D. CODANI
Auditeur interne et contrôle de gestion HLM. Responsable de projets.
Abonné·e de Mediapart

140 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 nov. 2015

Longue vie au Beaujolais nouveau

D. CODANI
Auditeur interne et contrôle de gestion HLM. Responsable de projets.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Longue vie au Beaujolais nouveau !

Plateau de départ du Beaujolais 2015 au "Bistrot du Curé" de l'Ariane à Nice (06300) France © Didier CODANI

Nous n’étions guère nombreux, nous étions juste trente, de quoi pousser les murs et obliger certains à finir sur le trottoir. Trente, pas de quoi en faire un Concile même si le Curé de l’Ariane était des nôtres, mais c’est trop pour un conciliabule. Sans jeter l’anathème aux absents…

Cela, bien entendu c’est le chiffre des organisateurs, appuyé par les trois caisses de bouteilles vides de Beaujolais nouveau empilées dans un coin, à quinze heures, en fin d’action.

Selon la Police, qui est venue jeter un œil, au « Bistrot du Curé » nous étions trois (dont un policier en retraite), il n’y avait presque plus rien à boire sauf du café, et une grosse courgette verte en guise de saucisson à déguster. 

Selon la télévision, tout est calme dans le quartier, la Police contrôle les débits de boisson, et notre manifestation n’a pas pu avoir lieu. La salle était « désespérément vide », le bistrot fermé, et le tenancier du lieu - en retraite – aurait demandé l’asile politique à Monaco, où il ne regarderait plus que Télé Monte Carlo pour s’informer correctement.

Hugo, prêt à servir © Didier CODANI

Dans les temps troublés où nous vivons, j’ai tenu à vous donner les trois relations possibles de ce petit événement qui fait notre joie depuis plus de cinq ans, et qui chaque année s’améliore. Je parle là du travail constant que fait Hugo pour recevoir toujours plus dignement ses clients et amis au long de l’année et  à chaque Beaujolais nouveau. Je parle aussi pour les troubles du temps, de la mémoire des morts et du rétablissement des blessés, ainsi que de la douleur de leurs familles. C’est en leur honneur et avec toute notre sympathie que nous avons levés nos verres ce 19 novembre 2015.

« Le peuple français est un peuple ardent, vaillant, courageux qui ne se résigne pas et qui se met debout chaque fois qu’un de ses enfants est à terre. » Au cœur de notre convivialité, nous étions debout, et nous n’oublions rien. Le sourire n’exclut ni les condoléances, ni la détermination.

Beaujolais et saucissons secs © Didier CODANI

Cette année, le vin était bon et le saucisson de qualité. Merci à nos épiciers, SL rue du Lycée et Apéritiv Rue Cassini, qui permettent d’obtenir de vraies merveilles : Pata Negra de porc ibérique, porc noir de Bigorre, fouet catalan au piment d’Espelette, saucisson de bœuf et bison, saucisson au roquefort ou au chèvre, saucisson sec d’Auvergne…  Sans oublier la courgette, offerte gracieusement par SL, et apprêtée avec délicatesse par Hugo avec du caviar d’aubergine et des rillettes de Saint Jacques, pour tous ceux et celles de nos amis qui n’apprécient pas le porc.

Courgette de pays, caviar d'aubergines et rillettes de St Jacques © Didier CODANI

Merci à vous tous, chaque année plus nombreux, qui faites vivre cette petite manifestation avec votre joie de vivre et votre bonne humeur.

Impossible de tous vous nommer sans en oublier, mais je salue notre Père Patrick, Curé de l’Ariane qui outre l’Association MIR préside ce Beaujolais, où il nous a donné de son temps et sa bénédiction en y venant avec Marc, son bras droit.

