D. CODANI
Auditeur interne et contrôle de gestion HLM. Responsable de projets.
Abonné·e de Mediapart

140 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 oct. 2021

Abus sexuels sur mineurs et secret de la confession

J'ai entendu, comme beaucoup, cette campagne qui se veut de lutte contre la pédophilie, et qui est réellement bien plus orientée pour attaquer l’Église Catholique que pour toute autre chose. Nous pourrions parler de Science Politique, d'enseignants, de grandes écoles, des trois en même temps... voire même de textes intéressants tirés d'ouvrages que l'on dit sacrés.

D. CODANI
Auditeur interne et contrôle de gestion HLM. Responsable de projets.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

J'ai entendu, comme beaucoup, cette campagne qui se veut de lutte contre la pédophilie, et qui est réellement bien plus orientée pour attaquer l’Église Catholique que pour toute autre chose.

Nous pourrions parler de Science Politique, d'enseignants, de grandes écoles, des trois en même temps... voire même de textes intéressants tirés d'ouvrages que l'on dit sacrés.

Curieusement il n'en est pas dit un mot en ce moment.

J'ai aussi entendu une forme de défense assez maladroite que des clercs comme des laïcs invoquent, en prenant en référence le secret de la confession.

Je crois utile d'écrire publiquement que dans le cas d'abus sexuels sur mineurs, tels que visés spécialement par l'article 226-14 du Code Pénal Français, le recours au secret de la confession n'a aucune justification légale.

Le secret de la confession est protégé, comme le secret professionnel, par l'article 226-13 du Code Pénal Français. Mais dans le cas des abus sexuels sur mineur, il n'y a plus de secret possible.

En toute bonne foi, j'ai eu une discussion avec un croyant qui estimait que le secret de la confession dans l’Église Catholique était absolu et couvrait jusqu'à de telles abominations.

Je lui ai donné les éléments démontrant que l’Église Catholique, depuis bien vingt ans a rejeté formellement et catégoriquement toute "couverture" de ces actes abominables.

Congrégation pour la Doctrine de la Foi © Congrégation pour la Doctrine de la Foi

La Congrégation pour la Doctrine de la Foi a en particulier rédigé une lettre circulaire à ce sujet le 3 mai 2011, publiée par le Palais du Saint Office, au Vatican.

Sciences Po à Paris, n'aurait su mieux l'écrire...

https://www.vatican.va/

Il y est notamment écrit:

".../...

e) La coopération avec les autorités civiles :

L’abus sexuel de mineurs n’est pas seulement un délit au plan canonique. C’est aussi un crime qui fait l’objet de poursuites au plan civil. Bien que les rapports avec les autorités civiles diffèrent selon les pays, il est cependant important de coopérer avec elles dans le cadre des compétences respectives. En particulier, on suivra toujours les prescriptions des lois civiles en ce qui concerne le fait de déférer les crimes aux autorités compétentes, sans porter atteinte au for interne sacramentel. Bien sûr, cette coopération ne se limite pas aux seuls cas d’abus commis par les clercs ; elle concerne également les cas d’abus impliquant le personnel religieux et laïc qui travaille dans les structures ecclésiastiques."

.../...

Sceau de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi © Congrégation pour la Doctrine de la Foi

Je reste convaincu que comme le disent et répètent des Papes successifs depuis vingt ans, et comme l'édicte clairement le Droit Canonique, ces pratiques sont exclues et à exclure de la Chrétienté.

Tout comme (le texte qui précède le prouve clairement) il n'y a aucun refus de coopérer avec les autorités civiles.

C'est pourquoi je vois l'actuelle "campagne de presse" menée au sujet de ces abus comme plus orientée sur un dénigrement spécieux de l'Église Catholique que sur la protection des victimes.

Il me semble important de ne pas donner de grain à moudre ou de pages à imprimer en se retranchant sur un secret de la confession qui n'est pas de mise en cas d'atteinte sexuelle sur des mineurs, tout en devant rester absolu - comme la Loi Française le reconnaît elle-même - sur d'autres sujets.

Relisez le Code Pénal (article 226-13 du Code Pénal en France) et relisez le Droit Canon.

Ensuite, réfléchissez-y calmement.

Enfin, parlez, si vous avez quelque chose de plus beau à dire que le silence...

Cordialement,

Didier Codani

Mercredi 6 octobre 2021

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Zemmour : les « Zouaves Paris » derrière les violences
Le groupuscule « Zouaves Paris » a revendiqué lundi, dans une vidéo, les violences commises à l’égard de militants antiracistes lors du meeting d’Éric Zemmour à Villepinte. Non seulement le candidat n’a pas condamné les violences, mais des responsables de la sécurité ont remercié leurs auteurs.
par Sébastien Bourdon, Karl Laske et Marine Turchi
Journal — Médias
Un infernal piège médiatique
Émaillé de violences, le premier meeting de campagne d’Éric Zemmour lui a permis de se poser en cible de la « meute » médiatique. Le candidat de l’ultradroite utilise la victimisation et des méthodes d’agit-prop qui ont déjà égaré les médias états-uniens lorsque Donald Trump a émergé. Il est urgent que les médias français prennent la mesure du piège immense auquel ils sont confrontés.  
par Mathieu Magnaudeix
Journal — Social
Les syndicalistes dans le viseur
Dans plusieurs directions régionales de l’entreprise, les représentants du personnel perçus comme trop remuants affirment subir des pressions et écoper de multiples sanctions. La justice est saisie.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Fonderies : un secteur en plein marasme
L’usine SAM, dans l’Aveyron, dont la cessation d’activité vient d’être prononcée, rejoint une longue liste de fonderies, sous-traitantes de l’automobile, fermées ou en sursis. Pour les acteurs de la filière, la crise économique et l’essor des moteurs électriques ont bon dos. Ils pointent la responsabilité des constructeurs.
par Cécile Hautefeuille

La sélection du Club

Billet de blog
Aimé Césaire : les origines coloniales du fascisme
Quel est le lien entre colonisation et fascisme ? Comme toujours... c'est le capitalisme ! Mais pour bien comprendre leur relation, il faut qu'on discute avec Aimé Césaire.
par Jean-Marc B
Billet de blog
Le fascisme est faible quand le mouvement de classe est fort
Paris s’apprête à manifester contre le candidat fasciste Éric Zemmour, dimanche 5 décembre, à l’appel de la CGT, de Solidaires et de la Jeune Garde Paris. Réflexions sur le rôle moteur, essentiel, que doit jouer le mouvement syndical dans la construction d’un front unitaire antifasciste.
par Guillaume Goutte
Billet de blog
« Pas de plateforme pour le fascisme » et « liberté d’expression »
Alors que commence la campagne présidentielle et que des militants antifascistes se donnent pour projet de perturber ou d’empêcher l’expression publique de l’extrême droite et notamment de la campagne d’Éric Zemmour se multiplient les voix qui tendent à comparer ces pratiques au fascisme et accusent les militants autonomes de « censure », d' « intolérance » voire d’ « antidémocratie »...
par Geoffroy de Lagasnerie
Billet d’édition
Dimanche 5 décembre : un déchirement
Retour sur cette mobilisation antifasciste lourde de sens.
par Joseph Siraudeau