Dîtes moi qui sont vos ennemis, je vous dirais qui vous êtes, Greta Thunberg.

Et bien Greta Thunberg, vous êtes une belle et bonne personne. La preuve, vous venez de vous faire attaquer par un des hommes les plus riches de la planète, Monsieur le Président de LVMH, Bernard Arnault lui-même en personne.

 © FidelityNews / Francesco Menna © FidelityNews / Francesco Menna

Il estime qu’il ne faut pas “ céder au catastrophisme de Greta Thunberg ”. Il prône des actions concrètes en faveur de l’environnement et de la biodiversité. Au discours de Greta Thunberg, il préfère le pragmatisme des élèves de Polytechnique …

« C’est une jeune fille dynamique, qui va dans le sens de ce que l’on peut observer chez les jeunes, c’est-à-dire une très grande sensibilité sur l’environnement et le devenir de la planète qui est très certainement sincère mais qui se livre à un catastrophisme absolu sur l’évolution du monde qui ne mène à rien » a-t-il répondu à Godfrey Deeny du site Fashion Network.

Un tel discours mensonger, rétrograde, d’un milliardaire patron dans le luxe et dont les clients ne sont sûrement pas dans les 9 millions de pauvres et les 6 millions de chômeurs français, n’est pas très étonnant. Tout son pognon est issu de l’exploitation sans limite des ressources de notre planète.

Et pourtant s’il y a bien quelque chose qui ne mène à rien ce sont les politiques économiques sociales et militaires de tous les gouvernements de tous les pays qui ont choisi et imposé le capitalisme et le grand marché comme système universel.

On se retrouve avec des milliards de pauvres et d’affamés et des centaines de guerres militaires ou économiques (sanctions, concurrence libre et non faussée) toutes déclarées ou manipulées par les grandes puissances, dont la France. Et tout cela dans une destruction sauvage des humains, de leurs ressources de vie, des équilibres écologiques de la planète, de tous les organismes vivants, faune et flore. Et ce serait Greta qui ne serait pas assez pragmatique !

Bon, ne voulant pas me retrouver au tribunal, je ne dirais pas ce que je pense de ce preux chevalier de la finance qu’est Arnault. Pour en avoir une idée, jetez un œil avant de tirer la chasse.

https://www.valeursactuelles.com/economie/bernard-arnault-il-ne-faut-pas-ceder-au-catastrophisme-de-greta-thunberg-111171

 

Message perso pour Greta :

Madame, je suis désolé de ce qui arrive, les deux générations qui vous ont précédé, dont la mienne, sont complètement responsables de la situation dans laquelle vous vous trouvez aujourd’hui. A 16 ans vous voilà partie en guerre contre le capitalisme, la croissance sans limite ni contrôle, et tous les abus criminels que cela provoque, tout cela pour tenter de mobiliser dans le sauvetage de notre planète.

 Autant dire que votre jeunesse va être écourtée, finie l’insouciance qui devrait être la votre. Car vous voilà face aux pires engeances que la planète porte, les 5% qui possèdent déjà 50% des richesses et qui n’en sont pas encore assez satisfait. Ce sont des gars dangereux, des criminels endurcis et insensibles prêts à tout. Ils fomentent guerres et famines ici ou là, sans sourciller, en jouant sur les marchés boursiers des ressources alimentaires de base, pour pouvoir se payer un nouveau yacht ou une île privée.

PS : Greta, ne faites pas attention aux paroles à votre égard, du clown salopard qui nous tient lieu de Président.  Ce gars est au pouvoir depuis plus de 7 ans. A part de grand discours et d’autoriser encore plus de destructions de forêts en Guyane, qu’a-t-il fait ? Aucun démantèlement de réacteurs nucléaires, aucune action vers une vraie transition écologique, juste le démantèlement et la vente de nos fleurons économiques en matières de transports (SNCF, Alstom, Autoroutes, Aéroports, etc.) ou d’énergie (barrages, bientôt EDF) comme si le privé allait mieux manager ces entreprises et mieux servir les intérêts des Français et de la planète, ces fleurons qui pourraient servir à une vraie transition.

Ça va être notre boulot de virer ce malappris et accessoirement de le traîner devant un tribunal pour les morts, les centaines de blessés, les dizaines d’estropiés à vie, dont il est responsable.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.