A Nice, le couvre-feu à 18h00 serait "la solution la plus favorable".

Nous sommes donc dans une campagne de propagande orchestrée pour 2021 depuis le début. La stratégie du choc (Naomi KLEIN, 2008, Leméac Editeur, Québec - Canada) On vous pousse à accepter une privation de liberté (le couvre-feu à 18h00) pour éviter une privation encore plus lourde (le 3e confinement). C'est simple.

Nous sommes donc dans une campagne de propagande orchestrée pour 2021 depuis le début.

La stratégie du choc (Naomi KLEIN, 2008, Leméac Editeur, Québec - Canada)

On vous pousse à accepter une privation de liberté (le couvre-feu à 18h00) pour éviter une privation encore plus lourde (le 3e confinement).

C'est simple.

Affiche parodique "Couvre-feu" trouvée sur Internet lors du 1er confinement 2020. © Cpolitic Affiche parodique "Couvre-feu" trouvée sur Internet lors du 1er confinement 2020. © Cpolitic

Je voudrai ne pas développer, mais juste en passant, est-ce que vous croyez un seul instant qu'il y a dans ce pays un seul décideur qui ne sache pas ce que font les gens juste avant Noël et juste avant le jour de l'an?

Dites-moi, nous vivons bien sur la même planète depuis que nous sommes nés?

Alors?

Les courses de Noël, la recherche des cadeaux, les familles qui essaient tant bien que mal de se réunir... C'est une découverte???

Non, bien entendu.

Le fait que cela va recommencer avec plus d'ampleur et de débordements, pour le 31 décembre, c'est une nouveauté? Non plus.

On sait parfaitement que c'est même là, dans la partie la plus laïque (j'ai failli écrire païenne, les amateurs de solstice me remercieront plus tard) qu'il y a le plus de débordements, de transgressions, et en un mot de bêtises liées à la violence, à la drogue, aux alcools et à une envie de "faire la fête" qui passe avant le respect des autres.

Nous le savons. Nous ne découvrons rien.

Alors, ces tartuffes (voir ce mot dans votre dictionnaire favori) qui "habillent la mariée" avec des prétextes dignes d'une dictature pseudo-sanitaire bolchévique; ils sont pathétiques.

Ils voudraient en prime passer pour les premiers de la classe:

  • Premier à avoir utilisé la chloroquine pour se soigner, premier à la dénigrer.
  • Premier à avoir demandé des contrôles au-delà des limites de la loi.
  • Toujours premier. Y compris d'ailleurs premier à avoir visité des EPHAD en étant contaminé, mais ce titre là, vous comprendrez que l'on n'en parle plus guère.

Restera premier à se rallier à toute majorité ayant des appuis financiers suffisants pour acheter une future élection... Un bien beau titre celui-là.

C'est mon tailleur qui serait content d'en avoir un, de client comme celui-là: veste entièrement réversible.

Mais de qui diable est-ce que je parle? Du même dont Jacques DUTRONC chantait les mérites en 1968: "l'opportuniste."

Bises aux dames, salut aux messieurs.

 

Didier CODANI

A Nice, ce mardi 29 décembre 2020.

Et je vous souhaite, quoi qu'il en soit, de très bonnes fêtes de fin d'année.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.