Danièle Obono
Députée de Paris (gpe France insoumise), bibliothécaire et chercheuse en anthropologie sociale
Abonné·e de Mediapart

5 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 oct. 2018

Danièle Obono
Députée de Paris (gpe France insoumise), bibliothécaire et chercheuse en anthropologie sociale
Abonné·e de Mediapart

Oh Médiapart...

Deux ans de relative indifférence, une bonne heure d'entretien, pour finir "sidérés". Mediapart, désormais sans surprise.

Danièle Obono
Députée de Paris (gpe France insoumise), bibliothécaire et chercheuse en anthropologie sociale
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Près de deux ans. Près de deux ans maintenant que je suis porte-parole nationale de La France insoumise. Avant j'avais été membre de la coordination nationale du Front de gauche. Donc elles et ils me connaissent. La rédaction et les journalistes de Médiapart. Pourtant, je n'avais jamais été jusque là invitée, au cours de ces deux dernières années, à l'une ou l'autre des émissions de Médiapart. Jusqu'à mercredi dernier.

L'invitation datait d'avant l'escalade des attaques judiciaires, politiques et médiatiques dont notre mouvement fait aujourd'hui l'objet de manière encore plus intense qu'à l'habitude. Mais elle faisait suite à une série non moins pernicieuses de mises en cause politiques et médiatiques quant à notre engagement dans les mouvements de solidarité aux personnes migrantes...

J'y ai répondu positivement sans grande hésitation, mais un peu circonspecte tout de même, comme je le suis maintenant toujours envers tous les media. J'ai donc participé, entre deux séances à l'Assemblée, à l'émission "Mediapart Live" qui a consisté, pour la partie où j'intervenais, à une discussion d'une bonne heure avec deux journalistes sur les perquisitions qui venaient d'avoir lieu mais aussi sur le congrès du PCF, la sortie d'E. Maurel du PS, la situation en Europe, le désormais fameux "Manifeste pour l'accueil des migrants", le mouvement La France insoumise...

L'échange, de mon point de vue, s'est plutôt bien passé, avec courtoisie et franchise. J'ai beaucoup parlé, parfois trop, ici sans finir une phrase, là en mangeant mes mots, mais toujours en essayant d'expliquer aussi clairement et politiquement que possible ma lecture des choses, et le sens de mon engagement en tant que députée et en tant que militante.

Mais il semble que tout ce que la rédaction de Médiapart aura retenu de ce "grand entretien" c'est un sentiment de sidération. 

"Par la rédaction de Mediapart

Cette semaine dans Mediapart, nous avons été sidérés comme beaucoup par les perquisitions dans les locaux de la France insoumise et au domicile de Jean-Luc Mélenchon (lire le reportage de Pauline Graulle). Sidérés par les paroles et les actes du héraut insoumis et de ses proches (comme la députée Danielle Obono, invitée exceptionnelle de notre émission et pour qui il ne peut s’agir que d’une « attaque politique »)."

Deux ans de relative indifférence, une bonne heure d'entretien ("invitée exceptionnelle" avec deux l), pour finir "sidérés". Médiapart, désormais sans surprise. 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
La campagne interne de LR achève la radicalisation de la droite
Les 90 000 adhérents revendiqués du parti Les Républicains (LR) doivent désigner, à partir du 3 décembre, leur nouveau président. Les semaines de campagne interne ont montré le rétrécissement idéologique d’un mouvement en lutte pour sa survie.
par Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal — Migrations
Un Syrien menacé d’expulsion, victime d’un engrenage infernal
Mediapart a rencontré un Syrien de 22 ans enfermé en rétention près de Roissy. Alors que les relations diplomatiques sont rompues avec le régime Assad, des contacts ont été pris en vue de son renvoi, d’après nos informations. Son « obligation de quitter le territoire français » a été validée par la justice. 
par Céline Martelet
Journal
Corruption : le géant Airbus accepte de nouveau de payer pour éviter des procès
Affaire Sarkozy-Kadhafi, Kazakhgate : le groupe d’aéronautique échappe à toute poursuite grâce au paiement d’une amende de 15,8 millions d’euros, selon un accord trouvé avec le Parquet national financier. Des associations anticorruption dénoncent les abus de la justice négociée à la française.
par Fabrice Arfi et Yann Philippin
Journal
À Bruxelles, la France protège la finance contre le devoir de vigilance
Dans une note confidentielle, la France supprime toute référence au secteur financier dans la définition de la « chaîne d’activités » couverte par le devoir de vigilance dans la directive européenne en préparation. Bercy dément vouloir exonérer les banques. Le Conseil européen a finalement adopté un texte de compromis. 
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
« Crise de l’École », crise climatique : et si on les mettait en parallèle ?
En scolarisant les enfants de tous les milieux sociaux, l’École s’est « démocratisée ». Mais elle n’a pas changé sa logique élitaire. Dans une large proportion, les enfants d’origine populaire y sont mis « en échec ». En imposant aux pays dominants un standard de vie prédateur et mortifère, le capitalisme a engendré la crise climatique. Quels parallèles entre ces deux crises de la domination ?
par Philippe Champy
Billet de blog
Les inégalités ethno-raciales à l'école (13/15)
Si la classe est le facteur déterminant des inégalités scolaires, des processus ethno-raciaux sont également à l'œuvre. Ce billet présente les principaux mécanismes discriminatoires qui traversent l’école, quand ce n’est pas elle qui les coproduit, afin de mieux comprendre la fragilisation des trajectoires scolaires et sociales des enfants racisés, qu’ils soient français ou immigrés.
par Marcuss
Billet de blog
Le socle commun au collège... Où en est-on ?
A-t-on réussi à créer ce « commun » dans les collèges ? Comment ce socle pourrait-il évoluer ? Pourrait-il être étendu ?
par Guillaume Co
Billet de blog
Expérimenter, oui mais pour quoi faire et pour qui ?
A partir d’un cadre national qui garantit l’unité du système éducatif, il est toujours utile de libérer et d’encourager les initiatives locales si cela favorise la réussite de tous les élèves.
par Delahaye JP