Cuenod

Poète et journaliste - Un regard décalé sur la France, la Suisse et toutes ces sortes de choses.

Paris

Sa biographie
Pondu par un correspondant à Paris d'organes de presse suisses romands, le blogue Un Plouc chez les Bobos propose un regard décalé sur la France, la Suisse, l'Europe et toutes cette sorte de choses. Avec une touche de poésie ici ou là.
Son blog
90 abonnés UN PLOUC CHEZ LES BOBOS
Voir tous
  • Benalla : la République des serments d’ivrogne

    Par
    Alexandre Benalla et Emmanuel Macron font du vélo... Alexandre Benalla et Emmanuel Macron font du vélo...
    A chaque fois, c’est pareil. Le Président Nouveau promet de faire émerger une ère nouvelle; plus de cabinets occultes, plus de mensonges d’Etat mais des tas de mesures transparentes. Hélas, il en va du Président Nouveau, comme du beaujolais de même tonneau : un goût de frelaté réapparaît aussitôt à la surface. La Ve République est celle des serments d’ivrogne.
  • Poésie à lire et à hurler: PANIQUE

    Par
    paniquetrump
    Les flons-flons de la fête du ballon rond s’estompent comme les sons d’une fanfare qui s’en va loin de la Grand’place du village. Reste la panique. Panique devant le délirant cynisme des irresponsables de ce monde qui nous mènent droit sur le mur. Contents, heureux, fiers sont-ils de nous y conduire toutes sirènes hurlantes.
  • Poésie à lire et à écouter: LA MAIN

    Par
    pech-merle-main
    Escale sur les terres de la poésie. Poème tout frais pondu. Si vous le voulez. A lire ou à ouïr. Ou les deux. Le son est à la fin du texte.
  • Vol de nuit sur la laïcité

    Par
    solar-impulse-survolant-manhattan-11-juin-0-730-486
    Vol de nuit sur la laïcité à l’Assemblée nationale. Dans les dernières heures de mardi et les premières de mercredi, 180 députés (sur 577) rescapés du marathon parlementaire ont accepté, entre deux attaques de paupières, d’exclure totalement les institutions religieuses du répertoire des représentants d’intérêt (lobbyiste en franglais). De justesse : 88 voix contre 85.
  • Macron s’encouble sur le tapis de la migration

    Par
    qui-sont-ces-marcheurs-remontes-contre-le-fonctionnement-du-parti-de-macron
    S’encoubler… Voilà un verbe tiré de l’arpitan[1]qu’Emmanuel Macron ferait bien d’intégrer dans sa nov’langue. Il signifie: se prendre les pieds dans quelque chose qui se trouve par terre. Alors que le président français se rend aujourd’hui à Bruxelles pour le sommet européen sur la migration, il s’est donc encoublé dans sa stratégie du «en même temps».