Dashiell Donello
Je suis un homme libre !
Abonné·e de Mediapart

272 Billets

1 Éditions

Billet de blog 8 mai 2015

Dashiell Donello
Je suis un homme libre !
Abonné·e de Mediapart

Patrice Chéreau, Figurer le réel d’Anne Françoise Benhamou

Lecture/Théâtre. «Patrice Chéreau, figurer le réel» de Anne-Françoise Benhamou

Dashiell Donello
Je suis un homme libre !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Lecture/Théâtre. «Patrice Chéreau, figurer le réel» de Anne-Françoise Benhamou

Si Patrice Chéreau voulait avant tout figurer le réel et raconter des histoires, c’était à la condition qu’elles soient, à la sauce Platon, par le manque* dans un absolu présent. Sa création était désir de théâtre : La Dispute, Dans la solitude des champs de coton, entre autres. De cinéma : L’Homme blessé, Ceux qui m’aiment prendront le train etc., et même d’opéra Ring, de Wagner.

C’est toujours dans les lignes d’ombre que Chéreau cherchait  la lumière de l’art    théâtral. En une phrase, il dévoilait le sens caché de ce qui se révélait par le conflit :

« Je crois à ce qui est conflictuel et contradictoire, à ce qui éveille l'imagination et empêcherait aussi de jouir d'une image » disait-il. 

Mais doit-on jouir d’une image ? Cette croyance n’a pas toujours été sienne. Chéreau prendra de la distance avec la théâtralité brechtienne  pour mieux trouver le secret de ce qui se cache en lui-même, connaître sa façon d’être au monde pour s’y heurter par l’imaginaire et figurer réel. Chéreau de fait tournera le dos au passé et avancera résolument dans le présent, ingrédient premier du théâtre. Cette voie le guidera dans l’acte toujours recommencé, loin des artifices théâtraux. Peu à peu son théâtre ira vers un art de l’allégorie :

Je pense de plus en plus à définir pour mon usage une catégorie esthétique qui serait l’allégorie, au sens où l’entendaient certains peintres du XVIè siècle où certains auteurs ( Lope de Vega, quand il met en scène l’hérésie et l’Espagne). 

Ce qui fera dire à certains détracteurs de son temps, que Chéreau « ne montre pas l’Histoire, mais Chéreau lui-même regardant l’Histoire ». Pourtant l’enjeu de l’homme de théâtre était bien la question de la place des images dans la représentation. Je peux témoigner, in fine, que son théâtre s'est consumé au présent sans jamais s’éteindre dans la mémoire du spectateur que je fus.

Ce livre est un essai sur l’homme de théâtre qu’a été Patrice Chéreau (1944-2013). De ses débuts dans les années 1960, jusqu’à ses dernières créations. Anne-Françoise Benhamou analyse comment Chéreau  a vécu son désir d’art, avec précision et limpidité. 

 Anne-Françoise Benhamou est dramaturge et professeure en études théâtrales à l’École normale supérieure.

*On ne désire que ce dont on manque

Patrice Chéreau-Figurer le réel

D’Anne-Françoise Benhamou 

Solitaires Intempestifs (Editions)

1 rue Gay Lussac

25000 Besançon

France

T +33 (0)3 81 81 00 22

F +33 (0)3 81 83 32 15

Contacter l'éditeur

http://www.solitairesintempestifs.com

ISBN : 978-2-84681-446-1

Date de parution : 14-04-2015

Nombre de pages : 192 pages

Collection : Du Désavantage du vent

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica