Sirocco – Bon vent l’Algérie!

Sans violence et avec dignité, les Algériens ont démontré la force qui émane de la foule quand elle devient peuple et rejette l’état de populace. Avec le renoncement de Bouteflika, ils ont remporté une première bataille. Mais il y en a encore tant d’autres à mener. Bon vent, l’Algérie ! Pour elle, un poème à lire et à ouïr.

algerie-manif8mars-mareehumaine

A OUÏR

JNC

A LIRE

                                    Sentez-vous                                

Le sirocco de la colère

Qui se lève

Sur les dunes

Sur les villes?

 

A votre peau

Il porte le feu

De son sel

 

Amers souvenirs

Des combats anciens

Qui reviennent

Loups affamés

Sur les lieux

De leurs douleurs

 

Sentez-vous

Le sirocco de la colère

Qui se lève

Sur la mer

Sur la terre?

 

 A votre esprit

Il plante le fer

De ses dents

 

Fureurs d’aujourd’hui

Dans les palais d’hier

Qui chancellent

Loups assoiffés

Sur les lieux

De leurs angoisses

 

Sentez-vous

Le sirocco de la colère

Qui se lève

Dans les cœurs

Dans les gorges?

 

A vos mains

Il sèche les larmes

De nos soeurs

 

Révoltes éternelles

Des déserts vivants

Qui s’illuminent

Loups à l’éveil

Sur les lieux

De leurs verdicts

 

Enfants d’un autre siècle

Ne laissez personne

Vous voler le soleil

Ecoutez

Le sirocco de la colère

Jean-Noël Cuénod

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.