Danyel Gill
Petite politologie de l'humain de la part inconnue des Illustres
Abonné·e de Mediapart

61 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 janv. 2019

Danyel Gill
Petite politologie de l'humain de la part inconnue des Illustres
Abonné·e de Mediapart

Christian Estrosi – Hard sexiste

Christan Estrosi est un frotteur politique opportun dont le libertinage avec l’extrême droite est la signature. Alors, au plus près de l'actualité, quand l’argument manque de vigueur, il expose ses désirs comme une pensée magique pertinente. De l'expression obscène d’un sexisme hard et de sa double frustration.

Danyel Gill
Petite politologie de l'humain de la part inconnue des Illustres
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Christian Estrosi à Sud Radio

Christan Estrosi est un frotteur politique opportun dont le libertinage avec l’extrême droite est la signature. Alors, au plus près de l'actualité, quand l’argument manque de vigueur, il expose ses désirs comme une pensée magique pertinente.

Estrosi lubrique, descend sous la ceinture et exprime son fantasme sexuel : celui de voir Marlène Shiappa dans un film porno.

Parce qu’Estrosi le misogyne, n’envisage pas qu’une femme ministre accède au pouvoir pour son talent mais par stéréotype il réduit sa réussite à un potentiel de « salope ».

Estrosi le machiste, aimerait donc soumettre cette « salope » à ses fantasmes discriminants, comme une humiliation publique et comme l’expression de sa domination de genre dans son milieu.

Estrosi le libidineux gluant, une petite phrase douche comprise dans son univers bling bling, a l’opportunité de la coincer avec virilité.

Estrosi gros dégueulasse : « J’ai enfin trouvé un moyen de la baiser ! »

Estrosi masculiniste vicieux : «Si le journal du hard existait encore, peut-être que Mme Schiappa irait !» ( voir ici )

Aurait-il eu la même saillie pornographe à propos de son collègue ministre David Douillet ? Le genre et le rapport de force physique ne contraint-il pas à mettre en sourdine les pensées interlopes des machos en politique ? ( Le Machoscope, ici )

C’est donc bien parce qu’il s’agit d’une femme que Monsieur Estrosi peut culturellement se permettre de s’exprimer ainsi dans son esprit pervers. En toute discrimination et sur une base sexuelle.

On a les ardeurs qu'on peut quand on fut ministre et qu’on ne l'est plus. Il voit dans cette femme aux responsabilités l'objet de son pouvoir passé, de sa puissance préemptée dans l’imposture par le « sexe faible » de son registre.

La formule est violente, outrageante. C'est l'expression obscène d’un sexisme hard et de sa double frustration cornélienne : de ne pouvoir atteindre l’objet de son désir autant que de ne plus jamais être ce qu’elle est aujourd'hui.

« On m'a vu ce que vous estes

Vous serez ce que je suis »

Et Marlène Shiappa de conclure en chanson avec Brassens :

« Mon vieil Estrosi, j'ai 36 ans

Et je t’emmerde en attendant ! »

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Justice
« Après Perdriau maître chanteur, voici Perdriau maître censeur »
Un nouveau conseil municipal sous tension s’est tenu lundi à Saint-Étienne, dix jours après la censure préalable d’un article de Mediapart. Les appels à la démission du maire se sont multipliés, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’hôtel de ville. Inflexible, Gaël Perdriau a déclaré qu’il ne démissionnera pas, même s’il est mis en examen. 
par Mathieu Martinière (We Report)
Journal
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Journal — Services publics
« RER régionaux » : une annonce qui masque la débâcle des transports publics
En lançant soudainement l’idée de créer des réseaux de trains express dans dix métropoles françaises, Emmanuel Macron espère détourner l’attention du délabrement déjà bien avancé de la SNCF et de la RATP, et du sous-investissement chronique de l’État.
par Dan Israel et Khedidja Zerouali
Journal — Fiscalité
Le budget de la ville de Paris est-il vraiment une escroquerie ?
Le ministre des comptes publics Gabriel Attal estime que la gestion budgétaire de la mairie de Paris s’apparente à une pyramide de Ponzi. Une vision caricaturale, qui plus est venant d’un gouvernement qui creuse le déficit de l’État à coups de baisses d’impôts.  
par Mathias Thépot

La sélection du Club

Billet de blog
Révolution kurde en Iran ? Genèse d’un mouvement révolutionnaire
Retour sur la révolte en Iran et surtout au Rojhelat (Kurdistan de l’Est, Ouest de l’Iran) qui a initié le mouvement et qui est réprimé violemment par le régime iranien dernièrement (plus de 40 morts en quelques jours). Pourquoi ? Voici les faits.
par Front de Libération Décolonial
Billet de blog
Dieu Arc-en-Ciel
« Au nom du Dieu Arc-en-ciel ». C'est ainsi que Kian Pirfalak (10 ans) commençait sa vidéo devenue virale depuis sa mort, où il montrait son invention. Tué à Izeh par les forces du régime le 16 Novembre. Sa mère a dû faire du porte-à-porte pour rassembler assez de glaçons et conserver ainsi la dépouille de son fils à la maison pour ne pas que son corps soit volé par les forces de l’ordre à la morgue.
par moineau persan
Billet de blog
Lettre d'Iraniens aux Européens : « la solidarité doit s'accompagner de gestes concrets »
« Mesdames et messieurs, ne laissez pas échouer un soulèvement d’une telle hardiesse, légitimité et ampleur. Nous vous demandons de ne pas laisser seul, en ces temps difficiles, un peuple cultivé et épris de paix. » Dans une lettre aux dirigeants européens, un collectif d'universitaires, artistes et journalistes iraniens demandent que la solidarité de l'Europe « s'accompagne de gestes concrets, faute de quoi la République islamique risque de durcir encore plus la répression ».
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Voix d'Iran : la question du mariage forcé (et du viol) en prison
Ce texte est une réponse à la question que j'ai relayée à plusieurs de mes proches, concernant les rumeurs de mariages forcés (suivis de viols) des jeunes filles condamnées à mort.
par sirine.alkonost