Merci au banquier, qui a entendu les éclats de voix (ce qui vaut mieux que des éclats de grenade) et qui est resté avec nous. Le Crédit Agricole soutient la consommation des produits agricoles, directeur en tête…  Merci aux habitants, aux entrepreneurs, aux clients du quartier qui étaient là. Merci aux associations, MIR en premier mais Epilogue aussi, venue épeler toutes les lettres du mot B.E.A.U.J.O.L.A.I.S. avec nous. Merci aux administrations, au bailleur social le plus important du quartier (et toc, c’est ça c’est dit…). Merci à la Métropole Nice Côte d’Azur qui rénove le quartier.

Merci à nos élus qui soutiennent, et enfin merci à Monsieur le Préfet des Alpes – Maritimes qui n’a pas interdit la manifestation, nonobstant l’état d’urgence en vigueur dans notre beau pays.

Didier CODANI

N.B.: Article original joint, au format PDF

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
#MeToo : Valérie Pécresse veut faire bouger la droite
Mardi, Valérie Pécresse a affiché son soutien aux victimes de violences sexuelles face au journaliste vedette Jean-Jacques Bourdin, visé par une enquête. Un moment marquant qui souligne un engagement de longue date. Mais, pour la suite, son équipe se garde bien de se fixer des règles.
par Ilyes Ramdani
Journal — Violences sexuelles
L’ancien supérieur des Chartreux de Lyon, Georges Babolat, accusé d’agressions sexuelles
Selon les informations de Mediacités, trois femmes ont dénoncé auprès du diocèse de Lyon des attouchements commis selon elles lors de colonies de vacances en Haute-Savoie par le père Babolat, décédé en 2006, figure emblématique du milieu catholique lyonnais.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)
Journal — Asie
Clémentine Autain sur les Ouïghours : « S’abstenir n’est pas de la complaisance envers le régime chinois »
Après le choix très critiqué des députés insoumis de s’abstenir sur une résolution reconnaissant le génocide des Ouïghours, la députée Clémentine Autain, qui défendait la ligne des Insoumis à l’Assemblée nationale, s’explique.
par François Bougon et Pauline Graulle
Journal
Sondages de l’Élysée : le tribunal présente la facture
Le tribunal correctionnel de Paris a condamné ce vendredi Claude Guéant à huit mois de prison ferme dans l’affaire des sondages de l’Élysée. Patrick Buisson, Emmanuelle Mignon et Pierre Giacometti écopent de peines de prison avec sursis.
par Michel Deléan

La sélection du Club

Billet de blog
Électricité d'État, non merci !
La tension sur le marché de l’électricité et les dernières mesures prises par l’Etat ravivent un débat sur les choix qui ont orienté le système énergétique français depuis deux décennies. Mais la situation actuelle et l'avenir climatique qui s'annonce exigent plus que la promotion nostalgique de l'opérateur national EDF. Par Philippe Eon, philosophe.
par oskar
Billet de blog
Notre plan B pour un service public de l'énergie
[Rediffusion] Pour « la construction d’un véritable service public de l’énergie sous contrôle citoyen » et pour garantir efficacité et souveraineté sur l’énergie, celle-ci doit être sortie du marché. Appel co-signé par 80 personnalités politiques, économistes, sociologues, historiens de l’énergie dont Anne Debrégeas, Thomas Piketty, Jean-Luc Mélenchon, Aurélie Trouvé, Gilles Perret, Dominique Meda, Sandrine Rousseau…
par service public énergie
Billet de blog
Fission ou fusion, le nucléaire c’est le trou noir
Nos réacteurs nucléaires sont en train de sombrer dans une dégénérescente vieillesse ; nos EPR s’embourbent dans une piteuse médiocrité et les docteurs Folamour de la fusion, à supposer qu’ils réussissent, précipiteraient l’autodestruction de notre société de consommation par un effet rebond spectaculaire. Une aubaine pour les hommes les plus riches de la planète, un désastre pour les autres.
par Yves GUILLERAULT
Billet de blog
Le nucléaire, l'apprenti sorcier et le contre-pouvoir
Les incidents nucléaires se multiplient et passent sous silence pendant que Macron annonce que le nucléaire en France c'est notre chance, notre modèle historique.
par Jabber