Le pape François compare la pédophilie des prêtres criminels, aux sacrifices humains

Je trouve assez honteux d’oser comparer les sacrifices humains de cultures païennes, d’un passé très éloigné, et aujourd’hui disparues, à la pédophilie déjà vieille mais toujours d’actualité des prêtres.

Voilà ce qu’on peut lire dans Afrikmag.com sous la plume de Gaëlle Kamdem.

Extrait : « Cela me rappelle la pratique religieuse cruelle, autrefois répandue dans certaines cultures, qui consistait à offrir des êtres humains, spécialement des enfants, en sacrifice dans les rites païens », a-t-il déclaré. « L’inhumanité du phénomène au niveau mondial devient encore plus grave et plus scandaleuse dans l’Église, parce qu’elle contraste avec son autorité morale et sa crédibilité éthique. La personne consacrée, choisie par Dieu pour guider les âmes vers le salut, se laisse asservir par sa propre fragilité humaine, ou par sa propre maladie, devenant ainsi un instrument de Satan. Dans les abus, nous voyons la main du mal qui n’épargne même pas l’innocence des enfants », a-t-il ajouté.

https://www.afrikmag.com/le-pape-francois-compare-les-agressions-sexuelles-denfants-aux-sacrifices-humains/

BY GAELLE KAMDEM ON 25 FÉVRIER 2019

Je trouve assez honteux d’oser comparer les sacrifices humains de cultures païennes, d’un passé très éloigné, et aujourd’hui disparues, à la pédophilie déjà vieille mais toujours d’actualité des prêtres.

La pédophilie est une perversion volontaire par des prédateurs sexuels imposant leur sexualité à des mineurs et ne peut être comparée à des comportements vieux de centaines d’années dus à l’ignorance et au peu d’importance qu’à cette époque on donnait à la vie. Un pédophile du 20 ou 21em siècle ne peut pas arguer de son ignorance, surtout s’il a bénéficié de l’enseignement du séminaire comme tous les prêtres.

S’il fallait faire des comparaisons je dirais plutôt que la torture qu’un prêtre inflige volontairement à un enfant en le violant est comparable aux tortures que les représentants de l’Eglise infligeaient aux gueux et gueuses (question, bûcher) qui cherchaient à se libérer de l’oppression et de l’obscurantisme des soi-disant vérités révélées.

Voilà la comparaison qu’aurait pu oser le Pape, mais il a préféré détourner l’attention sur le comportement des méchants païens du premier millénaire (mayas, incas,…) qui osaient adorer Illapa ou Inti, ou des païens d’aujourd’hui comme moi qui veulent imposer la supériorité des lois humaines sur celles de son Dieu.

C’est si difficile d’avouer que l’Eglise et tous les Papes ont tellement caché leurs crimes sur les enfants que cela revenait à les encourager, les coupables sachant qu’ils ne risquaient rien.

Quant à l’explication, souvent avancée par certains croyants, du célibat forcé pour tenter d’excuser les prêtres criminels, c’est bidon. La pédophile est un crime souvent commis par des hommes mariés ou en couple, souvent un proche ou un membre de la famille, parfois même par des femmes, il n’y a donc pas de lien direct de causalité entre la pédophilie et le célibat.   

 

https://fr.wikihow.com/identifier-un-p%C3%A9dophile

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.