Emmanuel Macron nous écrit une lettre que vous lirez peut être

Le président Macron est un objecteur de conscience collective par son attitude contre le mouvement social des gilets jaunes. Les violences policières inouïes de son régime en guerre contre son peuple rendent illisible sa lettre mode d’emploi du Grand débat national. Il l'impose comme une offense martiale aux doléances exprimées par l’armée des nouveaux déserteurs. Leur chant pacifiste.

Emmanuel Macron nous écrit une lettre © Danyel Gill Emmanuel Macron nous écrit une lettre © Danyel Gill

Monsieur le président

Nous écrit une lettre

Que vous lirez peut-être

Si vous avez le temps.


Je viens de recevoir

L’annonce de cette lettre

aux illettrés peut-être

Avant le quinze au soir.

 

Monsieur le président

Je ne veux pas la lire !

Ecrire n’est pas souffrir

Le sort des pauvres gens.

 

C'est pas pour vous fâcher,

Il faut que je vous dise,

Ma décision est prise,

Je vais vous déserter.

               ***

Monsieur le Président

Je ne suis pas sur terre

Pour vivre votre enfer

D'humilier nos enfants. ( 1, 2 )


Et depuis Président,

J’ai vu blesser mes frères

De violences policières ( 1, 2, 3 )

J’ai vu couler le sang. ( 1, 2, 3 )

 

Votre révolution ( 12 )

Je ne veux plus la faire

Ou alors à l’envers

Et à nos conditions.

 

Demain de bon matin

Je fermerai la porte

De votre présidence morte, ( 1, 2, 3, 4, 5 )

J’irai sur les chemins.

              ***

Je chanterai nos vies

Sur les ronds points de France, (1, 2 )

De Bretagne en Provence

Et je dirai aux gens:

 

«Refusez de la lire !

Refusez sa violence !

Sont une résistance,

Refusez son délire !»

 

S'il faut donner de l’argent,

Allez demander aux vôtres, ( 1, 2, 3, 4, 5 )

Vous êtes bon apôtre

Monsieur le président.

 

Si vous me poursuivez

Prévenez vos gendarmes

Je n’ai toujours pas d’armes

Et qu’ils pourront tirer.

 

Et qu’ils pourront nous tuer !

Tous nous tuer; vous sauver seul !

 

( A lire ou à chanter sur l'air du "Déserteur" de Boris Vian, ici

Contact ici : Danyel Gill

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.