Cybergazouille
"les pauvres sont responsables de l'existence des riches" Max Stirner
Abonné·e de Mediapart

18 Billets

0 Édition

Billet de blog 5 oct. 2012

Howard Zinn, une histoire populaire des Etats Unis

Cybergazouille
"les pauvres sont responsables de l'existence des riches" Max Stirner
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Lire "une histoire populaire des Etats Unis" de Howard Zinn, modifie à jamais votre regard sur les habitants des Etats-Unis; C'est une autre histoire qui est racontée là  que celle des clichés qu'on peut entendre -ou véhiculer, en toute bonne foi. C'est une autre histoire que celle qu'on  enseigne à l'université.  La coopérative de production audiovisuelle "les mutins de Pangée" a eu l'excellente idée d'en faire un film; Excellente , car je peux comprendre que tout le monde n'est pas suffisamment motivé ou disponible pour lire le pavé, passionnant cependant, que le livre est.

Comme pour le film "Chomski&Compagnie, pour en finir avec la fabrique de l'impuissance"  une souscription a été lancée ,  une souscription populaire pour un film dont ni l'"establish ment"  ne veut,  ni la médiacratie, car : « On sait pas dans quelle case le ranger », « On ne comprend pas bien s’il s’agit d’un portrait ou d’un film historique », « On ne diffuse pas de portrait », « On ne diffuse pas de film historique », « On ne diffuse pas de film avec des archives en noir et blanc », « Cela n’intéressera personne »,  « Qui est le vieux monsieur qu’on voit à l’image ? », : « On veut bien un film américain mais pas avec ce marxiste qui parle dans vos extraits »… Bref…Lorsque que les mutins de pangée ont expliqué que le film précédent était sur Noam Chomsky, ils ont fait face à des moues interrogatives : « Noam qui ? »

Bref, on peut faire un parallèle avec le livre d'Eric Hobsbawn , "l'âge des extrêmes", que les éditeurs français ont été les seuls au monde à refuser de traduire en Français pendant dix ans par choix idéologique. ! Donc ,  pour 20 euros entrez dans la catégorie des Souscripteurs Modestes et Géniaux et permettez ainsi au film de voir le jour:  Vous recevrez un film dédicacé "spécial SMG" édition limitée, qui vous montrerez fièrement à vos ami-e-s!
et vous vous opposerez à la fabrique de l'impuissance, au cerveau uniquement disponible pour la publicité. car " Ceux qui ont crevé les yeux du peuple, lui reproche d'être aveugle!"Steiner (1642). 

pour voir la bande annonce, c'est par ici:  http://www.lesmutins.org/Howard-Zinn-une-histoire-populaire,52.html

 Et pour les accros du facebouque :  http://www.facebook.com/HowardZinnFilm  

 voir : http://vimeo.com/29060552

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Extrême droite
Révélations sur les grands donateurs de la campagne d’Éric Zemmour
Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat.
par Sébastien Bourdon, Ariane Lavrilleux et Marine Turchi
Journal
La réplique implacable de Laurent Joly aux « falsifications » sur Vichy
En amont du procès en appel ce jeudi du candidat d’extrême droite pour contestation de crime contre l’humanité, l’historien Laurent Joly a publié un livre dévastateur. Il pointe ses mensonges sur le régime de Vichy, et analyse les raisons politiques de cette banalisation des crimes de l’époque.
par Fabien Escalona
Journal — Europe
Le double « je » de Macron au Parlement européen
Mercredi, à Strasbourg, Emmanuel Macron et ses adversaires politiques ont mené campagne pour la présidentielle française dans l’hémicycle du Parlement européen, sous l’œil médusé des eurodéputés étrangers. Le double discours du chef de l’État a éclipsé son discours sur l’Europe.
par Ellen Salvi
Journal — Médias
Bolloré : la commission d’enquête se mue en café du commerce
Loin de bousculer Vincent Bolloré, la commission d’enquête du Sénat sur la concentration des médias s’est montrée approximative et bavarde, mercredi, au lieu d’être rigoureuse et pugnace. L’homme d’affaires a pourtant tombé un peu le masque, laissant transparaître ses attaches patriotiques ou nationalistes.
par Laurent Mauduit

La sélection du Club

Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report
Billet de blog
Quand l’archaïsme du système des parrainages s’ajoute à celui du présidentialisme
La question de la pertinence du système des 500 parrainages revient régulièrement au moment de l’élection présidentielle. Plutôt que de revenir au système de l’anonymat des signatures, il serait préférable d’élargir le champ de la responsabilité de la sélection aux citoyens.
par Martine Chantecaille
Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato
Billet de blog
Présidentielles: penser législatives
La ficelle est grosse et d'autant plus visible qu'elle est utilisée à chaque élection. Mais rien n'y fait, presque tout-le-monde tombe dans le panneau : les médias aux ordres, bien sûr, mais aussi parfois ceux qui ne le sont pas, ainsi que les citoyens, de tous bords. Jusqu'aux dirigeants politiques qui présidentialisent les élections, y compris ceux qui auraient intérêt à ne pas le faire.
par Liliane Baie