« Le problème avec le rose » d’Érika Tremblay-Roy, genre ou pas genre ?

Et si la définition genrée, bleue ou bien rose de l’enfance, était problématique ? Y aurait-il des conséquences désastreuses, quand la vérité se ferait jour, que des garçons seraient des filles et vice-versa ?

©Candice Rogers ©Candice Rogers
Genre ou pas genre ?

Et si nous n’étions pas ce que nous sommes, ce que nous croyons être ? Et s’il n’était pas une fois, le rose serait-il toujours pour les filles ? Et si l’intime se détruisait par l’intime ? Et si la définition genrée, bleue ou bien rose de l’enfance, était problématique ? Y aurait-il des conséquences désastreuses, quand la vérité se ferait jour, que des garçons seraient des filles et vice-versa ?

En attendant ils jouent, combattent, se déplacent dans le vent de la rivalité, des tendresses, des contraintes. Avec un petit rituel. Une fille doit être une princesse et un garçon doit cacher ses pleurs. L’imagination vient de la pluie ou d’un avion dans le ciel. Il y a aussi cette terrible nouvelle : «  le rose, c’est pour les filles ». Comment savoir si l’on est un garçon, une fille ? Le monde Rose d’Alix, Sacha, Lou et Noa, est-il en danger ? Voilà la perturbation émotionnelle, le doute. Le rose serait-il la couleur de l’affranchissement ? Chacun pour soi, le rose pour tous ? Faut-il inventer des histoires ou bien chercher la vérité ? Est-elle vraiment rose, cette moquette où tant d’aventures se sont posés ? Faut-il que tout explose pour raconter la vie ?

Le problème avec le rose d’Érika Tremblay-Roy est un jeu par l’imaginaire, avec une belle écriture inventive, pour savoir si les choses vont changer. Si le dehors est mieux que le dedans ? Si l’on doit être dans le déni de ce que l’on vient d’apprendre : « le rose c’est pour les filles ». Car si ce n’est pas rose, c’est rouge pâle : «  rouge pâle, c’est une couleur de gars ça ? ». Y a-t-il une seule issue possible ? Alix, Sacha, Lou et Noa, sont-ils des amis ou des frères ennemis ? C’est là le problème. Alors un doute s’installe. 

Le problème avec le rose est une pièce éditée chez Lansman Jeunesse. L’auteure Érika Tremblay-Roy traite de la question du genre, et nous donne des pistes pour «  chercher de nouveaux repères, pour le pire et pour le meilleur ». Mais nous avons une petite idée de ce qui pourra se trouver dans ce secret rose : « bon. Et maintenant ? Il était une fois quoi ? ».

Érika Tremblay-Roy est auteure, comédienne et directrice artistique du petit Théâtre de Sherbrooke (Québec)

Le problème avec le rose d'Érika Tremblay-Roy

Lansman Jeunesse a aussi publié une version anglaise, THE PROBLEM WITH PINK.

Image couverture : Candice Rogers

http://www.lansman.org/editions/collection.php?table=collection&rec_collection=LJ&session=

Lansman éditeur • 63‑65, rue Royale • B‑7141 

Carnières / Morlanwelz

Tél. 00 32 (0) 64 23 78 40

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.