danivance
Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. Etienne de la Boétie
Abonné·e de Mediapart

254 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 nov. 2021

EPR Flamanville : Déjà en 2005 … France Info et Natura-Sciences 2017

Les lobbys nucléaires emmenés par notre Macron national se sont lancés dans une campagne nationale et même européenne de propagande tentant de faire avaler aux peuples de l’UE que le nucléaire est écologique et d’une sureté à toute épreuve. Alors petit rappel sur l’aventure de la cuve de notre EPR pour montrer que faire confiance à tout ces nucléocrates est une prise de risque énorme.

danivance
Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. Etienne de la Boétie
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Extrait de l’article de France Info (03 2017) :

EDF, puis Areva, avaient été alertés avant la fabrication de la cuve de l’EPR de Flamanville (Manche) que l'usine Creusot Forge connaissait de sérieux problèmes de qualité. Les deux industriels semblent avoir ignoré les avertissements de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et installé la cuve dans le bâtiment réacteur en 2014, en dépit de ces mises en garde. Cet élément-clé de l’EPR attend toujours d’être validé par le gendarme du nucléaire en raison d’une teneur en carbone trop importante. Franceinfo a eu accès aux documents qui attestaient des risques de défaut dès 2005.

La cuve de l'EPR n’est pas conforme à la réglementation

Le couvercle et le fond de la cuve du réacteur de l’EPR de Flamanville ont été fabriqués par Creusot Forge, en Bourgogne, entre septembre 2006 et décembre 2007. Dès le mois d’août 2006, l’ASN s’inquiète et demande par courrier à Areva de démontrer que l’acier de ces deux pièces est bien homogène. Pendant sept ans, les échanges de courrier se succèdent, le fabricant et l’ASN s’opposent sur des considérations techniques, mais aucune analyse n’est pratiquée. Le 24 janvier 2014, la cuve, qui est arrivée sur le chantier de Flamanville, est posée dans le bâtiment réacteur. Neuf mois plus tard, le verdict tombe. Areva a enfin fait des tests. Ils sont négatifs : le fond et le couvercle présentent des anomalies. Dans le jargon des sidérurgistes, on les appelle des "ségrégations carbone". "L'acier de la cuve doit normalement contenir 0,2% de carbone, explique Yves Marignac, expert du secteur nucléaire. Là, c'est une concentration de plutôt 0,3%, ça suffit pour modifier les propriétés mécaniques de l'acier et, en particulier, pour influencer la température à laquelle il devient moins souple et plus cassant", ajoute-t-il. C'est ennuyeux, lorsque l'on sait que le scénario de rupture de la cuve n'existe pas dans le nucléaire. Il n'y a pas de plan B en cas d'accident de ce type.

Extrait de l’article de Natura-Sciences:

Dès 2005, l’Autorité de Sûreté du Nucléaire française (ASN) avait alerté EDF, puis Areva, que l’usine Creusot Forge connaissait de sérieux problèmes de qualité. C’était avant la fabrication de la cuve de l’EPR. Mais les deux industriels ont fait la sourde oreille. La cuve a été forgée entre septembre 2006 et décembre 2007. Dès le mois d’août 2006, l’ASN s’inquiète et demande par courrier à Areva de démontrer que l’acier de ces deux pièces est bien homogène. « Pendant sept ans, les échanges de courrier se succèdent, le fabricant et l’ASN s’opposent sur des considérations techniques, mais aucune analyse n’est pratiquée », révèle Franceinfo. La cuve est installée dans le bâtiment réacteur de l’EPR de Flamanville en 2014. Ce n’est qu’au milieu de cette année  qu’Areva lance des tests et découvre les anomalies.

Je laisse aux lecteurs curieux le soin de creuser si et comment EDF et Orano (Areva) ont résolu les graves défauts de la cuve de notre EPR. D’après ce que je me rappelle avoir lu ce n’est pas folichon, mais dès que j’ai un moment je m’y attelle de nouveau.  Donc à suivre.

Mais on peut constater que des spécialistes se présentant comme le plus haut niveau technique mondial de la fabrication, de la construction et de l’exploitation des réacteurs nucléaires ont des méthodes curieuses concernant le contrôle et la sécurité. Ils en ont même vendus à l’étranger et EDF commence à prospecter la Pologne.

https://www.la-croix.com/Economie/EDF-veut-vendre-quatre-six-EPR-Pologne-2021-10-14-1201180571

Nos clients Chinois ont fabriqué eux même leurs cuves, mais les autres ? (Finlande, Royaume Uni) …  

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Redon : un mutilé, les fautes du ministère de l’intérieur et la justice qui enterre
Le 19 juin 2021, en Bretagne, lors d’une opération menée pour interdire une rave party, Alban, 22 ans, a eu la main arrachée par une grenade tirée par les gendarmes. Le 11 mars 2022, le parquet de Rennes a classé sans suite. Pourtant, l’enquête démontre non seulement la disproportion de la force mais les responsabilités de la préfecture et du ministère de l’intérieur. Mediapart a pu consulter des SMS et des appels aux pompiers, accablants, enterrés par le procureur de la République.
par Pascale Pascariello
Journal
La majorité se montre embarrassée
Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était « pas au courant ».
par Marine Turchi
Journal
La haute-commissaire de l’ONU pour les droits humains en Chine pour une visite à hauts risques
Michelle Bachelet entame lundi 23 mai une mission officielle de six jours en Chine. Elle se rendra au Xinjiang, où Pékin est accusé de mener une politique de répression impitoyable envers les populations musulmanes. Les organisations de défense des droits humains s’inquiètent d’un déplacement trop encadré et de l’éventuelle instrumentalisation. 
par François Bougon
Journal — Europe
À Kharkiv, des habitants se sont réfugiés dans le métro et vivent sous terre
Dans le métro ou sous les bombardements, depuis trois mois, la deuxième ville d’Ukraine vit au rythme de la guerre et pense déjà à la reconstruction.
par Clara Marchaud

La sélection du Club

Billet de blog
Racisme systémique
Parler de « racisme systémique » c’est reconnaître que le racisme n’est pas uniquement le fait d’actes individuels, pris isolément. Non seulement le racisme n’est pas un fait exceptionnel mais quotidien, ordinaire : systématique, donc. Une définition proposée par Nadia Yala Kisukidi.
par Abécédaire des savoirs critiques
Billet de blog
Pap Ndiaye : la nouvelle histoire des migrations
En décembre dernier, en direct de Pessac, Pap Ndiaye a évoqué de façon magistrale la nouvelle histoire des migrations, estimant que la France n’est pas un bloc, mais faite de « variations ». On se grandit en les prenant en compte, disait-il, contrairement au projet des « marchands de haine ».
par YVES FAUCOUP
Billet de blog
La condition raciale made in USA
William Edward Burghardt Du Bois, alias WEB Du Bois, demeure soixante ans après sa mort l’une des figures afro-américaines majeures du combat pour l’émancipation. Magali Bessone et Matthieu Renault nous le font mieux connaître avec leur livre « WEB du Bois. Double conscience et condition raciale » aux Editions Amsterdam.
par Christophe PATILLON
Billet de blog
L'extrême droite déchaînée contre Pap Ndiaye
Le violence des propos Pap Ndiaye, homme noir, annonce une campagne de criminalisation dangereuse, alors que les groupes et militants armés d'extrême droite multiplient les menaces et les crimes.
par albert herszkowicz