Somari de la traversée (traduction d'un poème de Gustavo Pereira)

Somari de la travesía est un poème de Gustavo Pereira, auteur vénézuélien, extrait de son anthologie Los cuatros horizontes del cielo y otros poemas.

Somari de la travesía

En mi desierto soy el único pasajero

Hacia un destino inexorable cruzo por entre mis grandes arenas

   sin más equipaje que una dirección imprecisa

La sed que azota mi garganta sólo se mitiga en el torbellino

   y mi famélica aventura es apenas el primer golpe

          de los muchos que recibiré

De aquí en adelante los cauces secretos serán mis escondites

   y mis paraguas serán los matorrales o sus sombras.

Somari de la traversée

Dans mon désert je suis l’unique passager

Vers un destin inexorable je traverse parmi mes sables immenses

   sans plus d’équipage qu’une direction imprécise

La soif qui assaille ma gorge s’apaise seulement dans le tourbillon

   et mon aventure famélique est à peine le premier coup

               des nombreux que je recevrai

À partir de maintenant les voies secrètes seront mes cachettes

   et mes parapluies seront les buissons ou leurs ombres.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.