Sabotage du mois sans alcool par le gouvernement de Macron. C à dire.

L’alcool est responsable de 41.000 morts par an en France, par des maladies cardio-vasculaires et par des cancers (chiffres de mai 2017). Environ 10 millions d’adultes boivent trop (augmentation des risques de maladies mortelles).

-

Eric Clapton Baloise Session Basel, Switzerland © alastor2262

Le mois sans alcool qui était prévu en janvier 2020 aurait permis à chaque Français qui le voulait bien d’étalonner sa consommation personnelle et son degré de dépendance. On comprend pourquoi le gouvernement a saboté cette initiative. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn a cédé devant Didier Guillaume (Agriculture) et Macron, pour qui le vin ne serait pas de l’alcool.

Réécoutons le C à dire de ce soir présenté par l’excellente Mélanie Taravant qui recevait le Docteur Amine Benyamina, psychiatre et président de la Fédération Française d'Addictologie.

https://www.france.tv/france-5/c-a-dire/c-a-dire-saison-13/1113351-c-a-dire.html

Un bon article aussi :

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-alcool-fait-41000-morts-an-france-45002/

Pour mieux comprendre : Différence entre dépendance et addiction.

https://pro.addictohug.ch/distinction-entre-addiction-dependance/

Extrait :

Dépendance :

Tolérance adaptation des organismes effet du produit à effet à diminuer le sujet doit augmenter les doses pour avoir les mêmes effets. Symptômes de sevrage à l’arrêt de la consommation

Addiction :

A distinguer de la dépendance. Trouble du comportement, résultat d’un disfonctionnement comportemental, comportement automatisé sans besoin de décision consciente. Implication probable de la dopamine. Investissement accru et émotionnel non raisonné et non raisonnable dans un comportement, au détriment d’autres comportements alternatifs raisonnables.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.