damien tomareau
Abonné·e de Mediapart

23 Billets

0 Édition

Billet de blog 8 janv. 2021

Capi Tollé Général

L’intrusion de manifestants au Capitole m'amène à me poser 2 questions ?  1Pourquoi les sénateurs républicains se désolidarisent ils immédiatement de leur ex leader Donald Trump ?

damien tomareau
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’intrusion de manifestants au Capitole m'amène à me poser 2 questions ? 

1Pourquoi les sénateurs républicains se désolidarisent ils immédiatement de leur ex leader Donald Trump ? 

Parce qu’ils se positionnent réellement et sincèrement en « sauveur » des valeurs de la démocratie ? 

Ou parce qu’il est plus simple de rallier le camp du nouveau pouvoir , pour sauver sa place après avoir eu suffisamment peur. 

Mieux vaudrait s’allier à ses ennemis au sein de la classe des puissants plutôt que de rallier la cause ( justifiée ou non ) de la classe des faibles qui vous ont soutenus ?  

Je m’indigne contre l’intention de violence,  qui initiée par un « chef », a poussé des centaines de personnes à envisager l’affrontement physique au risque de guérilla. Mais je constate aussi de manière attristée les réactions immédiates des puissants quittant le navire sans délai. 

2Pourquoi Emmanuel Macron publie t’il une vidéo au coeur de la nuit ? 

Parce qu’il se positionne réellement et sincèrement en « sauveur » des valeurs de la démocratie ? 

Ou parce qu’ il anticipe. Au moyen d’un discours qui se voudrait préventif, qui placent immédiatement d’éventuels citoyens dans le camp des « casseurs , ultra violents ». Il voudrait nous dire :  A ceux qui souhaiteraient reproduire cela en France je dis que je ne céderai rien. 

Mieux vaut prévenir que guérir ? 

Je ferai tout pour décourager ceux qui, en France , prétendraient imiter de telles pratiques, mais je constate de manière attristée que nombreux sont les discours de nos gouvernants qui pourraient y inciter ?  

Alors, s’il vous plait Messieurs,  plutôt que de vous moquer, de déplorer ou de nous détester ne devriez vous pas essayez de comprendre. ( Merci Mr Spinoza).

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Des candidats de la majorité préfèrent s’afficher sans Macron
Contrairement à 2017, où la plupart des candidats macronistes avaient accolé la photo du président de la République à côté de la leur, nombre d’entre eux ont décidé cette année de mener campagne sur leur propre nom. Face à la gauche et à l’extrême droite, certains veulent éviter d’agiter « le chiffon rouge ».
par Ellen Salvi
Journal — Gauche(s)
Raphaël Arnault, l’antifa qui veut être député
L’ancien porte-parole du collectif Jeune Garde se présente dans la deuxième circonscription de Lyon, avec le soutien du NPA, face au candidat désigné par la Nupes, l’ancien marcheur Hubert Julien-Laferrière. L’ultime métamorphose d’un antifascisme nouvelle génération. 
par Mathieu Dejean
Journal — Migrations
En Ukraine, la guerre a déplacé des milliers d’orphelins et d’enfants placés
Les enfants représentent, avec les femmes, la majeure partie des déplacés internes et des réfugiés ukrainiens. Dans l’ouest de l’Ukraine, des orphelins de la guerre et des enfants placés tentent de se reconstruire une vie, loin de leur maison et de leurs habitudes.
par Nejma Brahim
Journal
Fusillades dans les écoles : le cauchemar américain
Une nouvelle fusillade dans une école élémentaire a provoqué la mort d’au moins 19 enfants et deux enseignants. L’auteur, âgé de 18 ans, venait d’acheter deux armes à feu de type militaire. Le président Joe Biden a appelé à l’action face au lobby de l’industrie des armes. Mais, à quelques mois des élections de mi-mandat, les républicains s’opposent à toute réforme. 
par François Bougon et Donatien Huet

La sélection du Club

Billet de blog
Bifurquer, c'est tout le temps à refaire (et ça s'apprend)
Je suis diplômée ingénieure agronome depuis décembre 2019. On m'a envoyé mille fois la vidéo du discours des diplômés d’AgroParisTech qui appellent à bifurquer et refusent de travailler pour l’agro-industrie. Fantastique, et maintenant ? Deux ans après le diplôme, je me permets d'emprunter à Benoîte Groulte pour répondre : ça dure toute la vie, une bifurcation. C'est tout le temps à refaire.
par Mathilde Francois
Billet de blog
Prendre les chemins de traverse… mais à plusieurs !
Nous sommes un collectif d'une petite dizaine de personnes, qui avons décidé, à la fin de nos études en politiques locales, de prendre à bras le corps les questions climatiques, énergétiques, sociales de demain, pour y trouver des réponses radicales. Voilà l'histoire de notre parcours, depuis notre rencontre en 2018, sur les bancs de l'université.
par Collectif La Traverse
Billet de blog
Remise des diplômes AgroParisTech : appel à déserter
Lors de leur cérémonie de remise de diplôme, huit jeunes ingénieur·es AgroParisTech ont appelé leurs camarades de promotion à déserter de leurs postes. « N'attendons pas le 12ème rapport du GIEC qui démontrera que les États et les multinationales n'ont jamais fait qu'aggraver les problèmes et qui placera ses derniers espoirs dans les révoltes populaires. Vous pouvez bifurquer maintenant. »
par Des agros qui bifurquent
Billet de blog
Déserteurs : existe-t-il une sécession des élites diplômées ?
La prise de parole des étudiant·es de Agro Paris Tech a été l’occasion pour la presse de remettre en avant l’hypothèse d’une sécession de l’élite scolaire face à la crise écologique. Qu’en disent les sciences sociales ?
par Quantité Critique