culturenature71

Yves ROBERT, apiculteur, formateur et auteur.

71240 Sennecey-le-grand - France

Sa biographie
La nature m’a bercé durant toute mon enfance dans un village très rural, comme il en persiste dans la campagne française. Repu de verdure, je me suis investi dans les activités de la cité, où j’ai acquis des connaissances scientifiques, afin de les mettre en pratique. Au bout d’un temps, je n’ai pu continuer à écarter des interrogations sérieuses sur les moyens et les finalités du progrès technique, auquel j’apportais ma contribution. Est-ce que ce dernier prend pleinement en compte les exigences du vivant ? Très perplexe, je me suis réorienté vers l’agroécologie. Fort d’une expérience de terrain significative, je consacre une partie significative de mon temps à partager et transmettre des savoir-faire et savoir être plus adapté aux réalités vivantes de notre existence humaine. Originaire de milieu rural, je fais un retour aux sources, il y a dix ans. J’ai appris à élever des abeilles en ruche Warré avec Jérôme Alphonse et ma compagne et je produis des miels de terroir en Bourgogne du Sud. Je suis membre actif Un Toit pour les Abeilles. En avril 2019, je publie aux Éditions Terre Vivante: "Petit manuel d’apiculture douce en ruche Warré » Auteurs: Yves Robert et Aurélie Jeannette (photographie), éditions Terre Vivante dans la collection: Facile et Bio disponible début avril 2019. A l'occasion de la sortie du livre, je suis interviewé par Cédric Lénipe pour Médiaprt: https://blogs.mediapart.fr/edition/aux-lecteurs-emancipes/article/090419/petit-manuel-dapiculture-douce-en-ruche-warre-dyves-robert
Son blog
9 abonnés Le blog de culturenature71
Voir tous
  • Les portes dérobées par lesquelles passent les marchands de pesticides

    Par
    Par-delà les manœuvres techniciennes, qui instrumentalisent la science et le droit, il y a bien sûr l'omniprésence des lobbies de l'industrie dans les couloirs et des commissions d'études des parlements, à l'échelle nationale et européenne. Mais, toute cette artillerie, chèrement et savamment déployée semble se révéler, de plus en plus, dérisoire...
  • Vu comme c'est parti...

    Par
    Des transformations majeures de nos modes et contextes de vie se profilent à un horizon suffisamment proche pour en parler ouvertement. Des changements de cap, des ruptures ou même des "effondrements" sont envisageables, dont certains sont nettement prévisibles, comme les sécheresses et la montée des eaux...
  • Déjouer le triangle de l'absurde

    Par
    Le projet emblématique du triangle de Gonesse, au nom particulièrement imbécile de "Europa City", montre comment les non-sens les plus criants n'arrêtent pas une machine politico-économique délirante et infernale lancée à vive allure...
  • Notre addiction à la rationalisation est une folie

    Par
    Pris entre la nécessité morale de changer radicalement de cap et la poursuite, dans les faits, de la mauvaise trajectoire de notre civilisation, nous nous trouvons en pleine dissonance cognitive. Au lieu de saisir l'opportunité de cette mise au pied du mur, pour interroger en profondeur la situation, nous fuyons dans notre tête la réalité, qui nous interpelle pourtant avec une force inouïe.
  • J'arrête de détruire avec autant d'efficacité...

    Par
    Seule la question des moyens semble être pertinente dorénavant... Pourtant ces moyens sont déjà bien trop dévastateurs! Tout en en faisant l'inventaire édifiant, je me demande comment nous réapproprier les finalités afin d'envisager en commun un incontournable autre devenir.