conditions aucune chance d'une deuxième vague sérieuse (pas plus d'un dixième de ce qu'on a déjà eu,probablement  bien moins) (https://info.spatcontrol.net/covid19/#chiffres_hospitaliers).

- l'épidémie se termine d'elle même actuellement en Guyane, après 2 mois où elle s'est propagée sans encombre dans une atmosphère à 30 °C de moyenne (aujourd'hui même total de décès par habitant que dans la métropole), donc la probabilité de reprise forte en métropole quand les températures redescendront me semble faible (https://info.spatcontrol.net/covid19/depIncid.html, dep 973).

- j'étudie les chiffres de tous les pays du monde et en détail de tous les départements français. J'ai aussi regardé en détail les chiffres des Etats Américains pour l'occasion. A ma connaissance il n'y a eu aucune deuxième vague importante (mortalité équivalente à la première) dans un pays ou une région qui ait déjà été significativement frappée par le Covid (plus de 4 morts pour 10000 habitants). Les pays/régions/départements habituellement cités n'ont soit pas de vraie deuxième vague (Espagne) soit ont en fait plusieurs régions comme les Etats-Unis où il n'y a aucune reprise à New-York mais une reprise (sans baisse franche d'ailleurs) en Californie qui reste assez peu touchée (moins de 3 morts pour 10000 habitants, la France en a presque 5, New-York 17, https://www.worldometers.info/coronavirus/country/us/). La Louisiane et la Georgie sont les seuls états qui avaient passé cette barre des 3/4 morts pour 10000 et pour lequel une deuxième vague est amorçée qui pourrait atteindre un niveau de mortalité similaire à celui déjà atteint dans ces deux états.

Il y a donc de très bonnes raisons d'être optimiste, BONNES VACANCES !

Rappel : rien de ce que j'écris ne doit être compris comme un encouragement à désobéir aux consignes gouvernementales (juste éventuellement à les remettre en question dans l'espace démocratique de libre expression :-p)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.