Le début de la fin ou la fin du début ?

Si c’est la fin du début de la fin, c’est ce que c’est pas fini puisque c’est que la fin du début de cette fin, donc y'a toujours espoir que ça se finisse bien.

Théoriquement :

Si c’est la fin du début de la fin, c’est ce que c’est pas fini puisque c’est que la fin du début de cette fin, donc y'a toujours espoir que ça se finisse bien.

 

Si c’est le début de la fin du début, c’est ce qu’on en est toujours au début et que ça peut donc aussi encore bien finir.

 

Exemple : une journée de taf pas intéressante.

 

Cas 1 : Si c’est le début de la fin de la journée c’est cool ça sent l’apéro.

 

CAS 2 : Si c’est la fin du début de la journée, t’as fait le plus dur , tu t’es levé, t’as commencé à bosser, alors ça va rouler donc pause café.

 

Cas 3 : Si c’est la fin du début de la fin de la journée se référer au cas 1 en mieux, car t’as presque les glaçons au bout des doigts.

 

Cas 4 : Si c’est le début de la fin du début de la journée se référer au Cas 2 en à peine moins bien mais le café se rapproche quand même.

 

De toute façon la fin ça signifie toujours le début d’autre chose et le début ça me donne faim. 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.