Qui sera le dernier dictateur d’Europe ?

Alexandre Loukachenko tiendrait la corde, mais l’Europe ne s’arrête pas à la frontière biélorusse.

J’essaie dans mes billets d’être précis dans mon vocabulaire, comme d’autres j’utilise aussi des clichés, je le fais dans l’objectif d’être plus lisible et percutant, sans céder à l’inexactitude. 

Cela m’autorise-t-il, sortant de l’objet de ce blog, à réagir à l’expression « le dernier dictateur d’Europe », qui fait flores en ce moment à propos d’Alexandre Loukachenko ? Le régime russe, pour ceux qui emploient cette expression, a aussi quelques attributs d’une dictature. 

Je ne prononce pas sur ce point, chacun peut juger, et il est vrai que Vladimir Poutine a beau jeu de déclarer que dans son pays on ne voit pas de policier tirer sept balles dans le dos d’un de ses concitoyens.

Mais, dictionnaire et cartes à l’appui, je voudrais rappeler que la Russie est européenne. 

À l’appui aussi, cette carte, qui a le mérite - elle montre la répartition de la population au sein de chaque État, et non la densité moyenne - de donner une image de l’espace européen, et et de son prolongement en Russie d’Europe, et même au delà, dans cette longue bande du sud de la Sibérie, qui va jusqu’au delà du Baïkal en Extrême-Orient, qu’habitent des Russes - Russes ethniques, mais bien sûr aussi des différentes nationalités de la Fédération de Russie -, des Tatars, un peuple d'Europe, la majorité vit de ce coté-ci de l'Oural, beaucoup d'ukrainiens, quelques allemands encore ou aussi les descendants des polonais qui y ont été déportés.  

 

La répartition de la population humaine en 2010 : en blanc les déserts, en orange les foyers. Les trois principaux foyers sont l'Asie du Sud, l'Asie de l'Est et l'Europe. © Wikipedia commons. La répartition de la population humaine en 2010 : en blanc les déserts, en orange les foyers. Les trois principaux foyers sont l'Asie du Sud, l'Asie de l'Est et l'Europe. © Wikipedia commons.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.