" Fuck Forever"

Depuis 1 mois, plus de 1000 kilos de cocaïne se sont échoués sur les plages de l’Atlantique. Ce sont des ballots contenant des dizaines de kilos de poudre blanche empaquetés tels ceux provenant habituellement de la Colombie ou de la Bolivie, indiquent les douaniers. Evo Morales, le président bolivien déchu et en exil, a-t-il voulu priver son successeur du trésor national du pays ?

    L’affaire est plus compliquée. L’ex-cocalero (producteur de feuilles de coca) a toujours lutté contre la cocaïne. M. Morales transige juste sur les feuilles de coca, matière première de la cocaïne. Il estime qu’il s’agit d’une tradition millénaire sans rapport avec la drogue. Puis cette plante est une bénédiction pour ses compatriotes. En prenant son sachet quotidien de plantes et en les mastiquant, le Bolivien ressent moins la faim ou la fatigue, la sensation de douleur est anesthésiée et il supporte mieux l’altitude. D’après des médecins, la plante contient plus de vitamines A que n’importe quel fruit et deux fois plus de calcium que le lait, alors pourquoi se priver ?

   On peut ainsi bosser à mi-temps : 12 heures par jour ! Le pays dispose d’une armée de stakhanovistes, d’autant que l’âge légal pour travailler en Bolivie est désormais de 10 ans depuis une loi de 2014. Chapeau Evo, vive le socialisme du 21e siècle ! Le politicien a dû écouter en boucle Henri Salvador avec « Le travail c’est la santé... » Ou il a voulu renforcer les liens familiaux des foyers. Toujours est-il qu’on grandit vite dans ce pays. On devine la fierté du môme au moment de recevoir son sachet de coca afin de pouvoir se donner au-delà de ses forces à son premier employeur. Et si la famille travaille dans une des nombreuses mines d’argent ou d’autres minéraux du territoire, c’est le grand chelem : un retour à « Germinal » avec les effets de la haute altitude en bonus.

   Pour revenir à l’hexagone, (non pas pour annoncer le prochain album de Renaud disponible à la fin du mois) des hélicoptères de la gendarmerie survolent la côte Atlantique cherchant de nouveaux paquets. Ce serait ballot de laisser ces sachets valant des milliers d’euros prendre l’eau. (Environ 50 euros le gramme, selon votre dealer…) Il y a de quoi ravitailler toute la jet-set française pendant un an.

   Après les marées noires de l’Erika en 1999, du Prestige en 2002 ou du Grande America au large de La Rochelle cette année, personne n’a découvert de navire baptisé « Coco ». Cette situation ressemble à un scénario digne de la série « Lost ».

   Au niveau touristique, les hôtels de la côte Atlantique bénéficieraient d’un boom automnal. Affronter La Bretagne en automne n’effraie plus. Parmi les chercheurs de poudre, (ce n’est pas qu’on souhaite balancer...) il ne serait pas surprenant de croiser Frédéric Beigbeider, Samy Nacéry s’il n’est pas incarcéré ou Paris Hilton. Comme le métier de Paris est d’apparaître dans les médias, il y a une petite chance qu’elle soit en France pour célébrer son prénom. Dans cette chasse au trésor, on peut compter sur Beigbeider. Le romancier a du nez. Les aventures pittoresques ne le rebutent pas. Il avait ouvert le premier spa radiophonique sur France-inter ! Mais cela n’a pas suscité l’adhésion de tous, notamment de la hiérarchie. Il a été obligé de fermer son établissement puis sa gueule, du moins sur cette radio.

   L’ex-animateur télé, feu Jean-Luc Delarue, doit se retourner dans sa tombe de ne pas pouvoir participer à ces recherches. Avec ces 20 grammes de coke par semaine selon ses dires, l’homme a été un des drogués les plus assidus du monde. L’Amérique du Sud devrait lui ériger une statue : Juan-Lucas Del Arue. Mais on ne peut pas dicter nos volontés aux narcotrafiquants. Contrairement à son émission populaire des années 2000, ça ne se discute pas.

   Lundi 11 novembre, tandis que le pays commémorait l’armistice de la Première Guerre mondiale, un garçon de 17 ans a été arrêté par la police à Lacanau. Il avait 5 kilos de cocaïne sur lui trouvés sur la plage. Le jeune homme a affirmé qu’il s’apprêtait à l’apporter à la gendarmerie. Ces ados ne manquent pas de culot... Le mineur a été placé sous contrôle judiciaire avec obligation de résider chez maman et papa et l’interdiction de se rendre à Lacanau. Fini le surf, mon p’tit gars.

   Au début du mois, le chanteur anglais, Pete Doerthy, a été pris en flagrant délit avec 2 grammes de coke sur lui à Pigalle. Cela lui a valu une interpellation musclée avec plaquage au sol et menottes. À la décharge des flics, l’artiste était ivre et opposait une résistance physique et verbale. Il a été placé en garde à vue 48 heures et a écopé d’une amende de 5000 euros.

   C’est un traitement très différent du jeune homme de Lacanau qui possédait 2500 fois plus de cocaïne que l’ex-compagnon de Kate Moss ! Il est vrai qu’il est mineur et que les ballots de coke étaient très accessibles alors que Pete Doerthy est un récidiviste acharné. « Fuck Forever » n’est pas qu’une de ses chansons. Cela semble sa devise. Une fois la garde à vue terminée, le rockeur est sorti de chez lui en pyjama fêter sa libération dans un bar à côté de son domicile parisien. Vite éméché, il a voulu se battre avec un client car il n’avait pas de guitares à casser sous la main. La police l’a de nouveau placé en garde à vue. À cette heure, allez savoir s’il est en taule, dort chez lui sous somnifères ou se drogue... Quoi qu’il en soi, son entourage a été très mal informé, car le chanteur aurait pu couler des jours heureux à Biarritz ou Pornic avec une réserve de dope gratuite et à profusion. Voilà ce que c’est que de rester trop fidèle à sa langue maternelle. 

   Concernant ces paquets émergeant sur les plages, il reste « la réquisition d’urgence ». À défaut de l’État d’urgence, aucun gouvernement français ne l’a pratiquée. Cela consisterait à amener la cocaïne dans les ministères, à Matignon et à l’Élysée. Avec la grève du 5 décembre contre la réforme des retraites et la probabilité d’autres manifestations à suivre, décembre sera agité pour la star-up macroniste. Même Brigitte aurait les pétoches ! Les nuits seront courtes. Les syndicats ont enterré la hache de guerre les uns avec les autres et devraient presque tous être de la partie alors que les gilets jaunes se joindront au mouvement avec les syndicats des multiples professions attendues dans les cortèges. À la RATP, on appelle déjà à une grève illimitée. Dans l’entourage présidentiel, on évoque un « jeudi noir ». Le café traditionnel du gouvernement risque d’être insuffisant pour résister au choc en préparation. Un peu de poudre blanche dans les narines de nos dirigeants ne devrait pas être de trop pour réussir à tenir leur cap. Puis observer les effets de la cocaïne sur un marsupilami président promet un spectacle qui doit valoir son pesant de ballot.

                                                                                                      

https://www.youtube.com/watch?v=pOpz_3O5Lho

                                       lien de la chanson « Fuck Forever » du groupe Babyshambles avec Pete Doerthy au chant...

                                                                                        

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.