Inventaire de ce que je n’ai pas eu (traduction d'un poème de Gustavo Pereira)

Inventario de lo que no tuve est un poème de Gustavo Pereira, auteur vénézuélien, extrait de son recueil Escrito de salvaje (1993).

Inventario de lo que no tuve

 

No tuve una flor inmortal

Ni fracaso qui evitara los otros

Ni un sayal a cuadros donde rastrear mis últimos

    jolgorios

 

No tuve humo en los ojos para olvidar las cosas que vi

 

Tampoco tuve valor para declararte mi amor

(aunque cada poro de tu cuerpo se abría ante mí)

Ni para dilapidar en alcohol los restos de mi apacible

    catástrofe

 

Tampoco tuve la locura esperada

(aunque a mi alrededor todo era insensatez)

Ni odio suficiente para volar por los aires

Ni otra desventura que la que me fue señalada

 

                                                                    o me propuse

 

Inventaire de ce que je n’ai pas eu

 

Je n’ai pas eu une fleur immortelle

Ni un échec qui éviterait les autres

Ni une bure* à carreaux où traquer mes dernières

    réjouissances

 

Je n’ai pas eu de fumée dans les yeux pour oublier les choses que j’ai vues

 

Je n’ai pas eu non plus le courage de te déclarer mon amour

(Bien que chaque pore de ton corps s’ouvrait devant moi)

Ni même pour dilapider en alcool les restes de ma calme

    catastrophe

 

Je n’ai pas eu non plus la folie attendue

(Bien qu’autour de moi tout était insensé)

Ni même la haine suffisante pour voler dans les airs

Ni même une autre mésaventure que celle qui m’a été signalée

 

                                                                                     ou pour laquelle je me suis proposé

 

 

 

*Sayal, littéralement: Robe de bure

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.