culturenature71
Yves ROBERT, apiculteur, formateur et auteur.
Abonné·e de Mediapart

42 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 févr. 2021

Il est encore temps de planter des arbres

Entreprendre le mouvement inverse qui a fait disparaitre les arbres de notre paysage. Ils constituent la principale clé de voute de notre résilience future dans l’épisode de dérèglement climatique qui s’ouvre et s’annonce âpre.

culturenature71
Yves ROBERT, apiculteur, formateur et auteur.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Plantation d’arbres fruitiers à la campagne – janvier 2021 © Yves Robert
« Comme un arbre dans la ville » - Lyon janvier 2020 © Yves Robert

Entreprendre le mouvement inverse qui a fait disparaitre les arbres de notre paysage

Les arbres sont nos amis ; des amis protecteurs, qui nous considèrent avec bienveillance du haut de leur sagesse millénaire.

Les arbres, profondément enracinés dans le sol, dont la toison de verdure par à la conquête du ciel sont les artisans de nos sols fertiles. Et, les maitres d’œuvre:

- de la qualité de l’air que nous respirons, en absorbant massivement le C02, et

- de la douceur du climat, en participant majoritairement au maintien du cycle de l’eau sur les territoires immergés où nous habitons.

Nous avons besoin d’eux. Ils constituent la principale clé de voute de notre résilience future dans l’épisode de dérèglement climatique où notre civilisation immature nous a embarqués… Pour de longues décennies ; et, qui sait même des siècles.

Raisonnablement nous ne ferons pas sans eux.

Personnellement, ils me manquent dans nos paysages, au coin de nos habitations, où les véhicules à moteurs les sont délogés. Nous allons devoir faire le mouvement inverse : déloger les véhicules à moteur pour faire à nouveau place aux arbres.

A la ville et à la campagne

La reforestation est plus qu’à l’ordre du jour !

En ville, elle est l’alternative à la prolifération des climatisations dont l’air chaud évacué et la consommation supplémentaire d’énergie vont accentuer le problème du dérèglement climatique. Une politique du pire, dont il va falloir que nous nous passions définitivement.

La reforestation urbaine est le porte-drapeau de tout un mouvement de re végétalisation des lieux d’habitation, qui comporte de nombreuses variantes : végétalisation des façades, des terrasses, déprise du macadam pour la re végétation des sols, etc…

A la campagne, où les possibilités sont immenses, le mouvement n’est pourtant guère en avance…

La remise en cause du fameux « modèle agricole » destructif est à peine amorcée.

 C’est souvent en francs-tireurs, que des paysans-maraichers-éleveurs en polyculture, des agroforestiers et des pionniers qui viennent revivre au sein même de la nature, s’installent sous le regard hostile de celles et ceux qui voient leur dépendance au confort consumériste montré du doigt.

Avec un peu d’imagination, nous avons le choix

Si nous plantons des arbres, parmi d’autres engagements humains et écologiques, c’est parce que nous aimons vivre ; je dirais même bien vivre !

Les arbres que nous plantons aujourd’hui nous le rendrons bien dans quelques temps. Le « retour sur investissement » est le meilleur du marché.

La meilleure marche en avant est celle du vivant, comme cela a été de tout temps – mais encore plus aujourd’hui.

Cela ne coute rien, car vous pouvez attendre que les graines germent toutes seules. Il ne faut pas beaucoup de matériel, peu d’énergie et un tout petit peu de savoir-faire, que l’on peut glaner dans notre voisinage.

La saison hivernale s’y prête : il est encore temps de planter des arbres !

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques
Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz