À Moscou, on teste le coronavirus à domicile

Le nombre de tests de l’infection au coronavirus a approché ou dépassé le million le 9 avril en Russie, la plaçant en 3ième position mondiale pour le nombre des tests réalisés, derrière les États-Unis (2,2 millions) et l’Allemagne (1,3 million).

Je reviendrai sur le rôle du dépistage dans la lutte contre l'épidémie de Covid-19 en Russie, pour présenter la stratégie arrêtée par le ministère fédéral de la santé. 

En attendant, une information sur une évolution de l’organisation de l’offre de test. Le 6 avril, Ielena Tivanova, chef du département de médecine de laboratoire au Centre de diagnostic moléculaire de l'Institut central de recherche en épidémiologie de Rospotrebnadzor a annoncé la possibilité d’effectuer des tests à domicile. Une prescription médicale ne sera pas nécessaire. 

Un test de coronavirus sera facturé 1250 roubles (15 euros) plus les frais liés au déplacement de l’employé du laboratoire apportant le kit de diagnostic. Celui-ci donnera les instructions nécessaires pour l’utilisation de l’écouvillon, et repartira avec le prélèvement fait dans l’oropharynx, sans qu’il n’y ait eu contact. L’analyse sera effectuée dans un délai de 1 à 2 jours ouvrables et les résultats du test seront transmis par e-mail. Si le résultat est positif, les données seront également envoyées à Rospotrebnadzor.

Ces tests à domicile seront possibles à Moscou et dans l’oblast de Moscou. 

Interfax (6 avril 2020)

P.S. : je m'aperçois en publiant ce billet que le sujet vient d'être traité par France 2. Voila le lien vers leur reportage, ici.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.