Danyel Gill

Petite politologie de l'humain de la part inconnue des Illustres

Sa biographie
Petite politologie de l'humain de la part inconnue des Illustres
Son blog
44 abonnés Danyel Gill
Voir tous
  • Emmanuel Macron – Je nommerai néant l’éclair qui t’a porté

    Par
    Et sans avoir bouger le cul de ta chaise sur tes idées claires, tu es devenu hier soir communautariste et séparatiste ! Le curseur de ta radicalité supposée, c'est ceux qui te nomment qui l'ont en main.
  • Didier Lallement - Le simplet de la Préfecture

    Par
    Didier Lallement Didier Lallement
    Lallement sophiste: « Ceux qui sont aujourd’hui hospitalisés, dans les réanimations, ce sont ceux qui au début du confinement ne l’ont pas respecté, c’est très simple. » Mourir dans la journée, dans l'insulte et le mépris d'un préfet incendiaire, d'un mauvais procureur de conscience dont la dernière urgence est de faire passer les victimes pour des coupables exemplaires.
  • Emmanuel Macron – Le fossoyeur de la Providence

    Par
    Macron bas les masques Macron bas les masques
    Dans notre grand malheur, votre grande opportunité : la "loi d'urgence sanitaire" de ce dimanche 22 mars 2020 revient sur certains acquis sociaux : sans moratoire ! Bientôt, le nombre de morts quotidien sera l’étalon de cette indécence. Votre présidence est l’antithèse de l’Etat Providence.
  • François Fillon - Le déshonneur s’habille de vertu

    Par
    François et Pénélope Fillon François et Pénélope Fillon
    Le cas Fillon est celui qui relève de la plus haute tension entre incarnation politique de vertu d’un homme public et la réalité immorale par cupidité et avarice de l'homme privé. Il déclare venir défendre son honneur. Mais si la vertu est un attribut individuel, l’honneur est un attribut collectif. Quand le déshonneur s’habille de vertu…
  • Selon l’IGPN, l’IGPN n’existe pas

    Par
    La musique n’existe pas, mais un bruit de noyade en fête selon l’IGPN. La Loire comme les fleuves n’existent pas car l’eau s’est évaporée selon l’IGPN. Les violences policières n’existent pas car la violence c'est du vent selon l’IGPN. La Police ne tue pas car la mort n’existe pas selon l’IGPN.