Pas pris, pas appris !

Jusqu’à quel degré de contraintes et de déchéances sociétales devrons-nous ‘’marcher’’ pour que ce gouvernement apprenne ?

Pas pris, pas appris !

Or, notre Président s’est pris les pieds dans le tapis,
et il n’a pas appris !

Certes, il a donné quelques inflexions à son discours.
Il n’est donc pas totalement sourd !

Mais, s’il avait porté son attention, son expertise et son pouvoir sur la lutte contre la pandémie, il n’aurait pas proposé, hier, de reconduire une mesure de confinement
qui n’a pas été efficace contre la Covid19. Mais, délétère pour notre nation.


Même si l’effondrement de notre hôpital. a été évité - merci aux soignants - 
il demeure étouffé par des mesures budgétaires restrictives.
Le bilan de ces ‘’pseudo-économies’’ est clair !
Hélas, il est aussi dramatique pour, presque tous-tes, les Français-es.

Bien évidemment, cette seconde vague, comme la troisième, et les suivantes…
étaient prévisibles ! Ainsi vont les pandémies, jusqu’au recours à un vaccin.

Ce n’est pas vrai qu’il n’était pas possible de prévoir ! Prévoir et surtout anticiper.

Pour notre santé, nous devons être prudents et actifs

En premier, face à la Covid19, garder une distance interpersonnelle,
ou bien… ou bien, porter un masque. Ce n’est pas si compliqué que ça !!!

En même temps, cultiver sa santé et son système de défense immunitaire.

Pour cela, faire du sport.
Dans les piscines, par exemple. Elles ont appris à s’organiser.
Dans les salles de sports. Elles ont appris à s’organiser.
En marchant dans les parcs, en ville… Librement !
Marcher et respirer dans les forêts ou sur les plages…

Pour cela, se cultiver.
En accédant aux bibliothèques. Elles ont appris à s’organiser.
En accédant aux théâtres. Ils ont appris à s’organiser.
En accédant aux cinémas. Ils ont appris à s’organiser…

Pour cela, pouvoir accéder aux magasins. Ils ont appris eux aussi à s’organiser.
Hélas, je ne pourrai dire que la majorité des restaurants ont appris à s’organiser !
Ce n’est pourtant pas si compliqué :
il suffit de renoncer à vouloir accumuler toujours plus de clients…

Pour notre santé, nous avons besoin de relations sociales.

Nous avons besoin de vivre en démocratie !

Jusqu’à quel degré de contraintes et de déchéances sociétales
devrons-nous ‘’marcher’’ pour que ce gouvernement apprenne ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.