Le mensonge du zéro émission de CO2 du nucléaire

Les nucléocrates ont pris l'habitude de défendre leurs poubelles nucléaires en prétendant qu'elle n'émettent pas de CO2. C'est une contre vérité faite pour attraper les gogos.

Le mensonge du zéro émission de CO2 du nucléaire :

https://www.terraeco.net/Oui-le-nucleaire-emet-bien-du-CO2,16535.html

Extrait :

 … pour mesurer de manière rigoureuse l’impact de n’importe quelle installation, il faut considérer le cycle de vie dans son ensemble : extraction des matières premières, construction de la centrale, gestion des déchets produits… C’est là que le CO2 est émis. Bien entendu, l’impact environnemental d’une centrale ne doit pas être réduit aux seules émissions de gaz à effet de serre (mesurées en tonnes d’équivalent carbone). Ses répercussions sur l’environnement sont bien plus larges. Mais la question du CO2 est déjà tellement complexe qu’elle requiert une analyse à part.

…/…

On estime que pour construire un réacteur nucléaire type à eau pressurisée (PWR) et de 1 000 MW de puissance, il faut quelque 170 000 tonnes de béton, quelque 32 000 tonnes d’acier, 1 363 tonnes de cuivre et 205 464 tonnes d’autres matériaux dont quelques-uns requièrent beaucoup d’énergie. Il s’agit d’installations très robustes et complexes. Cependant, d’après les valeurs moyennes des 19 études sélectionnées par Sovacool, cette phase de construction serait la moins émettrice en CO2 de toute la vie du réacteur. Les étapes les plus émettrices seraient la fabrication du combustible nucléaire, puis le démantèlement de la centrale suivi de la gestion des déchets radioactifs calculée pour une période de 100 ans jusqu’à leur enfouissement, qui est supposé durer beaucoup plus longtemps.

En réalité la filière nucléaire émet entre 30 et 66 g par kWh soit de 3 à 10 fois plus que le renouvelable.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.