Russie : le salaire médian à 360 euros

Un chiffre à retenir par ceux qui s’intéressent à la Russie : c’est un pays riche où on est beaucoup à gagner peu.

Un billet paresseux aujourd’hui, mais qui apporte une information simple, et qui permet somme toute de prendre facilement la mesure du niveau de vie des Russes : le service fédéral russe des statistiques (Rosstat) vient publier le montant du salaire médian en Russie ; son montant mensuel est de 32 422 roubles [environ 360 euros]. Cela veut dire que la moitié des salariés russes gagnent moins de ce montant, l’autre moitié plus. Cela fait beaucoup de gens à gagner peu.

Rosstat applique cette année une nouvelle méthode de calcul du salaire médian. Ce sont des données fournies par le Fonds des pensions sur les cotisations salariales qu’il perçoit qui ont été exploitées. Elles ont  permis d’intégrer dans la base de calcul les salaires versés par les petites entreprises et les entrepreneurs individuels, ce qui n’était pas le cas les années précédentes.

Le salaire moyen reste calculé comme auparavant, ce second indicateur renvoie donc plutôt aux rémunérations versées par les grandes entreprises et dans l’économie formelle. Il est de 51 352 roubles [570 euros]. L’écart entre le salaire médian et le salaire moyen est important, le rapport est  de 1,5, – c’est un des marqueurs des inégalités en Russie : peu de russes ont des salaires élevés, mais ils sont très élevés. L’écart subsiste quand on compare le salaire médian à un troisième indicateur, celui du revenu mensuel moyen du travail, qui intègre mieux les revenus issus de l’économique informelle. Ce dernier est de 42 000 euros.

Pour comparer avec la France, je donne les ordres de grandeur suivant (ce sont les salaires annuels médians et moyens  2018 publiés par l’INSEE et divisés par 12 ; il s’agit de salaires bruts, et je ne fais pas le redressement en équivalent temps plein qui est parfois appliqué) : 1572 euros pour le salaire médian, 2152 euros pour le salaire moyen ; le rapport est dans notre cas de 1,36.

En Russie, la valeur du salaire médian n’a pas qu’un intérêt statistique. Elle est utilisée depuis une réforme faite il y a deux ans, pour calculer le montant du salaire minimum qui est maintenant fixé à 42 % du salaire médian de l’année pénultième. En 2022, le salaire minimum sera donc de 13 617 roubles , soit 151 euros. Il est en 2021 de 12 792 roubles. L’augmentation prévue pour 2022 est de 6,4 %, elle est connue à l’avance, une prévisibilité que nous n’avons pas dans notre mécanisme de revalorisation du SMIC. Son montant est cette année comparable à l’évolution de l’inflation, de l’ordre de 6 %, rien ne garantit que ce sera encore le cas les années suivantes. 

RBK (11 juin 2021) - Meduza (11 juin 2021)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.