Coup de gueule, Brunet se lâche sur RMC

Comment vomir avant même de manger ? Facile, il suffit d’écouter Brunet à midi sur RMC. L’inévitable soi-disant journaliste de RMC, Eric Brunet, dont le mépris pour les plus faibles, les déshérités, ceux de tout en bas de la cordée macronnienne, n’a d’égal que son ignorance qu’il étale jour après jour sur cette radio.

RMC la radio des bourgeois riches jamais assez rassasiés et des pauvres aux neurones fatigués.

Brunet reproche aujourd’hui à Pole Emploi de ne pas assez faire la chasse aux chômeurs accusés par lui de frauder en masse. Rien sur le fait que la moitié de ces chômeurs ne sont pas indemnisés par la caisse chômage (plus de 3.5 millions), et bien sûr rien sur la fraude des riches comme la fraude fiscale qui nous coûte entre 50 et 100 milliards par an, soit au moins 10.000 fois plus que celle au chômage. Brunet, cet archétype du bourgeois méprisant, celui qui déjà bien fortuné, ayant eu de la chance dans sa vie, éprouve le besoin d’être méchant et méprisant avec les pauvres. Non content de faire soumission journellement dans son activité professionnelle aux théories esclavagistes du grand capital, il étale ses opinions politiques et économiques comme si c’étaient des vérités révélées. Ce matin Brunet en lançant un "brunetmétrie" ultra méprisant sur les soi-disant chômeurs tricheurs, est à vomir, encore plus que d’habitude.

PS : brunetmétrie : invention destinée à permettre aux plus bas instincts de certains "humains" de se déverser sur les ondes.

 

Edit du 03 01 2018 : Merci à tous ceux qui sont passés et ont recommandé. Bonne année 2019 à toutes et tous.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.