Daniel Salvatore Schiffer
Philosophe, Ecrivain, Professeur de Philosophie de l'Art
Abonné·e de Mediapart

328 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 nov. 2010

Après Sakineh, sauvons Asia Bibi!

Nous avons été nombreux, parmi les intellectuels occidentaux, à nous insurger, très tôt, contre l'inique et cruel sort réservé à Sakineh Mohammadi-Ashtiani, cette femme condamnée à la lapidation, par les autorités politico-religieuses de la République islamique d'Iran, pour adultère, ainsi que le meurtre présumé de son mari.

Daniel Salvatore Schiffer
Philosophe, Ecrivain, Professeur de Philosophie de l'Art
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Nous avons été nombreux, parmi les intellectuels occidentaux, à nous insurger, très tôt, contre l'inique et cruel sort réservé à Sakineh Mohammadi-Ashtiani, cette femme condamnée à la lapidation, par les autorités politico-religieuses de la République islamique d'Iran, pour adultère, ainsi que le meurtre présumé de son mari. Aussi cette gigantesque mobilisation internationale qui s'en est suivie aura-t-elle très certainement contribué, à côté d'autres et heureuses initiatives, à la sauver, peut-être définitivement, de cette mort atroce.

Nous réjouir outre mesure de cette victoire, sur le plan des droits de l'homme, s'avérerait cependant, aussi noble et juste soit cette cause, quelque peu déplacé, voire indécent. Car, par-delà cet individuel et tragique cas de Sakineh, subsistent bien d'autres femmes menacées, dans les pays islamiques, d'une tout aussi dramatique et barbare exécution. Parmi celles-ci figure depuis plus un an, recluse dans une prison de la province du Punjab, Asia Bibi, une chrétienne pakistanaise, âgée de 37 ans et mère de cinq enfants, qui vient de se voir condamnée, il y a quelques jours, à la peine capitale, par un jugement du tribunal de Sheikhupura, pour une encore plus absurde et obscurantiste accusation de blasphème : avoir osé relativiser, en public, les actions de Mahomet en comparaison du sacrifice de Jésus.

Le châtiment d'Asia Bibi, donc, pour cette seule liberté de pensée comme de parole, par-delà même sa profession de foi, par ailleurs tout aussi respectable que tout autre conviction religieuse ? La pendaison, purement et simplement ! C'est dire si, face à cette abomination que représente toute forme de persécution, comme en Irak très récemment, nous avons toutes les raisons de nous indigner, en la dénonçant le plus fermement du monde, contre cette sentence particulièrement abjecte, révoltante et rétrograde. Et pourtant : rares sont les intellectuels, laïcs ou non qu'ils soient, à s'élever pour défendre aujourd'hui, comme ils l'ont fait très justement à l'égard de Sakineh, la tout aussi pauvre Asia Bibi, nouvelle martyre de l'intégrisme islamiste et autres fous d'Allah !

Alors quoi, au bout de la triste morale de cette encore plus sordide histoire ? Une nouvelle indignation sélective, effet aussi néfaste qu'irrationnel d'un inacceptable et surtout hypocrite « deux poids, deux mesures », de la part de nos piètres penseurs en col blanc ? Un énième conformisme médiatique, doublé du plus injustifiable des manichéismes politico-religieux face à un Pakistan dont on sait qu'il est, contrairement à l'Iran, un des alliés les plus incontournables, en cette sanguinaire partie du monde, des Etats-Unis d'Amérique, autre nation incompréhensiblement partisane de la peine capitale, et, plus généralement, de l'Occident ?

Pis : les principaux pays (France, Grande-Bretagne, Italie, Allemagne, Espagne...) de l'Union Européenne, dont la liberté philosophico-religieuse tout autant que les droits de l'homme représentent deux de leurs valeurs morales les plus inaliénables, toléreront-ils ainsi, par un silence lâchement complice, des comportements censés justifier a priori, au Pakistan comme en Afghanistan ou en Irak, leur propre combat, avec leurs armées occupant le terrain, contre les Talibans et autres terroristes d'Al Qaida ? On n'ose certes l'imaginer, sinon au prix d'un inconcevable déni de nos principes mêmes, si ce n'est de notre esprit en ce qu'il a de plus universellement imprescriptible : ce que notre civilisation éprise du beau nom de « démocratie » qualifie de l'encore plus insigne nom de « tolérance » !

DANIEL SALVATORE SCHIFFER* * Philosophe, auteur de l'essai « Critique de la déraison pure - La faillite intellectuelle des ‘nouveaux philosophes' et de leurs épigones » (Bourin Editeur) et promoteur de la « lettre ouverte aux autorités politico-religieuses de la République islamique d'Iran » en défense de Sakineh (pétition publiée dans les principaux journaux d'Europe et signée par 150.000 personnes, dont les plus grands noms de l'intelligentsia française et 7 prix Nobel).

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a suscité la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Nucléaire et transition climatique : les éléments clés du débat
Le nucléaire peut-il être une énergie de transition climatique ? Alors que les candidats à l’élection présidentielle ont tous un avis tranché sur la question, nous tentons ce soir de dépassionner le débat avec nos deux invités, Cyrille Cormier, ingénieur, spécialiste des politiques énergétiques et climatiques, et Nicolas Goldberg, senior manager énergie chez Colombus Consulting.
par à l’air libre
Journal
Zemmour et CNews condamnés pour injure raciste et provocation à la haine
Lundi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Éric Zemmour, désormais candidat à l’élection présidentielle, à 10 000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs étrangers non accompagnés, qui visaient à « susciter un élan de rejet et de violence » contre l’ensemble des personnes immigrées, d’après le jugement. Le directeur de la publication de CNews écope de 3 000 euros d’amende.
par Camille Polloni
Journal — France
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel

La sélection du Club

Billet de blog
Un tri dans la nuit : nos corps dissidents, entre validisme et Covid-19
Un entretien initialement publié par Corps Dissidents, dans le blog d'Élise Thiébaut, et toujours actuel. Le validisme est une question cruciale pendant le Covid19. Il l’a été dans les réactions – solidaires ou pas – des gens face aux discours selon lesquels seuls les vieux et les handicapés mouraient du Covid-19. Il l’est pour la question du triage : est-ce qu’uniquement les corps productifs méritent d’être sauvés ? 
par Elena Chamorro
Billet de blog
De la nécessité d'une parole antivalidiste
Exclusion politique, culte de la performance, refus de l'autonomie, enfermement, confiscation de la parole... Yohann Lossouarn nous explique pourquoi les luttes antivalidistes sont aujourd'hui plus que nécessaires.
par dièses
Billet de blog
Handicap 2022, libérer les miraculés français
La personne handicapée qui ne peut pas vivre « avec nous », permet la fiction utile d’un monde peuplé de « normaux ». Entre grands sportifs et artistes, une population est priée de demander le droit de circuler, de travailler, d’exister. L’observatoire des politiques du handicap appelle à une métamorphose normative urgente des institutions françaises appuyées par une politiques publique pour tous.
par Capucine Lemaire
Billet de blog
Aujourd'hui les enfants handicapés, et qui demain ?
Comment résister au dégoût qu'inspire la dernière sortie en date de Zemmour concernant les enfants handicapés ? Réaliser exactement où nous en sommes d'un point de basculement collectif.
par Loïc Céry