danivance
Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. Etienne de la Boétie
Abonné·e de Mediapart

262 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 nov. 2016

danivance
Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. Etienne de la Boétie
Abonné·e de Mediapart

La Suisse pendant la guerre.

Ce que j'ai retenu du documentaire de la 5 du 13 11 2016. "La Suisse coffre-fort d'Hitler" Réalisateur : Olivier Lamour. Auteur : Xavier Harel.

danivance
Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. Etienne de la Boétie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Par quel subterfuge la IIIe Reich a-t-il pu financer sa machine de guerre, en action dès l'accession d'Hitler au pouvoir ? Lorsque ses armées envahissent la Pologne, ses caisses sont vides. Débute alors une vaste razzia dans les pays conquis. Les nazis pillent l'or, les œuvres d'art, des banques, des particuliers.

345 tonnes d'or (équivalent de  84 milliards d'euros d'aujourd'hui) sont échangées par la Deutsche Bank contre des francs suisses avec la BNS (Banque Nationale Suisse) pendant la durée de la guerre. Il y avait même un petit pourcentage de cet or qui provenait de l'or des dents des juifs morts en camp de concentration.

Ces francs suisses servaient entre autres aux achats de métaux rares comme le tungstène pour les blindages, payés en francs suisses au Portugal par exemple, qui n'acceptait pas l'or volé par les Allemands. Le Portugal convertissait ensuite ces francs suisses en or auprès de la BNS.

En août 1943 les membres de la banque centrale suisse finissent par se poser des questions sur l'acceptation d'or réquisitionné par l'Allemagne nazie. Puisqu'ils sont neutres et qu'ils acceptent de l'or allié, ils acceptent l'or allemand.

 Il faut attendre le 8 mars 1945 pour que les Suisses signent un accord avec les alliés pour ne plus accepter de l'or allemand, mais ils continuent à livrer de l'or quand même aux allemands au moins une fois.

La Suisse fut très utile à l'Allemagne nazie.

La Deutsche Bank fut condamnée à une amende de 250 millions de francs or pour solde de tout compte, ce qui est une petite amende et empêchera d'autres pays qui ne l'avait pas fait comme la Hollande, de réclamer leur du.

On peut rajouter le scandale des comptes en déshérence dans les banques suisses, de tous les juifs morts dans les camps pour lesquels les banquiers demandent des actes de décès impossibles à fournir pour rembourser les héritiers. Et que sont devenus les comptes suisses des nazis ?

Malgré l'interdiction de la destruction des archives de banques des années de guerre, les banques (UBS, Union des Banques Suisses) le font quand même. (Affaire du lanceur d'alerte suisse  Cristoph Meili).

https://fr.wikipedia.org/wiki/Christoph_Meili

http://www.letudiant.fr/boite-a-docs/document/seconde-guerre-mondiale-la-suisse-pendant-la-seconde-guerre-mondaile-1840.html

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Le youtubeur Léo Grasset visé par une enquête pour viol
Selon nos informations, une étudiante a déposé plainte à Paris. Elle accuse de « viol » le célèbre vulgarisateur scientifique et youtubeur, déjà visé par une enquête préliminaire pour « harcèlement sexuel ». De nouveaux témoignages font état de « problèmes de respect du consentement », mais également d’« emprise ».
par Sophie Boutboul et Lénaïg Bredoux
Journal — Asie et Océanie
Xi Jinping, le pompier pyromane
L’atelier du monde est au bout du rouleau et dans toute la Chine, des protestations réclament la fin des mesures draconiennes de contrôle social décidées au nom de la lutte contre le Covid. Le numéro un chinois est pris au piège de sa politique autoritaire.
par François Bougon
Journal — Transparence et probité
Le n°2 de l’Élysée, Alexis Kohler, s’enferre dans le déni face aux juges
Mis en examen pour « prise illégale d’intérêts » en septembre, le secrétaire général de l’Élysée se voit reprocher « sa participation » comme haut fonctionnaire, entre 2009 et 2016, à des décisions touchant le groupe MSC, lié à sa famille. Lors de son interrogatoire, il s’est dit « choqué » que « son intégrité » soit mise en cause.
par Martine Orange
Journal
Soupçons de fraude fiscale : la justice saisie du cas de l’ex-ministre Caroline Cayeux
La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a fait savoir mardi qu’elle avait signalé au parquet de Paris le cas de Caroline Cayeux, ministre démissionnaire du gouvernement, soupçonnée d’évaluation mensongère de son patrimoine et de fraude fiscale.
par Ilyes Ramdani

La sélection du Club

Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Témoignage d'une amie Iranienne sur la révolution en Iran
Témoignage brut d'une amie Iranienne avec qui j'étais lorsque la révolution a débuté en Iran. Ses mots ont été prononcés 4 jours après l'assassinat de Masha Amini, jeune femme Kurde de 22 ans tuée par la police des moeurs car elle ne portait pas bien son hijab.
par maelissma
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost