L’aventure du Média prend fin.

Le Média : Les équipes sont au regret de vous annoncer que l’aventure du Média prend fin.

le-media-equipe-01

Communiqué de ce jour par le Média :

Sous le feu d’attaques incessantes, le Média n’a pas su trouver les ressources pour faire face à cette crise. Une dernière réunion s’est tenue dans ses locaux de Montreuil, lors de laquelle les équipes, dos au frigo, ont acté l’impossibilité de sauver le projet.

Depuis plusieurs semaines, on le sait, le Média faisait face à des difficultés importantes. Le récent passage à l’antenne de François Asselineau a du reste provoqué le retrait des fonds fournis au Média par la France Insoumise. Des finances déjà bien entamées par les vacances luxueuses de Gérard Miller aux sports d’hiver, qui avaient provoqué un trou conséquent dans la comptabilité. Le réalisateur Henri Poulain a de son côté choisi de reprendre les caméras prêtées pour le lancement par sa société personnelle. A cela s’est ajouté un détournement d’argent important par un membre de l’équipe digitale, Mathias Enthoven, afin d’imprimer 500.000 autocollants « L’Avenir en commun ».

A quoi bon continuer ce projet, alors que Jean-Luc Mélenchon lui-même n’assiste plus aux conférences de rédaction ?

La directrice de publication, Sophia Chikirou, a annoncé son intention de quitter la France pour poursuivre sa carrière dans la communication politique au Venezuela. « Un pays où l’on peut vraiment faire de l’information », a-t-elle précisé non sans exprimer sa profonde tristesse. Une rupture conventionnelle collective est ouverte pour les salariés du Média grâce aux ordonnances Macron, même si elle ne concerne en réalité que 5 personnes, les autres ayant tous en statut d’autoentrepreneur.

Un dernier espoir subsiste néanmoins pour les équipes dévouées au Média, des discussions étant ouvertes avec Xavier Niel, fondateur de Free et coactionnaire du groupe Le Monde, qui propose de racheter le titre au nom du « pluralisme démocratique ».

Le Média

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.